Image default

Voyager au pair au Mexique pour une expérience enrichissante

🕒 Lecture 4 minutes
Notez cet article

Bien réussir son voyage au pair sur le territoire mexicain

Un voyage au pair au Mexique se résume par la découverte de la culture et la pratique de l’espagnol au quotidien. Toutefois, il convient de réaliser cette activité dans les zones sécurisées de Mexico, de Guadalajara ou de Cancún où résident des familles aisées. De plus, ces villes constituent des endroits de dépaysement à part entière. S’y trouvent des sites archéologiques, des cités coloniales, des canyons, des forêts…

Séjour au pair au Mexique : qu’est-ce que cela implique ?

S’expatrier au Mexique dans le cadre d’un voyage au pair permet de découvrir une nouvelle culture et de faire des rencontres. Cela permet, surtout, d’apprendre une langue, et notamment, l’espagnol. Mais pour profiter pleinement de l’expérience, le leitmotiv est d’apprécier passer du temps avec les enfants. En effet, ces derniers seront au cœur de l’apprentissage. Quand on est au pair, s’occuper d’un ou plusieurs enfants est parmi la tâche principale. Cela implique de les emmener à leurs activités, de prévoir des sorties, de jouer avec eux… À cela peuvent s’ajouter les tâches ménagères. La famille accueille le pair comme l’un de ses membres, en contrepartie de ses services. Celui-ci percevra également une somme d’argent chaque mois.

 

Comment découvrir le Mexique en tant que jeune au pair ?
La ville de Guanajuato et son centre ville classé à l’UNESCO sont à visiter absolument lors de votre séjour au Mexique.

 

Un jeune entre 18 et 30 ans peut réaliser un séjour au pair au Mexique. Il sera logé et nourri par la famille d’accueil pour une période plus ou moins longue. Celle-ci va, généralement, de 3 mois à un an. En revanche, le jeune s’engage à garantir des travaux de baby-sitting. Avant de partir, une préparation est donc de mise, car il ne s’agit pas de vacances. Il est même tenu de signer un contrat. Autrement dit, sa décision engage sa disponibilité ainsi que sa volonté à garantir la réalisation des différentes tâches qui lui seront confiées. En dehors des heures de travail, le jeune peut prendre des cours de langue, se promener, assister à des scènes culturelles…

Concrètement, travailler au pair donne droit à trois repas par jour, une rémunération par heure et 2 jours de congé par semaine. La somme perçue sert uniquement à couvrir les dépenses personnelles. Cela dit, cette immersion complète dans une famille mexicaine est une excellente alternative pour voyager moins cher. Et pour un jeune en quête d’expérience, elle constitue un premier pas dans le monde professionnel. Il apprendra à être autonome, tout en profitant d’un réel confort.

S’assurer de bien effectuer les formalités et les démarches administratives

Pour qu’un voyage au pair soit réussi, il ne faut rien oublier. Avant le départ, il est important de s’assurer qu’on a tous les documents recommandés pour ce type de voyage. Pour un sejour au mexique, il est important de disposer d’un visa spécial pour un travail au pair. Notamment, il faut être détenteur du visa J-1. Celui-ci est délivré aux jeunes étudiants de 18 à 27 ans. Il est valide pour une durée d’un an. Pour avoir le titre de séjour, il faut s’adresser au consulat du Mexique en France. Par ailleurs, il est important de contracter une assurance santé qui couvre les frais médicaux, l’individuel accident et la responsabilité civile. Il est également judicieux de souscrire une couverture incluant une garantie rapatriement. Enfin, un contrat d’assurance local est nécessaire si le jeune doit conduire sur place.

Outre la paperasse et les formalités, le niveau linguistique est à vérifier également. Pour ce faire, il faut passer un test de type TOEIC/TOEFL. Cela ne veut pas dire que vous devez maîtriser l’espagnol pour pouvoir réaliser un séjour au pair au Mexique. En effet, une capacité à répondre à des phrases basiques suffit. Toutefois, il est essentiel de s’assurer qu’on est capable de communiquer en cas d’urgence (demander le chemin, appeler les secours…)

Par ailleurs, il est judicieux de s’informer sur le contexte auquel on fera face sur place. Cela permet de mieux s’adapter à la culture du pays. Entre autres, le voyageur au pair doit se renseigner sur les moyens de déplacement, les coutumes locales, la météo…

 

Comment partir au Mexique ?
Selon la légende, les aztèques auraient fondé Tenochtitlan (aujourd’hui Mexico) à l’endroit même où ils ont observé un aigle dévorer un serpent sur un cactus.

 

Des astuces pratiques pour bien préparer son voyage au pair

Il est judicieux de passer par une agence lorsqu’on cherche une famille d’accueil. En effet, cela permet de se rassurer quant au sérieux de celle-ci. Autrement, cette démarche évite les mauvaises surprises à l’arrivée sur place. Et en cas de problème, l’agence peut être contactée pour changer de famille. Par ailleurs, pour vérifier l’honnêteté d’un organisme, il ne faut pas hésiter à voir l’existence d’un bureau et d’une adresse postale.

Une fois le choix d’une famille fait, il est important d’avoir plusieurs échanges avec cette dernière. Cela permet d’en savoir davantage sur la personnalité des enfants et sur les tâches à ménagères. C’est aussi l’occasion de parler de la rémunération et des jours de congé.

Certes, la priorité lors d’un séjour au pair est d’entretenir des relations avec la famille d’accueil. Pour autant, il ne faut pas s’enfermer. Le mieux est d’éviter de rester entre français pour nouer des relations avec les locaux. D’autant plus que les mexicains sont des personnes chaleureuses.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Au Pair : 10 conseils pour réussir son séjour

Comment devenir fille au pair à New York ?

Séjour au pair : que prendre dans mes valises ?