Image default

Comment partir étudier en Chine ?

Notez cet article

Les pays asiatiques attirent de plus en plus d’étudiants et bon nombre d’entre vous veulent s’y rendre dans le cadre de leurs études. On va mettre donc les choses au clair, ici nous ne parlerons pas de mangas, donc si tu étais fan de Olive et Tom ou de Dragon Ball Z c’est raté ! Et oui mon petit, les mangas nous viennent de la culture japonaise et non pas chinoise. Bon d’accord on te l’avoue on avait fait l’erreur au début nous aussi… La Chine c’est le pays de Bruce Lee, de Jackie Chan et de Jet Li, où les arts martiaux y ont une place toute particulière.

Paris – Pékin c’est aujourd’hui seulement 10h d’avion, autant dire que le pays le plus peuplé du monde semble de moins en moins lointain. Et pourtant son pouvoir d’attraction et son mystère demeurent toujours. Depuis son ouverture économique début 1992, la voilà devenu enfin accessible aux voyageurs et aux étudiants voulant partir étudier en Chine. Pour s’y rendre, rien de plus simple, un visa suffit. Dès l’arrivée en Chine c’est le choc : se perdre dans la foule chinoise compacte ou entendre une langue que l’on ne connaît pas forcément. La Chine est vraisemblablement un pays rempli de mystères et quoi de mieux que de prendre le taureau par les cornes et de s’y rendre afin de s’immiscer dans cette culture vieille de 2 millénaires.

Dans cet article nous allons essayer de clarifier tout ce que tu as à savoir et comment il est possible d’étudier en Chine.

Les conditions pour étudier en Chine

L’admission

Afin de candidater dans une université chinoise pour y étudier, le dossier de candidature doit être directement demandé auprès de l’établissement choisi. En règle générale, les étudiants sont censés fournir le dernier diplôme obtenu. Pour une demande d’étude au niveau Master ou Doctorat, deux lettres de recommandation écrites par des enseignants sont aussi nécessaires. Ainsi des frais d’inscriptions seront exigés afin que tu puisses partir étudier en Chine.

L’inscription

Dans un délai d’un mois à partir de la réception du formulaire d’admission, l’université chinoise renverra au candidat une lettre d’acceptation et le formulaire JW202 nécessaire pour la demande de visa. Toujours à l’affût de bon plan, nous avons trouvé pour toi l’outil unique pour s’inscrire à l’université en Chine : CUCAS. Il s’agit de la seule plateforme commune bénéficiant d’une autorisation officielle pour recevoir les inscriptions des étudiants internationaux aux universités chinoises.

Les dates à connaître pour s’inscrire à un programme varient selon la rentrée choisie.

Pour une rentrée en septembre :

  • Ouverture de la période de candidature : Fin février/début mars
  • Fin de la période de candidature : Fin juin/début juillet
  • Avis d’admission pour les premières candidatures : Juin
  • Avis d’admission pour les candidatures tardives : Août

Pour une rentrée en février/mars :

  • Ouverture de la période de candidature : Fin octobre
  • Fin de la période de candidature : Fin janvier
  • Avis d’admission pour les premières candidatures : Début janvier
  • Avis d’admission pour les candidatures tardives : Février

Le visa pour pouvoir étudier en Chine

Si tu souhaites étudier en Chine plus de 6 mois il te faudra obtenir le visa X qui ne peut être obtenu qu’après avoir reçu une lettre d’admission officielle d’une université en Chine. La demande de ce type de visa étudiant se fait directement auprès de l’ambassade de Chine en France via le Centre de Visa pour la Chine à Paris ou à Marseille.

Comme nous pensons à toi, voici un listing des pièces à fournir si tu veux postuler au visa étudiant chinois :

  • passeport comportant au moins deux pages entièrement vierges de toute inscription, sa validité doit être d’au moins six mois à compter du jour de la demande.
  • formulaire de demande de visa (à remplir directement sur Internet ou après l’avoir téléchargé) accompagné d’une photo d’identité.
  • original et photocopie du formulaire de demande de visa pour les étudiants étrangers se rendant en Chine (Formulaire JW-201 ou JW-202). Ce formulaire est différent de celui dont il est question ci-dessus.
  • original et photocopie de l’avis d’admission de l’université.
  • fiche d’examens médicaux pour les étrangers délivrée par un hôpital Français
  • réservation d’un billet d’avion aller-simple.
  • attestation de logement pour la période du séjour en Chine.

Les frais de visa basiques sont de 70 euros. Ils sont payables par chèque ou par carte bancaire le jour du retrait du visa.

Partir étudier en Chine c’est assuré son avenir professionnel, en effet la Chine est un des pays majeurs de l’économie de demain, et le gouvernement porte une attention toute particulière à l’éducation supérieure avec pour objectif de porter les universités chinoises au sommet des classements mondiaux d’ici 2020.

Étudier en Chine : côté finance

Si les droits universitaires sont assez chers (entre 2 000 et 3 000 € minimum), la vie quotidienne est relativement bon marché. Le logement te coûtera environ 10 €/jour, une broutille pour une chambre universitaire et 300 € le mois en ville. Des plats sont servis dans quelques gargottes autour des universités à moins de 2 € ! En outre, on ne saurait trop te conseiller d’utiliser le vélo comme moyen de transport, étant le moyen de transport le plus utilisé en Chine cela ne te coûtera que 250 Yuans, soit 24€ !

Concernant les autres transports :

  • Prix du métro :  le prix du ticket est fonction de la distance parcourue et peut aller de 2 (0, 20 €) à 6 (0,60 €) yuans.
  • Prix du bus : Idem que pour le métro, c’est fonction de la distance et les prix vont de 2 à 4 yuans.
  • Prix du taxi : Le jour le prix de démarrage d’un taxi est de 10 yuans (la nuit il est de 13 yuans) et ensuite il faut compter 2 yuans par kilomètre. La nuit on peut demander 20% de réduction sur le prix indiqué.

Procédure d’obtention d’une bourse chinoise

Si tu souhaites étudier en Chine, tu pourras postuler à l’obtention d’une bourse. L’examen pour l’obtention de celle-ci portera sur différents aspects tels que les résultats obtenus aux examens, l’observation de l’emploi du temps de l’école, le comportement dans les études, la tenue, les récompenses ou punitions.

Les formalités à accomplir s’établissent comme suit : l’intéressé doit remplir et remettre à son établissement le « formulaire pour attribution des bourses des étudiants étrangers par l’évaluation annuelle »; après examen de chaque cas, l’école donne son avis par écrit et le soumet au CSC (China Scholarship Council) pour examen et approbation.

Lorsque celui-ci donne son accord, l’intéressé se voit maintenu dans sa qualité de boursier pour l’année académique à venir. En cas de refus, ladite qualité est, en général, suspendue jusqu’à la prochaine année académique. Tout boursier qui interrompt ou abandonne ses études à mi-chemin fait automatiquement l’objet d’une mesure de suspension de bourse.

Partir étudier en Chine est un grand projet montrant une ouverture d’esprit que cela soit dans le but d’apprendre le mandarin ou tout simplement de poursuivre des études en anglais dans un nouveau cadre passionnant. Par contre quant tu reviens est-il possible que tu passes par la rédaction et que tu nous ramènes des nouilles, c’est un peu notre péché mignon donc si tu pouvais nous faire ce petit plaisir…

Articles en relation

Etudier au Japon : mode d’emploi

Claire

Etudier au Japon : le bon moyen pour sortir des sentiers battus

Claire

Et si tu partais étudier au Japon ?

Claire