ÉTUDES

Chris nous raconte son stage à Taiwan !

Etudier la médecine à Taiwan

C’est en tout cas la possibilité qu’à eu Chris de découvrir cette petite île située au large des côtes chinoises. Taiwan se détache de la culture chinoise : langue, cuisine, paysage … Tout est nouveau et à découvrir ! Au travers de son expérience, il nous en dis plus sur celle qu’on appelait anciennement l’île de Formose.

Salut ! Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Je m’appelle Christophe, j’ai 22 ans et je suis étudiant en pharmacie à Aix-Marseille Université. Accessoirement joueur de Baseball durant mon temps libre.

Est-ce que partir à l’étranger fut un choix ou plutôt un hasard ?

Je suis parti à Taiwan sur un demi-choix pendant 1 mois. Je pouvais demander 3 destinations pour mon stage et j’avais demandé dans l’ordre : la Corée-du-Sud, Taïwan et la Malaisie. C’est mon deuxième choix qui a été accepté.

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait à Taiwan ?

J’ai effectué un stage de recherche en « drug delivery system » au College of Pharmacy de la Kaohsiung Medical University, à Kaohsiung, Taiwan.

Qu’as tu retenu de ton expérience à Taiwan ?

Plein de choses. J’ai appris de nouvelles techniques de manipulation, j’ai pu améliorer mon anglais et pratiquer mes quelques bases de mandarin. Mais je retiendrai surtout les étudiants qui m’ont accueilli là-bas, ils ont tous été géniaux avec moi.

Que peux-tu nous dire sur la vie en général dans la ville où tu es, et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ? Une anecdote à raconter ?

Deux choses m’ont marqué et résument très bien Taïwan : la chaleur et la gentillesse des gens. Il y règne une chaleur horrible, le thermomètre peut atteindre quasiment 50°C à cause de l’humidité, mais on s’y fait, on apprend à ralentir le rythme, à profiter de la climatisation partout où c’est possible. Les gens aussi sont très chaleureux, j’ai toujours été bien accueilli, que ce soit par les étudiants, mes professeurs, mes collègues de travail, et les personnes que j’ai rencontré par la suite. Les taïwanais adorent manger, il faut dire qu’à Taïwan on mange très bien et pour pas très cher (3€/ repas), et ils n’hésiteront pas à vous gaver comme une oie. La façon de vivre est très différente de la France, les gens sont plus relax, ils prennent leur temps et si on ne fait pas pareil on se rend vite compte que l’on passe à coté de son voyage. Plus un choc climatique que culturel car ils sont très occidentalisés. Entre la chaleur et les typhons, il faut avoir sur soit la casquette, le parapluie, et la veste quand la clim est trop forte. Une anecdote ? Je suis allé visiter un musée consacré à une ethnie de Taiwan (les Hakkas). C’était un tout petit musée de Kaohsiung, et ce jour-là un typhon passait au large de l’île, il pleuvait énormément et il y avait un peu de vent. Du coup, je n’ai pas pris mon parapluie mais juste une veste imperméable. Lorsque je suis arrivé au musée, une employée m’a dit de le poser sur le banc sous le porche et lorsque je suis revenu, une colonie de fourmis s’était mise à l’abri dessous. Par la suite, j’ai toujours eu un sac plastique sur moi pour ranger ma veste. Une autre anecdote, plus en rapport avec le choc culturel. Tous les jours avant d’aller en stage je me préparais et donc je me parfumais. Le dernier jour, une de mes collègues m’a dit qu’elle allait regretter mon parfum car partout où j’allais on le savait. Là-bas, ils ne se parfument pas du tout, du coup tout le labo savait ou j’étais grâce à mon parfum.

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

La nourriture et les paysages !

Quels endroits as-tu pu découvrir durant ton séjour ?

J’ai fait quasiment le tour de l’île donc pour citer les plus beaux endroits : Sun Moon Lake, Taipei, Tainan, Kaohsiung, Kenting National Park. Mais j’ai deux regrets, ne pas avoir vu le soleil se lever depuis le Alishan et ne pas avoir visiter les Gorges de Taroko, un mois ça passe très vite au final.

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi ?

Imprégnez vos vêtements de produits anti-moustiques spéciaux, c’est bien plus simple que de se badigeonner de trucs à la citronnelle et bien plus efficace. Et ne soyez pas fermer sur la nourriture, des fois ça à l’air bizarre mais c’est bon (sauf le « stinky tofu » ça je ne sais pas comment ils peuvent le manger).

 

On te remercie Chris pour ce superbe témoignage qui nous donne envie de découvrir ces merveilles taïwanaises ! Toi aussi tu aimerais faire tes études à l’étranger ? N’hésite pas à télécharger gratuitement notre guide « études à l’étranger » !

 

PARTAGEZ SUR
partager sur facebook partager sur twitter partager sur Google+ partager sur Pinterest