Image default

Stage au Japon : qu’est-ce que le phénomène du Momiji ?

Notez cet article

Tu as déjà sans doute entendre parler du Hanami, ce phénomène des cerisiers en fleurs mais connais-tu le Momiji ? Le Japon est rempli de trésors historiquement parlant mais sa nature l’est tout autant. Tout comme le Canada, à l’approche de l’automne, le Japon voit les feuilles de ses érables passer du jaune au rouge vif : ce phénomène appelé momiji ou koyo en japonais est un spectacle très attendu par la population chaque année mais aussi par les touristes. Découvrez dans cet article les meilleurs endroits pour voir cet incroyable phénomène automnale.

Les meilleurs spots pour le voir

Kyoto est l’une des villes les plus populaires mais tu pourras admirer les érables changer de couleur un peu de partout : parcs, montagnes, collines, autour des temples, près des lacs… Quelque soit la beauté du lieu et la saison (compter de mi-septembre sur l’île d’Hokkaido jusqu’à la mi-décembre dans la région de Tokyo) tu ne seras pas déçu.
Voici tout de même une liste pour apercevoir les plus beaux spots de momiji si jamais tu hésites encore sur la destination de ton choix :

A Tokyo

Tous les parcs de la ville mais privilégie ceux de Shinjuku et Yoyogi (Shinjuku Gyoen et Yoyogi Gyoen).

Pour celles et ceux qui aspirent à un peu plus de calme le Jardin Tonogayato Teien situé dans la banlieue de Kokubunji est l’endroit rêvé.

Aux alentours de Tokyo :

Nikko : Véritable havre de paix, la nature domine la préfecture du Tochigi. Rends-toi directement aux temples Toshogu et Chuzenji où tu pourras  profiter de la vue des momiji se reflétant sur le lac du même nom.

Mont Takao : Tu peux entreprendre son ascension où prendre le funiculaire à ta guise. Une fois arrivé sur place, une plateforme longue de 600 mètres te permettra d’admirer la vue sur Tokyo et sa ville voisine, Yokohama coupées par les feuilles rougies des érables. Un spectacle tout simplement magique.

Fujigoko : La région des 5 lacs autour du Mont Fuji : Un des lacs en particulier, le lac Kawaguchi permet d’admirer les Gingko et les Momiji avec en fond le sublime Mont Fuji. Il est possible d’y accéder en prenant un bus depuis la gare de Shinjuku. Dès l’arrivée, tu pourras prendre le funiculaire pour avoir une vue dégagée du lieu.

A Kyoto

Kiyomizu dera, l’un des endroits les plus connus et prisés des touristes. Pour t’y rendre, emprunte les petites ruelles commerçantes de Kiyomizumichi. Le soir le temple propose des éclairages au-dessus des Momiji, et c’est juste sublime.

Le temple Eikando et ses magnifiques jardins d’automne offre une vue grandiose sur la ville de Kyoto. A noter que le temple organise des entrées nocturnes où tu pourras admirer les illuminations d’automnes. Prévois 1000 Yens pour y rentrer.

Temple Kodaiji : situé à côté du quartier Gion qui est le cœur historique de la ville, l’endroit offre une vue sur les Momiji avec un éclairage magnifique de jour comme de nuit.

Tu l’auras compris, il n’y a pas qu’au printemps que l’on peut observer les charmes du Japon. Maintenant que tu connais les plus beaux endroits pour admirer les érables japonais, il ne te reste plus qu’à réserver un billet pour la destination de ton choix. N’oublie pas d’en profiter pour déguster les spécialités japonaises qui utilisent les feuilles d’érables notamment le tempura d’érable, le pancake momiji d’Hiroshima ou encore les gâteaux de momiji à Kyoto.

Articles en relation

Découvre Holi, le festival le plus coloré de l’Inde

Claire

L’île aux chiots, un paradis à découvrir pendant ton stage à l’étranger

Claire

Les plus belles randonnées à faire pendant ton stage

Claire