Image default

Bon à savoir sur les assurances de séjour linguistique

Bon à savoir sur les assurances de séjour linguistique
5 (100%) 2 votes

Une assurance est la plupart du temps indispensable pour les séjours linguistiques. Elle permet de s’assurer de pouvoir bénéficier de soins médicaux sur le lieu de destination ou de pouvoir se faire rapatrier en cas de mauvaises surprises. Toutefois, les règles et les prix diffèrent d’un pays ou d’un organisme à l’autre.

Pourquoi s’assurer pour un séjour linguistique ?

Un séjour linguistique est spécialement destiné aux étudiants qui aspirent à apprendre une autre langue et à découvrir une autre culture. Les étudiants désirant y participer peuvent retrouver plus d’informations sur les séjours linguistiques via voyageva.com. La plupart du temps, ces voyages sont organisés par des organismes spécialisés qui imposent la souscription à une assurance voyage aux participants. En effet, souscrire à une assurance voyage étudiant pour les séjours linguistiques apporte plusieurs avantages à la personne concernée. Elle permet à l’étudiant de se mettre à l’abri d’éventuels soucis lors du déplacement, notamment au niveau sanitaire. TravelZen propose une assurance spécialisée sur le séjour au pair.

En d’autres termes, l’assurance séjours linguistique comprend une couverture médicale ainsi qu’une garantie de responsabilité civile. De ce fait, elle permet à l’étudiant de s’assurer de pouvoir s’acquitter des frais médicaux quelles que soient les variations des tarifs à travers le monde. Car, en effet, ils varient fortement. Si en Australie, la consultation ou une analyse sanguine est facturée jusqu’à 150 dollars, aux États-Unis, ce prix peut monter jusqu’à 300 dollars.

Une assurance séjour linguistique comprend également quelques garanties utiles en temps voulu, notamment une garantie pour les bagages sur les voyages aller-retour, de la France vers le pays hôte. Les prix exercés pour l’assurance séjour sont, dans la plupart des cas, assez élevés et il faut être vigilant et faire jouer la concurrence. En effet, ils peuvent doubler ou tripler en fonction de la destination. En guise d’exemple, certains assureurs peuvent demander jusqu’à 700 euros de frais d’assurance pour une prestation qui devrait coûter 100 euros.

Contre les prix exorbitants, choisir soi-même son assurance

On peut trouver des assureurs qui pratiquent des prix moins prohibitifs que ceux des organismes de séjours linguistiques. Mais avant d’effectuer la recherche, il est conseillé aux étudiants d’effectuer une demande d’assurance via l’assurance de son établissement ou de son école. Ceci permettra d’accélérer les procédures de recherche.

Par ailleurs, il faut bien vérifier et comparer les avantages et garanties offerts par les assureurs. Toutefois, il existe des offres d’assurance séjours linguistiques qui proposent des garanties intéressantes et élargies. Une bonne assurance proposera des couvertures médicales ou d’hospitalisation, de prendre en charge les frais éventuels sur les rapatriements, des garanties d’assistance juridique et de responsabilité civile. Parmi les garanties proposées, il peut exister notamment une garantie décès et incapacité totale.

La principale caractéristique de ce genre d’offre concerne la modularité des tarifs selon la durée du séjour, qu’elle soit d’un trimestre, semestre ou sur une année. Les tarifs proposés varient également selon les destinations. Si elles sont à l’intérieur de l’Union européenne, ils seront moins élevés, contrairement aux tarifs appliqués sur les séjours dans d’autres pays.

Articles en relation

Top 5 des pays pour apprendre l’espagnol en séjour linguistique

Claire

Pourquoi faire un séjour linguistique ?

Claire

Séjours linguistiques : les Français, mauvais élèves en langues ?

Claire