Image default

Partir en mission d’intérim pour un travail à l’étranger

Partir en mission d’intérim pour un travail à l’étranger
5 (100%) 1 vote

On ne sait pas si tu es au courant, mais sache qu’il est possible pour toi de partir faire un travail à l’étranger, en mission d’intérim. Énormément de destinations s’offrent à toi comme le Canada, l’Angleterre et même la Chine ! Cela paraît un peu fou, mais nous t’assurons que cela se fait vraiment ! Cela te permettra spécifiquement d’enrichir tes expériences personnelles, aussi bien que professionnelles.

D’ailleurs, tes futurs employeurs apprécieront grandement ce petit plus sur ton CV. La concurrence pour trouver du travail étant rude par les temps qui courent, il est indispensable de pouvoir se démarquer comme il se doit. Nous allons donc t’expliciter dès maintenant, les démarches à suivre pour trouver un travail à l’étranger, en mission d’intérim.

Inscription dans une agence d’intérim française

Afin de pouvoir partir en mission d’intérim pour un travail à l’étranger, il va tout d’abord falloir que tu t’inscrives dans une agence d’intérim française. Cette agence doit être particularisée dans les missions à l’étranger, ou tout du moins en proposer.

Par exemple, l’office « Synergie » peut te proposer des offres de travail à l’étranger intéressantes puisque les secteurs d’activités sont très variés (communication, marketing, bâtiment, logistique, et bien d’autres encore), ainsi que les pays accueillants, où l’on retrouve par exemple l’Allemagne, la Belgique, le Portugal, certains pays d’Amérique du Nord, d’Asie, d’Océanie etc. En somme, Synergie propose des emplois dans le monde entier.

Tu pourras aussi découvrir l’agence « Cordial intérim», qui propose des emplois en Algérie, au Qatar, en Norvège et d’autres encore. Néanmoins, tu dois savoir qu’elle est spécialisée seulement dans le métier de cordiste, qui est plutôt orienté pour les hommes (3% de femmes seulement, selon leurs statistiques).

Également, tu peux tenter ta chance en t’inscrivant dans l’agence « Crit-job ». Celle-ci propose aussi des missions d’intérim dans de nombreux domaines d’activités, tels que l’administration publique, l’agriculture, l’automobile, le commerce etc. Grâce à ce bureau de travail temporaire, il te sera potentiellement possible de partir en Tunisie, en Espagne, ou encore en Suisse.

L’intérim pour travailler à l’étranger : les conditions requises

Comme dans toute demande d’inscription dans une institution, une école, ou une entreprise, il te faudra respecter certaines conditions, et correspondre à quelques critères demandés pour pouvoir trouver un travail à l’étranger.

En effet, si tu veux travailler en intérim à l’étranger, il faudra notamment que tu sois bilingue au minimum, et que tu puisses parler la langue du pays qui t’accueillera, chose qui n’est pas donnée à tout le monde. Soit donc réellement prêt sur le plan linguistique avant d’entamer toute formalité auprès des agences de recrutement afin de .

Rajoute à cela le fait que tu devras auparavant avoir effectué un stage ou des études à l’étranger, ou tout du moins que tu aies acquis une première expérience professionnelle à l’étranger. Comprends donc que partir travailler en intérim à l’étranger ne se fait pas sur un coup de tête, cela se prépare longtemps à l’avance.

En ce qui concerne la durée des missions que tu pourras effectuer, elles sont très hétérogènes. Selon le secteur d’activité choisi, mais également le besoin de l’entreprise chercheuse, l’étendue de ta fonction se maintiendra entre 3 et 6 mois, voire 18 mois pour certaines missions.

Enfin, il est important de savoir que tu dois absolument être français, ou tout du moins être étranger européen vivant en France, afin de postuler dans ces agences. Si tu es par exemple marocain, sénégalais, ou japonais (donc étranger hors UE), tu n’auras malheureusement pas la possibilité d’effectuer des missions d’intérim à l’étranger.

Pour conclure, ta motivation et tes inspirations sont très importantes pour faire ce genre de travail. Cependant, elles ne sont pas suffisantes, puisque tu devras impérativement avoir une expérience antérieure dans un autre pays. Si tel n’est pas encore le cas pour toi, tu devrais plutôt commencer par te pencher sur des études à l’étranger, ou encore chercher un stage et acquérir parfaitement une seconde langue pour devenir bilingue. C’est seulement après avoir obtenu un certain bagage, que tu pourras prétendre à travailler en intérim dans d’autres nations que la France.

Articles en relation

Devenir prof à l’étranger : Yes you can

Claire

Études : des universités européennes dès 2019 ?

Anthony

Les entreprises européennes qui recrutent le plus

Claire