Image default

Et si tu partais étudier au Japon ?

Notez cet article

Esprit du soleil levant ! Banzaaaai ! Après s’être fait tous les Naruto et les Dragon Ball Z on est vraiment au top sur le sujet ! Toutefois, ce pays a longtemps été assez inaccessible pour nous occidentaux. Avec la baisse des tarifs aériens ces dernières années, le Japon est néanmoins devenu à la portée de tous et on ne vas pas s’en plaindre ! Avec cet attrait grandissant, les université locales accueillent un nombre croissant d’étudiants internationaux. Et si tu en faisais parti toi aussi ?

Le système éducatif local n’est pas si différent de celui que nous connaissons en France mais les cours ne s’organisent pas de la même manière. En effet, tu remarqueras très vite que les étudiants japonais s’investissent beaucoup dans toutes sortes d’activités extra-universitaire. Ainsi, il n’est pas rare qu’ils prennent part dans des associations par exemple.

De même, l’année scolaire ne se déroule pas de septembre à mai comme chez nous mais plutôt d’avril à mars de l’année suivante.

Les frais d’inscription pour pouvoir étudier au Japon

S’inscrire au sein d’une école supérieure au Japon n’est pas chose facile. Nous y reviendrons un peu plus bas dans l’article. Nous nous concentrons ici sur les coûts d’inscription. Sache que les frais sont nettement plus élevés que ceux concernant les écoles françaises.

Ainsi le coût pour une année scolaire va se décomposer en différentes partie : d’une part, les frais (non remboursables) liés à l’accompagnement de l’étudiant dans la création de son dossier d’inscription pour les différentes formations qu’il vise (une centaine d’euros), puis une fois le dossier accepté, l’université demande des frais d’admission concernant les démarches effectuées sur l’étudiant, (en moyenne 2000€). Enfin, il te restera à régler les frais d’inscription, qui varient d’une université à l’autre.

Etudier au Japon oui, mais comment ?

Les démarches pour étudier au Japon ne sont pas des plus simples, en effet il faudra t’armer de solides compétences pour les tests demandés, ainsi que de la persévérance à tout point de vue. Pour étudier au Japon, sache que différentes possibilités existent :

Un des moyens les plus connus de résider une année toute entière au Japon est d’intégrer une université japonaise, grâce aux partenariats passés entre écoles françaises et japonaises. Tu pensais que les échanges universitaires n’étaient destinés qu’aux étudiants spécialisés dans la langue ? Détrompe-toi ! De multiples universités japonaises sont également désireuses de recevoir des étudiants provenant de filières d’ingénieur, d’informatique, de marketing, de communication ou même d’architecture : renseigne-toi auprès de ton école et notamment auprès du Service des Relations Internationales pour voir les partenariats disponibles car chaque convention d’échange passée entre universités est unique. Une fois accepté au sein de l’université, celle-ci t’enverra plusieurs documents, notamment une lettre d’acceptation et le fameux sésame « Certificate of Eligibility » !

Autant te dire qu’apprendre le japonais c’est devenu notre deuxième raison d’exister ! Car oui la première c’est d’essayer de faire comprendre à notre boss qu’on a besoin de partir en congés payés pour une durée indéterminée afin de te faire voyager ! ;)

Du coup à défaut de pouvoir partir étudier au Japon on se contentera de jouer à la Wii à la rédaction !
良い一日! :)

Articles en relation

Etudier à l’étranger : les problèmes et les solutions

Claire

Comment faire ses études à New York ?

Claire

Quelles sont les meilleures universités au monde pour étudier ?

Claire