Image default

Copenhague, le charme à la scandinave

Notez cet article

Copenhague se situe au Danemark, dans le comté du même nom sur la côte orientale de l’île de Seeland, dans le nord-est de l’Europe. Elle domine de par son statut de capitale et de plus grande ville du pays avec une population intérieure de près de 600 000 habitants et d’environ 1,2 million habitants pour son agglomération.  Elle est le centre politique et financier du pays ainsi que de la monarchie danoise. Reliée depuis les années 2000 à la Suède par un pont, elle est très bien desservie, notamment grâce à son aéroport international. Elle fait partie des villes les plus engagées dans le développement durable en mettant en place son programme de neutralité carbone pour 2025 c’est pourquoi il est très courant de voir beaucoup de vélos dans les rues de la ville.

L’histoire de Copenhague

Tout d’abord, il faut savoir que le Danemark a accueilli le royaume le plus vieux du monde : les Vikings. À la fin de l’Âge de Fer, durant le IXe siècle, sous l’influence du christianisme, le peuple de guerriers domine l’ensemble de la Scandinavie et commerce déjà avec la Russie et les pays d’Asie centrale. Copenhague ne fut fondée qu’en 1167 à la demande de Valdemar le Grand, dans le but d’être offerte à l’évêque de Roskilde, Absalon. À cette époque, ce n’était qu’un village du nom de Hafn, mais son développement se fit rapidement grâce au commerce du poisson (notamment du hareng). La ville prend par la suite le nom de Kobenhavn. Au XIVe siècle, elle devint un important pôle commercial dans toute l’Europe et fit construire de nombreuses églises et monastères. En 1397, le pays signe une alliance avec ses pays voisins (la Suède et la Norvège) afin de lutter contre la puissance germanique et Copenhague devint la capitale de ce royaume. 100 ans plus tard, la Suède, lassée des nombreux conflits et n’ayant plus les mêmes ambitions repris son indépendance. En 1536, le christianisme fut aboli par Christian III qui confisqua les biens de l’église et imposa le luthéranisme. La structure actuelle de Copenhague fut décidée par Christian IV qui durant la première moitié du XVII y construisit des palais et des châteaux et développa les quartiers de la ville.

Copenhague, une ville dynamique

Copenhague a de nombreuses activités à offrir. Pour succomber au charme de la ville, il faut que tu prennes un vélo et que tu partes à la découverte du quartier de Christianshavn (premier quartier historique de la ville). Cet endroit (similaire à Amsterdam avec ses canaux), possède un réel dynamisme. Tu pourras ici, découvrir l’ambiance animée les multiples bâtiments modernes et historiques du 18e, jonché de street art et de nombreux lieux artistiques. C’est également non loin de là que tu pourras découvrir le fabuleux quartier alternatif de Christiania, fondé durant les années 1970 par une communauté de hippies et de squatters dans une ancienne zone militaire. Ici, les habitants ont créé leur propre modèle économique et social et se sont autoproclamés ville libre. Tu pourras assister à de nombreux événements qui s’y déroulent tout au long de l’année. Le vieux port de la ville a quant à lui la particularité de former une rangée de bâtiments tous peints d’une couleur différente et rayonnante le long d’un chenal venant directement de la mer qui en fait ainsi l’authenticité de cette ville nordique.

Si tu souhaites te cultiver et te détendre lors de tes week-ends, alors tu te laisseras sûrement tenter par les visites des nombreux musées et parcs que te propose la ville ! En effet, avec une histoire aussi riche, le Danemark ne manque pas de lieux culturels. Malgré le nombre certain de musées qui te seront proposés, si tu ne devais en voir qu’un, ce serait évidemment le nationalmuseet (musée national). Tu peux également admirer la relève de la garde du palais de la reine qui se déroule tous les midis et qui dure environ 30 minutes. Elle est similaire à celle que l’on peut voir devant Buckingham palace. En face du palais de la reine, tu pourras si tu le désires te rendre à l’opéra moderne de la ville, (inauguré en 2005) et qui te propose, en plus d’un fabuleux moment, un ensemble de bars et de galeries d’art.

Enfin, tu ne peux pas te rendre à Copenhague sans avoir testé le parc d’attractions de Tivoli ! il n’est ouvert que d’avril à septembre (et exceptionnellement à Noël) et, même s’il n’est pas très grand il dispose d’un bon nombre d’attractions accessibles pour tous les âges ! Il paraîtrait également qu’à la visite de ce parc, un certain Walt Disney fut inspiré pour la création de son propre concept. Il se situe depuis plus de 150 ans dans le centre-ville et dispose d’un jardin qu’il faut absolument que tu vois, car il est totalement authentique !

Attention, le coût de la vie dans les pays scandinaves reste cependant plus élevée qu’en France. Tu devras en conséquence prévoir un budget te permettant de faire face au coût de la vie !

Pour faire ton stage à Copenhague…

Tu dois pour cela, être âgé de 18 à 34 ans et ce stage doit s’effectuer en complément de ta formation d’études supérieures.

Si l’entreprise accepte de te rémunérer (ça n’est pas toujours le cas), elle aura l’obligation de te verser un minimum de 798€ pour une semaine de 37h.

En tant qu’étudiant tu peux bénéficier d’un titre de séjour valable un an et renouvelable jusqu’à l’obtention de ton diplôme. Tu peux obtenir plus d’information sur France diplomatie.

Maintenant que tu en sais un peu plus sur Copenhague, pourquoi ne pas y faire ton stage à l’étranger ?

En attendant, n’hésite pas à télécharger notre guide « Stage à l’étranger » gratuitement et au format PDF !

Articles en relation

Pourquoi faire son stage à Birmingham en Angleterre ?

Claire

Les plus beaux fjords norvégiens à découvrir

Claire

Pourquoi faire son stage en Finlande ?

Claire