Image default

Innovation internationale aux Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire

Notez cet article

Trois campus à Dakar / Rufisque (Sénégal), Houston / Marfa, Texas (USA), Séoul / Suncheon (Corée du Sud)

Aux Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire, les trois campus internationaux sont des plateformes de débat, de recherche et de production qui engagent étudiants, artistes, et chercheurs dans des échanges multiformes.
Tournés vers de grands enjeux contemporains, ils ont pour enjeu la production des formes de demain.
Ces campus sont structurés autour de trois pôles : recherche et production (menée par des artistes et chercheurs lors de résidences) et studios pour les étudiants de master (méthodes d’enseignement transdisciplinaires et expérimentales).

Plongés dans un contexte dynamique de recherche et de production, local et international, élaboré par les enseignants de l’école avec leurs partenaires internationaux, les étudiants rencontrent d’autres réalités, d’autres façons de faire, de penser, et de produire, qui les obligent à sortir de leur zone de confort, à inventer de nouvelles formes et pratiques.

Confrontés à des approches venant de l’histoire de l’art, de la philosophie, des études postcoloniales, des études culturelles, urbaines, des questions de genre, de la théorie des images ou encore de l’histoire du cinéma, ils participent à des projets institutionnels (biennales, expositions) et d’artistes (production, performances), des workshops, conférences, et visites.

Empruntant les outils de l’ethnographe, du géographe, de l’historien, de l’architecte, du designer, du stratège ou du philosophe, l’objectif de ces campus est de créer des zones esthétiques, spéculatives et prospectives, contribuant à renouveler nos perceptions, nos conceptions, nos manières de faire et de s’engager, afin de participer à l’invention d’une nouvelle réalité.

Chaque site propose un programme et une approche spécifiques.

Texas, USA

Le campus situé dans le désert à Marfa, Texas se consacre à l’art dans l’espace public, au paysage et à la question des frontières. Ce laboratoire « in situ » créé en 2011 a accueilli plus de 35 artistes et chercheurs émergents de 10 nationalités d’Europe et d’Amérique, et plus de 50 étudiants et enseignants de Nantes, Houston et Genève. Ce programme est développé par l’école supérieure des beaux-arts de Nantes en partenariat avec la Haute École d’art et de design de Genève (HEAD—Genève) et l’Université de Houston.

+ d’infos sur fieldworkmarfa.org et sur DUST www.desertunit.org

Corée du Sud

En partenariat avec la K’Arts (Korean University of the Arts, Seoul) et la Ville de Suncheon, le campus coréen propose 4 axes de travail : L’invention du paysage, la relation du paysage au décor, les paysages des guerres et de conflits, et dans le paysage, sur les ruines du capitalisme, qui permettront d’alimenter le projet, à la fois sur une dimension historique (sur la notion et la perception de paysage, en Orient et en Occident) et sur une dimension « futurologique » (perspective critique des enjeux de la modernité dans laquelle le paysage devient actif).

Sénégal

Le campus international Dakar/Rufisque est conçu comme une plateforme de recherche et de production. Ce programme fait suite aux différents projets et séjours d’étudiants menés ces trois dernières années avec différents partenaires dakarois (Institut Fondamental d’Afrique Noire, La villa des arts numériques Kër Thiossane, Laboratoire Agit’Art…).

Dans le cadre du dispositif « Projection internationale », les étudiants en master 1 effectuent un séjour d’étude d’un mois dans un des trois campus. Ce dispositif se découpe en 3 temps : un premier semestre consacré à la préparation à la mobilité autour d’une problématique liée au champ de l’art ; le séjour à l’étranger au second semestre, moment de confrontation du processus de recherche plastique et de production dans un contexte international nouveau ; un temps de restitution du processus de travail et des productions dans le cadre d’une exposition dans la galerie de l’école. Ce séjour d’étude est aussi l’occasion de découvrir un réseau international dédié à l’art contemporain (galerie, musée, fondation).

Articles en relation

Quelle université choisir pour étudier en Angleterre après le bac ?

Claire

Comment bien choisir sa destination pour ses études à l’étranger ?

Claire

Comment postuler dans une université à l’étranger ?

Claire