Image default

Pourquoi partir au pair au Canada ?

Notez cet article

De plus en plus de personnes ressentent le besoin de partir vivre à l’étranger, pas définitivement mais plutôt pendant quelque temps, quelques mois. Mais quand on est étudiant, les moyens financiers manquent cruellement et ce rêve ne se réalise jamais pour certains d’entre eux. Pourtant, il existe une destination très attrayante, facile d’accès et surtout accessible pour les étudiants : le Canada. Bien qu’accessible, une année d’université au Canada comporte tout de même un coût qu’il faut bien évidemment financer, par conséquent, si vous souhaitez vivre au Canada, vous n’aurez pas d’autres choix que de travailler un minimum. L’un des moyens les plus rentables pour vivre au Canada tout en prenant des cours d’anglais par exemple, devenir jeune fille au pair. Mais est-ce simple de devenir fille au pair ? Faut-il posséder un Visa ? Quelles sont les conditions pour devenir fille au pair ?

Qu’est-ce qu’une fille au pair au Canada ?

Une fille au pair au Canada est, le plus souvent, une étudiante qui souhaite voyager, améliorer ses compétences linguistiques tout en travaillant pour subvenir à ces besoins. Une fille au pair est donc hébergée dans une famille d’accueil canadienne et s’occupe exclusivement des enfants de cette famille. Lever des enfants, petits déjeuners, accompagnement à l’école, devoirs, quelques tâches ménagères minimes, dîners en famille… Voici les tâches que doit accomplir une fille au pair au Canada. Attention, une fille au pair n’est pas une femme de ménage, elle ne doit pas non plus préparer à manger pour les parents, nettoyer leur salle de bain personnelle… En général, lorsque l’on décide de partir au pair, on le fait pour une période de trois à douze mois. Bien évidemment, il est possible de prolonger cette expérience si la famille d’accueil et l’organisme qui a organisé le séjour sont d’accord.

Une fille au pair au Canada touche une rémunération allant de 50 à 100€ par semaine sous forme d’argent de poche puisqu’il n’existe pas de contrat de jeune fille au pair. Elle bénéficie également d’un hébergement chez la famille ainsi que des repas gratuits. Le reste du temps, la fille au pair peut en disposer comme elle le désire, prendre des cours de langue, sortir, visiter la ville… La famille d’accueil peut participer aux frais des cours de langue mais elle n’est pas obligée. En revanche, elle doit mettre à la disposition de la fille au pair, une voiture avec essence ou payer un abonnement pour les transports en commun.

Quelles sont les démarches pour partir au pair au Canada ?

S’il est tout à fait possible de partir au pair au Canada par ses propres moyens, cela s’avère assez difficile à mettre en place et vous n’obtiendrez aucune aide extérieure. La meilleure solution qui s’offre à vous est donc d’opter pour un organisme qui s’occupera de rechercher des familles correspondant à votre profil et qui vous mettra en relation avec des familles mais aussi avec d’autres filles au pair se trouvant au Canada afin que vous ne vous retrouviez pas toute seule là-bas. Toutefois, ces organismes ne font pas tout cela gratuitement, il faudra compter environ 400€ selon l’organisme mais au vu de leur aide importante, ce n’est pas cher payé.

Sinon, du côté des démarches administratives, à partir du 15 mars 2016, toutes personnes souhaitant pénétrer au Canada devront obligatoirement posséder une Autorisation de Voyage Électronique (AVE). Vous pourrez en faire la demande sur internet et vous devrez vous acquitter d’une taxe de 7$.

Concernant le passeport à lecture optique ou biométrique, vous n’en avez pas besoin, il n’est pas obligatoire pour entrer au Canada. En revanche, il vous faudra un Visa si vous souhaitez rester plus de 90 jours au Canada.

Articles en relation

Comment devenir fille au pair en Espagne ?

Claire

Au Pair en France : quelles sont les conditions ?

Clémentine

Séjour au pair : les idées reçues

Claire