Image default

Toutes les formalités pour travailler en Angleterre

Toutes les formalités pour travailler en Angleterre
4.6 (92%) 5 votes

L’expatriation à l’étranger est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. Nombreux sont les jeunes diplômés qui s’envolent chaque année en direction d’un pays de l’Union Européenne. Parmi les destinations européennes en vogue, le Royaume-Uni est un cadre idyllique, aussi bien pour effectuer sa recherche d’emploi que pour lancer sa carrière professionnelle. Focus sur les formalités pour travailler en Angleterre.

Pourquoi travailler à l’étranger ?

Aux termes de leurs études, des jeunes diplômés décident de travailler dans un nouveau pays. L’expatriation n’est d’ailleurs pas uniquement réservée aux 18-25 ans. Des cadres de trente ou de quarante ans décident également de s’expatrier définitivement de l’Hexagone. Les raisons de cette fuite des cerveaux sont plus que nombreuses :

  • Une multitude d’opportunités de travail à l’international.
  • La possibilité d’apprendre une langue étrangère.
  • Le besoin de voyager et de découvrir un nouveau pays.
  • Le moyen de vivre dans une nouvelle culture.

Travailler à l’étranger comporte ainsi pas mal d’avantages. L’une des destinations favorites pour les Français est le Royaume-Uni. L’île se classe en troisième position en nombre de ressortissants français derrière la Suisse et les Etats-Unis. En effet, le ministère des Affaires étrangères évaluent à 300 000 le nombre d’expatriés outre-Manche. En toute évidence, plus de la moitié (60%) a choisi la ville de Londres pour s’installer en Angleterre.

Les avantages à choisir Londres

Avant de connaître les démarches à effectuer pour travailler à Londres, il faut surtout comprendre les raisons évoquées par les personnes qui partent. Beaucoup d’étudiants optent pour cette solution afin de parfaire leur maîtrise de la langue anglaise. Devenir bilingue apporte une plus-value indispensable au CV et à la lettre de motivation. En effet, travailler à l’étranger est une expérience qui attire l’œil des recruteurs. Certaines personnes choisissent également de travailler à l’étranger dans le but de se reconvertir et changer de voie.

Les formalités pour travailler en Angleterre

  1. Comment s’assurer en Angleterre ?
  2. La question du permis de travail
  3. Comment trouver un logement ?
  4. L’ouverture d’un compte bancaire
  5. Les transports en commun
  6. Que faire de son forfait téléphonique ?

Comment s’assurer en Angleterre ?

Si vous venez d’un pays européen et que vous souhaitez travailler à Londres, vous n’avez pas beaucoup de démarches à effectuer. Tout d’abord, un citoyen européen devra obtenir un numéro de sécurité sociale, appelé le National Insurance Number (NIN). Ce numéro est un identifiant que vous conservez tout au long de votre vie. Pour obtenir ce numéro de sécurité sociale britannique, vous devrez contacter Jobcentre Plus par téléphone. Le conseiller du service de soutien vous envoie un formulaire que vous devez remplir en bonne et due forme. Une fois votre National Insurance Number acquis, vous pouvez souscrire une assurance santé pour travailler à Londres.

La question du permis de travail

Si vous résidez dans un pays de l’espace économique européen, vous n’avez pas besoin de visa pour vivre en Angleterre. Une simple carte d’identité et un passeport valides suffisent. Vous avez ainsi la possibilité de trouver du travail en Angleterre en tant que salarié ou en qualité d’indépendant. Vous pouvez même créer une entreprise ou en reprendre une.

Comment trouver un logement ?

L’une des étapes incontournables pour un expatrié en Angleterre est la recherche d’un hébergement. Dans les annonces de location, il faut savoir que les tarifs sont affichés à la semaine. Compte-tenu des prix élevés de la capitale londonienne, nombreux sont ceux qui choisissent la colocation ou un studio meublé en périphérie.

L’ouverture d’un compte bancaire

Recevoir votre salaire à l’étranger n’est pas possible sur votre compte français. Si vous restez plusieurs mois en Angleterre, il est important de prévoir l’ouverture d’un compte en banque. Pour ouvrir un nouveau compte, vous devez vous rendre dans une banque britannique. Il existe différents établissements tels que HSBC ou Barclays. L’expatrié doit se munir d’un passeport valide et d’un justificatif de domicile. En cas de transfert d’argent de la France à l’Angleterre, attention à veiller à la conversion des devises. La monnaie pratiquée outre-Manche est le livre sterling et non pas l’euro.

Les transports en commun

L’utilisation des transports partagés s’adresse surtout aux expatriés qui choisissent les grandes villes. L’Oyster Card est la carte de transport utilisable dans la capitale londonienne. Cette carte rechargeable est réputée plus rentable que l’achat de titres individuels. Elle permet de prendre plusieurs moyens de locomotion : métro, bus, tramway ou encore train. La carte ne coûte que 3£ à l’achat. Ensuite, c’est à l’usager de recharger sa carte selon sa consommation de transports en commun.

Que faire de son forfait téléphonique ?

En théorie, un usager peut transposer son forfait d’origine vers les pays européens sans avoir à payer un surcoût. L’expatrié en Angleterre n’a donc pas besoin de prendre une carte sim locale spécifique pour téléphoner. En revanche, il est important de vérifier les conditions de son contrat et les plafonds fixés par l’opérateur. Dans le cadre d’une installation sur le long terme, il est conseillé de prendre un abonnement à un opérateur local.

En résumé : lister toutes les démarches

La Grande-Bretagne fait partie des destinations préférées des Français pour travailler. Sa proximité géographique est l’un de ses atouts indéniables. Bien que le pays du thé soit assez vaste, c’est Londres, le melting pot anglais, qui attire le plus. Par conséquent, si vous êtes un ressortissant de l’espace économique européen, vous n’aurez pas besoin de permis de travail. En revanche, vous êtes obligé de posséder un numéro de sécurité sociale et souscrire une assurance santé. C’est important d’être couvert en cas d’accident ou de maladie imprévue. Pour les démarches liées au logement, au compte en banque, aux transports ou au téléphone, il est important de les anticiper bien avant le départ pour éviter les mauvaises surprises.

Articles en relation

Stage à l’étranger : les plus beaux paysages d’Angleterre

Claire

Découvre les îles Shetland pendant ton stage en Ecosse

Claire

Stage en Angleterre : ce que tu ignorais sur Londres

Claire