Image default

L’expérience de Mathieu lors de ses études aux USA

Notez cet article

Après Léa, c’est Mathieu qui nous dévoile son expérience cette fois-ci en tant qu’étudiant aux USA !

Salut ! Peux-tu nous nous en dire un peu plus sur toi ?

Je m’appelle Mathieu, j’ai 23 ans et je suis en Master 2 à Sciences Po Aix. Je suis parti en échange aux USA pendant 9 mois et en stage en Angleterre pendant 3 mois.

1725244_10203023908782819_758450270_n

Partir aux USA était-ce un choix ou un hasard ?

C’était totalement un choix et c’était même mon rêve depuis tout petit. Pourquoi les USA ? Je ne sais pas vraiment l’expliquer mais j’ai toujours eu une admiration pour ce pays, ses paysages et villes que je ne voyais qu’à la télévision ou dans les livres. Lorsque j’ai postulé à ce programme d’échange, je ne pensais pas avoir une chance de partir tellement la salle de réunion était pleine d’autres étudiants qui comme moi voulaient partir faire leurs études aux USA. Et pourtant, mon rêve s’est réalisé !

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait aux USA ?

1476158_10202728135628675_1504945831_n

Je suis parti aux USA pour une année académique dans le cadre d’un échange organisé entre Aix-Marseille Université et Indiana University Bloomington aux USA pour faire mon master 1 LLCE anglais. J’ai eu la chance de partir pour à peu près 9 mois, de fin août à mi-mai.

Je suivais 4 cours par semestre ce qui me permettait d’avoir un emploi du temps assez léger et découvrir ce que la ville avait à m’offrir. A coté de ça, je devais écrire un mémoire de recherche à soutenir en France à mon retour et j’avais fait le choix d’écrire sur le rêve américain, puisque je le vivais à ce moment-là.

Qu’as-tu retenu de ton expérience aux USA ?

J’y ai appris beaucoup, j’ai rencontré des personnes formidables et j’ai vécu mon rêve américain. Ça a vraiment changé ma façon d’être !

« C’était une année magique ! » 

La vie que j’ai pu avoir là-bas était de très bonne qualité car les sorties restaurants et autres ne coûtent pas vraiment cher. J’ai aussi rencontré beaucoup de monde, pas forcément que des américains. Je sais que quand j’y retournerai, j’aurai toujours quelqu’un pour m’accueillir !

Que peux-tu nous dire sur la vie à Bloomington et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ? Une anecdote à raconter ?

La ville était à taille humaine, composée en majorité d’étudiants. L’ambiance était cool et les habitants très accueillants ! Pas vraiment de choc culturel mais un temps d’adaptation qui est nécessaire et par lequel on doit passer !

Lors de mon premier jour, j’attendais un autre Français que je venais de rencontrer, quand une fille s’est arrêtée près de moi et a commencé à me parler. N’y étant pas vraiment habitué, je n’ai pas tout de suite répondu et elle m’a alors relancé. Au début, ce genre de situation est un peu bizarre mais au final on se rend compte que les américains sont assez amicaux et accueillants et on n’y est juste pas habitué au départ !

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

Tout était concentré en ville et quasiment à des distances convenables lorsque l’on est à pied. Le campus était magnifique, à toutes les saisons. Je m’y sentais chez moi ! Quand je sortais avec mes amis, j’étais à maximum 20 minutes à pied des lieux de sortie, j’ai pu donc profiter au maximum de mon expérience hors des bancs de l’université.

Quels endroits as-tu pu découvrir durant ton séjour ?

11073321_10206335215203410_2864362856861900374_n

J’ai d’abord fait un road trip pour visiter les grandes villes du Midwest comme Chicago, Madison et Milwaukee et d’autres villes plus petites sur le chemin. Je suis ensuite allé quelques jours à New York et enfin à Los Angeles pour le Spring Break. Peu avant de repartir en France, j’ai visité la capitale de l’état où j’habitais, Indianapolis. J’aurais aimé visiter plus de villes mais je n’avais pas eu assez de vacances malheureusement.

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi ?

Il faut bien s’y préparer car c’est une expérience fantastique mais qui demande de la préparation en amont, surtout concernant le visa. Ensuite, il faut bien se renseigner auprès de sa banque concernant les offres qu’elle propose à l’étranger pour éviter les déconvenues une fois sur place.

Ensuite la question du logement est aussi très importante pour moi. J’ai eu la chance de pouvoir vivre sur le campus et d’avoir mon logement dès mon arrivée ce qui a été un plus mais si vous ne pouvez pas faire comme ça, prévoyez du temps pour faire vos recherches !

Comment as-tu entendu parler de l’Etudiant Voyageur ?

Une amie qui a aussi étudié à l’étranger me l’a vivement recommandé !

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes ami(e)s ?

Oui bien sûr, c’est une bible d’informations pour les futurs voyageurs !

Articles en relation

L’expérience de Julie partie en séjour au pair en Chine

Claire

La nouvelle vie de Fanny partie en échange universitaire à Montréal

Claire

Barbara, une fille Au Pair en Irlande

Claire