Image default

3 Filles & 1 Festival : quand les frenchies débarquent aux USA

Notez cet article

La naissance de 3 Filles & 1 Festival

Ha les USA ! Ils attirent chaque année des milliers d’étudiants venus pour y faire leurs études, leur stage ou encore trouver un job d’été. Mais les USA, c’est aussi bien plus que ça… 3 étudiantes françaises ont ainsi pu rejoindre l’Amérique pour leur projet de fin d’études. Un projet pour le moins original ! Place maintenant à leur histoire…

Let’s go to Austin !

Depuis 1987, les personnalités et artistes les plus influents dans l’univers de la télévision, les médias, et la musique se réunissent chaque année au mois de mars pour célébrer pendant 9 jours le festival du film SXSW au Texas et plus précisément à Austin. Ainsi, les nouveaux talents et les dernières nouveautés sont mis en avant lors de cet événement qui a rassemblé plus de 35 000 visiteurs en 2015.

Lucie BLACHIER, Kyna DAVID et Marion DEMONS, 3 étudiantes française en MBA Production Audiovisuelle ont alors eu l’idée de créer un tout nouveau concept pour qu’il prospère après leur vie étudiante : 3 filles et 1 festival. Leur but est d’apporter de nouvelles pistes de réflexions sur l’avenir de l’audiovisuel et faire découvrir les plus grands festivals à travers le monde entier, tout en partageant leurs aventures sur les réseaux sociaux. Ainsi, interviews, actualités sur le festival, chroniques, et vidéos quotidiennes ont été partagés pendant 10 jours. Depuis le début de leur projet, leur communauté n’a fait qu’augmenter avec 874 likes sur Facebook, atteignant des milliers de vues sur leurs publications, ainsi que 539 « j’aime » sur leur page Instagram.

girls2

Nous avons alors eu la chance de récolter de précieuses informations de l’une d’entre elles, Marion Demons, pour nous donner un aperçu non négligeable de sa vie aux USA avant et après son projet de 3 Filles & 1 Festival créée avec ses 2 amies.

Qui es-tu Marion ?

Pour vous résumer un peu mon histoire, je m’appelle Marion, j’ai 24 ans, et je vis en région parisienne. Je suis rentrée en juillet l’an dernier d’un an et demi complètement magique à Austin, au Texas, où j’étais au pair dans une famille génialissime, que je considère comme une partie de ma famille maintenant. Je suis actuellement en train de finir mes derniers oraux pour mon MBA Production Audiovisuelle (Bac+5) en alternance. Je suis donc également assistante de production chez Starloo, une maison de production de films publicitaires, jusqu’en septembre. Avant cela j’étais en Master Communication, au Cesacom.

Cette dernière année de Master permettait notamment aux élèves de réaliser des « projets » (notés) plus ou moins perso puisqu’on pouvait choisir le projet en question, et obtenir un financement si ça en valait le coup. J’y ai tout de suite vu une chance de faire découvrir ma ville adorée, Austin, à mes copines de classe, et de vivre son festival de l’intérieur, alors que je n’avais encore jamais eu la chance d’avoir de badges jusque là ! Étant en audiovisuel, option TV, j’ai donc proposé à mes 2 supers copines de cours de partir au Texas pour le festival SXSW qui a lieu chaque année en mars et qui est l’un des plus gros festivals de films, musique et interactif au monde. Après avoir présenté un projet béton à un jury, avec notamment des badges et accréditations presse offertes par le festival, l’école nous a accordé le budget « billets d’avion » pour partir.

Nous avons donc passé 10 jours à Austin, où nous avons eu la chance d’assister à des avants-premières, des conférences, de rencontrer des vineurs, des producteurs hollywoodiens, mais aussi de profiter de nombreuses soirées plus géniales les unes que les autres, sans parler des concerts… Nous en avons bien-sur profité pour tenter de représenter la France et notre école au mieux !

girls5

Parle-nous un peu de ta vie aux USA avant 3 Filles & 1 Festival

Je suis donc partie aux USA en janvier 2014, pour 1 an à la base, et j’ai finalement prolongé de 6 mois pour profiter encore plus de ma vie américaine. Ayant grandie dans une famille qui voyage énormément, j’ai toujours eu ça dans mes gênes. Pendant 1 an, j’ai beaucoup voyagé : j’ai traversé la Louisiane et le Texas, et je suis allée à Miami, San Francisco, LA, Boston, Chicago, New York, Las Vegas, au Grand Canyon, à Cancun et Playa del Carmen… Dès que j’avais un weekend de libre, je partais pour de nouvelles aventures. Mais j’ai aussi eu la chance d’habiter à Austin, et c’est une ville qui bouge H24, donc en dehors de mes voyages j’étais loin de m’ennuyer. J’ai assisté au festival ACL, à SXSW (j’ai pu faire une édition sans badge et une avec du coup). Je passais du temps à découvrir la ville, chercher les meilleurs foodtrucks, me baigner dans des rivières, faire du paddle sur le lac et sortir dans des bars avec mes amis américains.

« Je suis partie ado, je suis revenue jeune adulte. »

Cette expérience m’a apporté énormément de maturité. Je suis partie ado, je suis revenue jeune adulte. D’abord grâce aux responsabilités qui m’ont été confiées en gardant 2 garçons de 5 et 7 ans à l’époque ou je suis arrivée comme fille au pair. Mais aussi parce que pendant 1 an j’ai du me débrouiller, ouvrir mon compte en banque, régler mes histoires d’assurance, faire les courses et autres tâches quotidiennes de la maison. J’ai voyagé, j’ai rencontré des gens, et j’ai surtout vite amélioré mon niveau d’anglais.

Comment est la vie en général à Austin et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ?

Austin est une ville de dingue. Cette ville se résume en une phrase courte que les habitants ont choisi « keep Austin weird ». Et ce n’est pas pour rien. Là-bas, les hommes d’affaires, geeks, cowboys, musiciens et punks se mélangent tous et cela créé une ambiance particulière, chaleureuse et inimitable. C’est aussi la capitale du Texas, les gens sont très fiers d’être texans et la culture sud américaine y est aussi très présente : les tacos sont presque plus présents que les burgers. Ça a été le plus gros choc pour moi : manger mexicain tous les jours. Mais heureusement on s’y habitue vite et on fini par en redemander. Austin est en pleine croissance, des centaines de personnes y déménagent chaque jour et on y trouve pas mal de sièges de grosses entreprises en technologie. Je dirais que c’est LA ville à suivre en ce moment aux US !

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

Impossible de choisir un coup de cœur en particulier parce que la ville entière a été un coup de cœur pour moi. Je conseillerai cependant d’aller marcher du côté de Greenbelt et d’aller se baigner dans la rivière (c’est un coin un peu secret qu’on garde normalement à l’abris des touristes), puis d’aller visiter UT (l’université du Texas) et son campus, de prendre des tacos à emporter chez Torchy’s pour finir par aller boire un petit verre au Spider House, à 2 pas de là, qui est un bar complètement atypique ou les étudiants se retrouvent pour étudier ou écouter de la musique… Je conseille également d’aller manger un énorme burger donuts chez Gordough’s Public House ou si c’est un dimanche d’aller chez Lucy’s fried chicken pour manger les fameuses chicken & waffles. Et pour les plus aventureux, un passage au Little Longhorn Saloon vous permettra de miser quelques $ au chicken shit bingo, jeu complètement atypique de Austin.

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi ?

Mon conseil pour ceux qui aimeraient partir, c’est de foncer ! Il faut arrêter de se dire que l’on verra d’ici 1 an, qu’on a le temps, c’est maintenant ou jamais ! On m’a beaucoup dit « non mais toi Marion, tu as de la chance ». Non, la chance n’a rien à voir avec ça. Je me suis donné les moyens de réaliser mes rêves, j’ai laissé ma vie française derrière moi et je suis partie pour finalement vivre une aventure extraordinaire !

 

Bientôt diplômées, les étudiantes Parisiennes ont l’intention de repartir à la découverte de nouveaux festivals pour les faire découvrir prochainement en France !

Tu as aimé leur histoire ? Pour les retrouver, rien de plus simple, il suffit de cliquer sur YouTube, sur Facebook ou sur Instagram.

Articles en relation

Témoignage de Romain, un voyageur dans l’âme

Claire

L’expérience de David pour son stage en Bulgarie

Claire

Road-trip de Clément en Amérique Latine : le Nicaragua

Claire