Image default

Top 10 des jobs les plus insolites dans le monde

Notez cet article

Les métiers les plus fous de la planète

Tu n’arrives pas à te décider sur ton choix d’études ? Sache qu’il existe bien plus de métiers que tu ne le crois. Tu aimes voyager ? En sortant des frontières françaises, tu vas découvrir des métiers dont tu ne te doutais même pas de l’existence ! Tu te souviens de notre top 10 des meilleurs jobs de rêve dans le monde ? Aujourd’hui c’est à un tout autre genre que nous nous attaquons, tu risques bien d’être surpris(e). Attention les yeux, c’est parti !

Des métiers que l’on ne retrouve pas en France

  1. Devenir 3ème passager (Indonésie)

Afin d’éviter la pollution déjà bien présente en Indonésie, il est formellement interdit dans certaines contrées de circuler en voiture si il n’y a pas à l’intérieur au minimum 3 passagers. Mais dans ces conditions, comment cela se passe t-il pour un couple sans enfant qui décide de partir en week-end ? La solution est d’engager un « troisième passager » ! Oui oui c’est un vrai métier ! Plus de souci à se faire donc et pas de panique, le fameux troisième passager vous laissera tranquille à l’arrivée !

2. Posteur de commentaires sur Internet (Chine)

L’on connait toutes les dérives du parti communiste chinois. Pour se donner une bonne image, des « posteurs de commentaires » sont engagés afin de laisser des bonnes appréciations au sujet du parti. Original non ? Il faut savoir que ce métier n’est pas très rémunérateur car il n’est payé que 50 centimes par commentaire. Peut-être un moyen de les pousser à en écrire le plus possible ?

3. Cacheur de plaque d’immatriculation (Iran)

Dans un pays très pollué, seuls certains véhicules sont autorisés à circuler et ceux-ci sont régulièrement contrôlés grâce à leur plaque d’immatriculation. Afin de contourner ce système, des « cacheurs de plaque d’immatriculation » sont engagés. Attention donc à ne pas rouler trop vite car ceux-ci marcheront derrière ta voiture afin de dissimuler ta plaque d’immatriculation. Au vu de la circulation toujours dense, cela ne devrait pas poser de problème.

4. Pousseurs de passagers du métro (Japon)

Dans un pays extrêmement peuplé, le métro est constamment bondé. Imagine toi le métro parisien en heure de pointe et multiplie ça par deux ou trois. Impossible tu penses ? Et bien pour que ça le soit, au Japon, un métier est dédié à aider les passagers à rentrer dans les wagons et à en faire rentrer le maximum. Ils sont appelés les Oshiya ce qui signifie « pousseur » en japonais.

5. Garde dormeur (Malawi)

Tu ne fais pas confiance à ton alarme ? Sache qu’au Malawi tu peux engager si tu le souhaites un « garde dormeur ». C’est une personne qui restera dormir devant ta porte afin de dissuader d’éventuels voleurs.

6. Electrocuteur de personnes ivres (Mexique)

Si tu t’en va en vacances ou en stage au Mexique, fait attention lors de tes soirées arrosées car il existe un métier bien particulier là-bas qui est « Électrocuteur de personnes ivres ». Si en rentrant chez toi tu as le malheur d’être un peu saoul, tu risques de te faire électrocuter à tout moment ! Rassure toi néanmoins la charge n’est pas mortelle mais est sans doute très douloureuse ! Un bon moyen de lutter contre l’ivresse publique ?

7. Testeur de toboggans (UK)

Que dirais-tu de passer ton temps à glisser sur des toboggans ? La société britannique First Choice, offre un emploi qui consiste à tester des toboggans dans le monde entier ! Voyager et s’amuser ! Que demander de plus ? Le travail consiste à donner une note en fonction du « splash » d’arrivée et de l’adrénaline procurée lors de la glissade ! Ce dur labeur s’étale sur une durée de 6 mois pour un salaire de 27 000 euros ! Tu as trouvé ta vocation ? Tu ne dois sans doute pas être le seul alors prend ton mal en patience !

8. Baby-sitter pour panda (Chine)

Tu aimes les pandas ? Ce métier est peut-être fait pour toi ! Le Centre de recherche et de protection de panda géant engage régulièrement des « panda-sitter ». Les missions ? Faire des câlins et nourrir ces petites peluches vivantes ! Pour être éligible, il ne te sera pas demandé de compétences spécifiques, seulement de connaitre le mode de vie de ces animaux et d’être âgé d’au moins 22 ans. Le salaire est de 2 000 euros par mois (ce qui est très correct pour le pays !) à temps plein, 365 jours par an. De quoi s’occuper utilement toute l’année !

9. Pêcheur de vélos (Amsterdam)

La ville est réputée pour avoir plus de vélos que d’habitants ! Et malheureusement, beaucoup de ces deux roues se retrouvent dans les canaux et les rivières. Pour éviter une trop grosse pollution de ses cours d’eau, la ville a même créé un métier, celui de « pêcheur de vélos« . Approximativement 15 000 vélos sont ainsi récupérés chaque année grâce à ces braves sauveteurs.

10. Nettoyeur d’yeux (Chine)

As-tu déjà songé à te nettoyer les yeux ? Non ? Et bien sache qu’en Chine, tu as la possibilité de te faire nettoyer les yeux avec une lame de rasoir ! Pas très rassurant et pourtant c’est une pratique ancestrale qui permet d’enlever les particules et poussières qui se trouvent dans les globes oculaires.

Tu étais loin d’imaginer toutes ces possibilités n’est-ce pas ? Te voilà désormais avisé et prêt à te lancer sur le marché du travail !

Articles en relation

Stage en Nouvelle-Zélande : les lieux à ne pas manquer

Claire

Les activités insolites à faire pendant son stage à Dubaï

Claire

Stage au Vietnam : à la découverte de Cat Ba

Claire