Image default

Comment décrocher un emploi à l’étranger pour un étudiant ?

Vous êtes étudiant ? Et décrocher un emploi à l’étranger est pour vous une formidable opportunité pour apprendre une nouvelle langue, découvrir d’autres façons de travailler, développer de nouvelles compétences, inscrire une expérience internationale sur votre CV… Bref, une aventure à l’étranger serait un vrai atout pour la suite de votre carrière professionnelle.  

Mais, avez-vous déjà trouvé les sites à privilégier pour maximiser vos chances de trouver un job à l’étranger ? Votre CV est-il à la hauteur des exigences des recruteurs dans votre pays cible ? Savez-vous quelle langue utiliser dans votre CV ? Non ? Alors, cet article devrait vous intéresser. Découvrez tout ce qu’il faut faire pour décrocher facilement un emploi à l’étranger quand on est étudiant.

Quels sites pour postuler à un emploi à l’étranger pour un étudiant ?

Pour optimiser votre recherche d’emploi à l’étranger, nous avons sélectionné pour vous quelques pistes fiables : 

  • Pôle Emploi International : la branche du service public Pôle Emploi dédiée à la recherche d’emploi à l’étranger. L’avantage de cet organisme : en plus des annonces d’emploi à l’international, il vous fournit également des informations relatives aux formalités administratives. 
  • EURES : une agence de l’Union européenne pour faciliter la mobilité de l’emploi entre les pays membres de l’UE
  • Summerjobs : le site à privilégier pour rechercher des jobs d’été et des postes saisonniers à l’étranger
  • Monster : ce site d’offre d’emploi généraliste est présent dans plus de 50 pays dans le monde
  • Eurojobs : un des sites européens les plus puissants en termes de trafic
  • LinkedIn : ce réseau professionnel ultra puissant (+ 756 millions d’utilisateurs répartis dans 200 pays) est également une option intéressante pour rechercher  des offres d’emploi à l’étranger. Veillez néanmoins à créer un profil en anglais pour maximiser vos chances de succès) 

Une autre option : Trouver des plateformes d’offres d’emploi une fois sur place.

Voici quelques exemples de sites à visiter selon votre pays cible :

  • Australie : Seek (une vraie référence)
  • Allemagne : Bundesagentur für Arbei (l’équivalent de Pôle Emploi)
  • Espagne : SEPE (l’équivalent de Pôle Emploi), CompuTrabajo, Experteer
  • Royaume-Uni : JobCentre Online
  • États-Unis : Ambassade et consulats des États-Unis d’Amérique en France, Hcareers,

Pourquoi faut-il un bon CV pour décrocher un emploi à l’étranger ?

Selon Campus France, chaque année, il y aurait plus de 90 000 étudiants français qui tentent une aventure professionnelle hors de l’Hexagone. La concurrence s’annonce donc rude pour un poste à l’étranger. Sans compter les candidats locaux et ceux provenant d’autres pays.

Autant vous dire qu’un CV non attractif pourrait compromettre vos rêves de conquérir le marché du travail international. Il vous faut un CV compétitif pour éviter de vous fondre dans la masse. 👇

Comment faire un CV étudiant pour une candidature à un poste à l’étranger

Voici 6 conseils pour vous aider à rédiger un CV étudiant pour une candidature à un emploi à l’étranger :

Adaptez votre CV aux exigences des recruteurs dans le pays

Pour mettre toutes les chances de votre côté, le mieux serait d’oublier votre bon vieux CV passe-partout. Un CV personnalisé et adapté aux spécificités du mode de recrutement dans votre pays de destination sera plus percutant.

Par exemple, si vous envoyez votre CV à une entreprise canadienne, notez qu’il existe quelques normes à respecter. Citons entre autres : pas d’informations personnelles (photo, âge, sexe, statut marital), mise en page au format lettre US (216 mm x 279 mm). Par ailleurs, les recruteurs canadiens accordent beaucoup d’importance aux stages et au bénévolat effectués par le candidat. 

Un autre exemple : si vous visez le marché de l’emploi suisse, veuillez ne pas confondre le permis de conduire catégorie B avec l’autorisation de séjour permis B. En outre, dans un CV suisse, il est également recommandé d’ajouter des références professionnelles. Une information importante pour rassurer les recruteurs suisses.

Lisez attentivement l’offre d’emploi à l’étranger avant de rédiger votre CV

Pour rendre votre CV percutant, scrutez d’abord la description de l’offre d’emploi. De cette manière, vous saurez exactement quelles informations mettre en avant pour capter l’attention du recruteur.

Par ailleurs, veuillez adapter la langue d’écriture de votre CV en fonction de celle utilisée dans l’annonce. Par exemple, si l’offre est rédigée en anglais, votre CV doit l’être également. Si l’offre est disponible en deux versions (anglais et français), rédigez votre CV dans la langue que vous maîtrisez le plus.

Valorisez vos expériences professionnelles

Vous voulez attiser la curiosité du recruteur et mettre en valeur votre parcours professionnel ? Ajoutez des chiffres clés montrant vos résultats majeurs au cours de vos stages ou jobs d’été. Les recruteurs en raffolent.  

Misez beaucoup sur votre parcours éducatif si vous n’avez pas une grande expérience

Afin de rivaliser efficacement avec les autres candidats et taper dans l’œil du recruteur, assurez-vous de fournir des détails sur chaque formation que vous mentionnez dans votre CV. Entre autres, n’hésitez pas à indiquer dans cette rubrique vos matières préférées, votre sujet de mémoire de fin d’études ou encore votre mention au bac.

⚠️ Attention : Si vous ne fournissez pas les équivalences de vos diplômes français dans votre pays de destination, le recruteur pourrait pénaliser votre candidature. 

Soignez la présentation de votre CV

Quel que soit le poste que vous convoitez à l’étranger, ne négligez pas l’apparence de votre CV. Optimisez la lisibilité de votre texte. Adoptez une structure cohérente et perfectionnez la mise en page du document afin de faire une première bonne impression. 

N’oubliez pas de parler de vos soft skills

Ne vous contentez pas de parler de vos hard skills (compétences techniques). Pour mettre toutes les chances de votre côté, mettez l’accent sur vos soft skills surtout dans un cv etudiant sans expérience.

Vos compétences comportementales vont beaucoup aider le chargé de recrutement à cerner votre personnalité. Vos soft skills vont en effet permettre à votre futur employeur de savoir si vous seriez capable de vous adapter à un nouvel environnement de travail loin de votre cocon de famille.

Comment se préparer pour un travail à l’étranger quand on est étudiant ?

Avant de partir pour vivre vos rêves à l’étranger, voici quelques conseils :

  • Renseignez-vous sur les conditions de travail dans le pays où vous souhaitez partir : horaires, salaire, façon de travailler  
  • Informez-vous sur le coût de la vie par rapport au salaire afin de mieux appréhender la question sur les prétentions salariales lors de l’entretien d’embauche
  • Apprenez les habitudes culturelles dans le pays pour éviter les mauvaises surprises
  • Apprenez la langue officielle de votre pays de destination

Crédits image mise en avant : Sebastian Herrmann via Unsplash.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Partir en mission d’intérim pour un travail à l’étranger

Travailler en voyageant : les emplois pour faire le tour du monde

Devenir Digital Nomad : la solution pour travailler et voyager