Image default

L’expérience de Margot, jeune fille au pair en Australie

Notez cet article

Partir en Australie était-ce un choix ou un hasard ?

Partir en tant que au pair était un choix. Améliorer mon anglais, tout en étant sur une destination de rêve telle que l’Australie c’était le combo parfait ! Prendre un peu de maturité et m’émanciper était aussi un des buts de ce voyage.

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait en Australie ?

En tant que fille au pair j’étais sur place, je vivais chez la famille pour m’occuper des enfants et les aider dans les tâches ménagères, les soulager en quelque sorte, tout en étant payée (pour ma part 140$ australien la semaine).
Personnellement, je travaillais du lundi au vendredi de 8h à 18h avec une « pause » à midi mais il faut savoir que j’étais dans une famille avec un bébé de 3 mois et un enfant de 2 ans autiste qu’il fallait emmener dans un centre de thérapie 3 fois par semaine aux heures des repas. C’était donc à moi de m’occuper du plus jeune enfant. Je faisais le repas de temps en temps et je m’occupais du linge (machine à laver, séchage et repassage) ainsi que du ménage de la maison.

Qu’as-tu retenu de ton expérience  ?

Ça a été une expérience difficile pour moi mais très enrichissante. J’ai appris à prendre sur moi et j’ai beaucoup mûri. A 18 ans on ne s’attend pas à devoir s’occuper à temps plein d’un enfant de 3 mois et à vivre avec le handicap d’un enfant de 2 ans qui n’a malheureusement pas les capacités de s’exprimer. Mon envie de voyager autour du monde s’est confirmée et j’ai pris confiance en moi ! Maintenant je sais exactement ce que je veux être, et mon caractère s’est forgé.

« Je suis quasiment bilingue à ce jour et malgré la difficulté je n’ai jamais abandonné ! »

Que peux-tu nous dire sur la vie dans la ville où tu étais et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ? Une anecdote à raconter ?

Je vivais à Narrabeen, qui se trouve à une trentaine de kilomètres de Sydney. Moi qui vivais déjà dans le pacifique j’ai retrouvé cette ambiance détendu, les australiens sont très sympathiques et très polis ! Je trouve que Sydney est une très grande malgré le fait que je vivais sur une île de 900 km ! Je n’ai pas forcément eu de choc culturel, mais la mentalité est complètement différente par rapport à la France ! Les gens sont beaucoup plus relax , pas pressés, toujours de bonne humeur et ils adorent aider les gens, surtout les touristes !
Ma famille était d’origine Argentine, mais toutes les personnes que j’ai pu rencontrer que ce soit eux ou des australiens, chacun a essayé de me dire des mots en français ! Pourtant les backpackers français (les gens qui voyagent en sac à dos) ont vraiment une mauvaise réputation en Australie !
 photo6

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

Etre à la ville comme à la plage en quelques secondes, ainsi que l’ambiance et la mentalité des gens ! Ici, tout le monde est soit-même et se contrefiche d’être jugé par les autres ! Le climat était parfait pour moi qui vivait en Nouvelle-Calédonie.
J’ai aussi pu assister à une compétition de surf pendant mon séjour, c’était incroyable. J’ai également été présente pendant le Australia day, la fête nationale du pays !

« L’ambiance était folle , le feu d’artifice au dessus du Darling Harbour, c’était magique ! »

Quels endroits as-tu pu découvrir durant ton séjour ?

Pendant ces quelques mois je n’ai pas beaucoup bougé car j’avais déjà visité Sydney et Brisbane quelques années auparavant. J’ai tout de même passé beaucoup de temps à Sydney et ses alentours comme Manly !
Narrabeen est aussi une très belle ville avec beaucoup de surfeurs, des énormes plages ainsi qu’un grand lac… On trouve facilement de quoi s’occuper ! Je regrette de ne pas avoir fait plus de choses mais qui sait, il me reste pas mal d’années dans ma vie pour y refaire un passage !
photo2

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi ?

Je conseillerais aux gens qui veulent partir en tant qu’au pair de ne pas hésiter mais de bien se renseigner sur la famille dans laquelle ils vont partir !
C’est important car vous vivrez h24 avec eux ! Mais je peux dire que vous ne le regretterez pas, il faut se lancer quelques fois dans la vie et prendre son courage à deux mains car quitter sa famille et se retrouver seul dans un pays étranger ce n’est pas tous les jours évident…

Comment as-tu entendu parler de l’Etudiant Voyageur ?

En faisant quelques recherches auparavant je suis déjà tombé sur ce site !

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes ami(e)s ? Et pourquoi ?

Je le recommanderais car il est complet, il explique toutes les démarches et partage également des témoignages ! Si cela peut aider les gens à se jeter à l’eau c’est parfait car « les voyages forment la jeunesse » !

Articles en relation

Stage à l’étranger : l’expérience de Valentine à Londres

Claire

Témoignage d’Alexandre parti faire son stage à Singapour

Claire

L’expérience d’Olivier parti au pair aux Etats-Unis

Claire