Image default

Comment combattre le mal du pays pendant ton expatriation ?

Notez cet article

Cela arrive à tout le monde, même les voyageurs les plus avertis : parfois, le mal du pays nous prend sans prévenir et il n’est pas rare d’avoir quelques périodes de cafard lorsque l’on repense à notre petite région chérie en France (ou autre, suivant où tu vivais autrefois). Alors ne t’inquiètes pas pour ça et n’hésite pas à adopter les quelques conseils qui suivent :

Ne sois pas gêné

Il est parfois dur d’accepter que l’on puisse avoir le mal du pays, notamment lorsque l’on aime beaucoup voyager. Pourtant, il ne faut surtout pas en être gêné : cela peut arriver à tout le monde, à tout âge et dans toutes les situations à différents degrés. Que tu sois parti vivre à l’étranger en tant qu’expatrié ou simplement en vacances pour quelques temps, il est très rare de ne pas en être affecté au moins une fois. Commence donc par accepter ce sentiment de mal-être pour ensuite mieux l’appréhender. Et oui, c’est le tout premier pas à franchir, après, tu verras que tout ira déjà mieux !

Reste en contact avec tes proches

Avec les nouvelles technologies présentent dans le monde entier, il est très facile aujourd’hui de rester en contact avec ses proches chez soi. Une connexion internet, un téléphone ou un ordinateur et c’est parti ! Détermine quelques heures dans la journée ou le soir avec eux pour les appeler (appel téléphonique ou visioconférence, grâce à skype ou autres !). Tu peux également monter un blog afin de tenir informé tes amis et ta famille. Cela les rassurera et tu te sentiras certainement beaucoup plus sur de toi. Et si jamais tu n’as pas accès à tous ces services, écrire des lettres est un bon moyen pour rester en contact. Dans un premier temps, écrire détend beaucoup et occupe l’esprit. Ensuite, coucher tes idées sur le papier t’aideras à aller de l’avant.

Attention cependant à ne pas abuser de ces services. Il est évident que si tu passes ton temps scotché à ton téléphone ou à ton ordi pour leur parler, tu n’auras pas le temps de rencontrer d’autres personnes ni de profiter de ton expérience et de te faire à la vie de ton pays d’accueil.

Aménage ton espace de vie

Mets-toi à l’aise en quelques sortes ! Par exemple, emporte tes affaires préférées, celles qui te permettent de te sentir bien et même un peu comme si tu étais chez toi ! C’est toujours réconfortant de pouvoir voir et toucher des objets que l’on affectionne : des photos, des peluches, des vêtements confortables ou encore des objets singuliers qui ont une forte valeur émotionnelle pour toi. N’hésite pas également à décorer au mieux ta chambre ou ton appartement. Une bonne décoration te permettra de t’adapter plus rapidement à la vie locale.

Occupe-toi de ton bien-être

Par exemple, fais du sport et mange équilibré. Tu verras alors que ta condition physique influence grandement ton moral. En effet, en te sentant bien dans tes baskets, ta bonne humeur sera bien plus fréquente et une source de satisfaction supplémentaire. Si tu aimes prendre soin de toi, tu peux également user de divers stratagèmes : de bonnes douches bien chaudes, de bonnes nuits de sommeil, s’occuper de sa peau, se maquiller différemment chaque fois (pour les femmes), etc.

Sors explorer le coin

Sors un peu de chez toi et va te promener afin de visiter les alentours ! Si tu es proche d’un parc ou d’une forêt, va t’aérer l’esprit et respirer un peu d’air frais. Même si tu es seul, n’hésite pas à sortir boire un verre ou un café en ville et peut-être feras-tu la connaissance de nouvelles personnes ! S’il y a des musées, des expositions, n’hésite surtout pas à t’y rendre. Tu verras que t’occuper de cette façon agira grandement sur ton moral. Et puis si tu as comme intention de rester pendant quelques temps dans le coin, fais quelques petites recherches pour intégrer des clubs associatifs ou des structures dans lesquelles tu pourras t’adonner à des loisirs. C’est de cette façon que tu rencontreras le plus de monde possible !

Tu verras que ton pays du mal n’est que passager et peut-être que tu ne souhaiteras plus repartir après.

Articles en relation

Où passer le Nouvel An en Europe ?

Claire

Les plus belles randonnées du monde entier

Claire

Que manger pour accomplir tes objectifs pendant ton stage ?

Claire