Image default

Formation agroalimentaire : pourquoi s’inscrire au programme international de FMS ?

Rate this post

La crise économique mondiale qui touche de plein fouet les entreprises les oblige, pour la plupart, à mettre leurs projets de recrutement sous cloche. Par conséquent, les étudiants et nouveaux diplômés sont sans perspectives d’emplois. Comme alternative, FMS propose une formation en food business, pour augmenter vos chances de recrutement. Car, selon les récents chiffres publiés par Pôle emploi, le secteur de l’agroalimentaire est le 1er pourvoyeur d’emplois en France. Au cours de son cursus, l’étudiant peut opter pour le programme international de cette école alimentaire. Mais avant, voici les principaux avantages à souscrire à cet échange universitaire.

FMS : une visibilité à l’international

Comme susmentionné, l’école d’agromanagement FMS forme aux métiers du food business. Ainsi, les étudiants issus de cette formation peuvent devenir entre autres : food bloger, directeur de magasin, food data analyst et designer culinaire.

Par ailleurs, la qualité de la formation offerte et le sérieux de cette école agro lui ont permis de nouer des partenariats avec 18 universités étrangères. Lesquelles sont réparties sur les continents européen, américain et asiatique. Pour faire profiter cette visibilité internationale à ses apprenants, le centre leur offre un cursus académique d’un an à l’étranger. Un tel programme est avantageux à bien d’égards.

Des compétences linguistiques renforcées

Les entreprises sont plus que jamais à la recherche des salariés bilingues. Le secteur du food business encore plus, étant donné que les restaurants et complexes hôteliers accueillent des clients de tous horizons. Par conséquent, la Formation agroalimentaire à l’international de FMS est une grande opportunité pour les demandeurs d’emploi.

En effet, ce programme prévoit également des cours en anglais ou en espagnol, selon le pays choisi par le postulant. À la fin, vous renforcez votre niveau de maitrise dans l’une de ces deux langues étrangères et devenez plus compétitif sur le marché de l’emploi.

Un carnet d’adresses bien fourni

Pour réussir votre carrière professionnelle, en tant que chef produits food & beverage par exemple, vous aurez besoin d’un riche carnet d’adresses. Il vous permettra de solliciter des professionnels étrangers pour des prestations ponctuelles dans votre entreprise.

L’ Ecole de commerce FMS en donne justement l’occasion à ses apprenants, à travers cette formation dans l’une de ses universités partenaires. Puisqu’au cours de votre séjour à Dublin, Madrid, Chicago ou Pékin, vous aurez l’occasion de tisser des relations professionnelles avec des spécialistes locaux du food business et ceux d’autres pays. Vous pouvez aussi bénéficier des recommandations des experts internationaux qui vous auront encadré au cours de ce stage.

Un savoir-faire décuplé

Via son programme à l’étranger, cette école de commerce spécialisée en food business permet à ses étudiants d’approfondir leurs connaissances sur les arts culinaires du monde. Ainsi, en plus de la maitrise de la gastronomie française, vous profiterez de votre séjour à Rio ou à Barcelone pour apprendre l’essentiel sur l’alimentation et les boissons ainsi que la culture du pays d’accueil. Par conséquent, dans votre future carrière de responsable du tourisme oenogatronomique, vous serez à l’aise dans n’importe quel pays européen ou américain.

En outre, au cours de cette formation, les apprenants auront le temps de se familiariser aux normes internationales dans leurs spécialités respectives. Cela leur permettra de garantir des services de qualité irréprochable à leur prochain poste.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Etudier à l’étranger : les problèmes et les solutions

Pourquoi étudier à l’étranger ?

Ce que tu dois prendre en compte pour étudier à l’étranger