Image default

Quelles méthodes utiliser pour réussir son TOEIC ?

Quelles méthodes utiliser pour réussir son TOEIC ?
4.7 (93.33%) 3 votes

Le TOEIC, qu’est-ce que c’est ?

Le TOEIC est un test d’anglais standardisé qui a pour objectif de tester les capacités professionnelles en anglais des candidats. Les questions posées reprennent les thématiques liées au business.

Il est devenu une référence pour les entreprises qui cherchent à engager des personnes compétentes en anglais.

Il existe plusieurs versions du TOEIC. La plus utilisée est la version “Reading & Listening”. Elle permet de mesurer les connaissances des candidats sur la compréhension écrite et orale.

L’échelle de notation va de 10 à 990 points. A partir de 850 points, de nombreuses entreprises considèrent que le candidat a acquis un bon niveau d’anglais. Dans cet article, on vous révèle comment préparer au mieux le passage de l’examen TOEIC pour atteindre vos objectifs professionnels.

Préparer le TOEIC avant de lancer son entraînement

Pour mettre en place une stratégie gagnante dans ta préparation TOEIC, il est d’abord important que vous compreniez les spécificités de l’examen. Avant de créer votre programme d’entraînement, nous vous conseillons d’étudier la structure du TOEIC C’est un examen standardisé qui reprend toujours le même cheminement et les mêmes thématiques de questions.

Plus vous serez à l’aise avec la structure de l’examen, plus vous serez performant le jour j. Nous vous conseillons également de vous tester sur des premiers exercices pour analyser votre niveau actuel et votre marge de progression.

Bien préparer le TOEIC par l’entraînement

Pour une préparation TOEIC optimale, nous vous conseillons de commencer votre préparation 2 à 3 mois avant le passage de l’examen, en fonction de votre niveau et de vos disponibilités. En consacrant une heure par jour à l’entrainement, vous vous trouverez, au moment de l’examen, dans les meilleures conditions.
Pour le côté pratique, nous vous recommandons de vous essayer en ligne. Toutefois, si vous éprouvez de réelles difficultés avec la langue, vous pouvez également décider de partir en immersion dans un pays anglophone, avec un stage de préparation intensif par exemple.

Le TOEIC est un examen de langue standardisé. Les types de questions et les attentes sont donc parfaitement anticipables. Vous n’aurez pas de mauvaises surprises le jour-J si vous êtes bien préparé. La meilleure méthode de révision est de reprendre les exercices types et de clôturer chaque bloc de révision (tout les 3 jours, toutes les semaines…) par un examen blanc qui reprend les conditions réelles.

Être stratégique dans la préparation

Pour optimiser votre préparation, vous devez garder à l’esprit que le TOEIC est un examen et non un concours. Vous n’êtes en concurrence avec personne. Pour réussir, vous devez juste atteindre le score nécessaire. Vous pouvez ainsi vous fixer un objectif de points à atteindre et adapter votre entrainement en conséquence. Pour cela, il est essentiel de passer par l’auto-évaluation afin d’analyser le nombre de points qu’il vous reste à gagner dans un délai de préparation donné.

Deux possibilités s’offrent à vous pour gagner des points :

  • Renforcer vos points forts
  • Gommer vos points faibles

Ce choix doit se faire en aillant pris en considération plusieurs variables :

  • Le temps que vous pouvez consacrer à ta préparation
  • Le nombre de points que vous devez gagner pour atteindre l’objectif
  • Vos compétences linguistiques actuelles

Se fixer et se tenir à une méthodologie efficace

La mise en place d’une méthodologie de préparation TOEIC est cruciale pour être fin prêt le jour de l’examen. Elle doit s’appuyer sur deux axes :

  • Le calendrier : Pour cadrer votre préparation, il est nécessaire que vous mettiez en place un calendrier de révision. Vous pourrez ainsi être certain d’avoir une bonne gestion du temps et vous rassurer quant à l’avancée des révisions. En fonction des objectifs et des plages de révisions disponibles, vous pouvez alterner différentes phases quotidiennes d’entraînement : les phases actives (cours d’anglais, entraînement sur GlobalExam, exercices sur des annales… ) et des phases passives (lecture, radio, films / reportages…)
  • Les supports de préparation : La phase de préparation est souvent courte et nécessite de faire des choix pertinents sur les supports de préparation à utiliser. En choisissant les bons supports vous augmentez votre capacité de progression. Nous vous conseillons de suivre une préparation en ligne GlobalExam pour mettre toutes les chances de votre côté.

3 Conseils pour une préparation TOEIC réussie

Voici 3 conseils qui vous permettront d’optimiser ta préparation et d’atteindre vos objectifs de points au TOEIC

Conseil n°1 : Prendre l’habitude, durant la préparation, de noter vos interrogations, les mots de vocabulaire, les constructions de phrases que vous ne connaissez pas et toutes les notions que vous souhaitez revoir. En centralisant ces informations, vous optimisez votre temps de révision.

Conseil n°2 : Bien choisir vos supports pour réviser. Il en existe une multitude en ligne avec des qualités variables. N’hésitez pas à lire la presse anglo saxonne qui traite de la thématique du monde des affaires : The Economist, The Times, The Guardian, le New-York Times… Vous pouvez également écouter des podcasts ou la radio pour vous aider à améliorer votre compréhension.

Conseil n°3 : Votre volonté sera votre meilleure alliée dans la réussite. Au-delà de la qualité des supports utilisés, c’est votre implication dans la préparation et la méthodologie qui feront la différence et cela, indépendamment de votre niveau initial.

GlobalExam est la première plateforme de préparation en ligne aux tests de langue certifiants avec des examens blancs, des exercices types et des dizaines d’heures d’entraînement pour bien préparer le TOEIC, le Bulats et l’IELTS

-20% pour te préparer sereinement sur GlobalExam avec le code : VOYAGEUR20

Articles en relation

Quels sont les tests d’anglais les plus reconnus ?

Claire

Tout savoir sur le TOEFL, l’examen d’anglais pour les étudiants

Anthony

Quel examen d’anglais choisir et comment s’y préparer ?

Claire