Image default

Les destinations à voir absolument en 2019 selon Lonely Planet

Notez cet article

Lonely Planet a révélé son attendu classement des meilleures destinations à voir pour l’année 2019. Cette année, le premier éditeur de guides de voyage dans le monde met en avant le Sri Lanka, la région du Piémont en Italie et la ville de Copenhague.

Chaque année, c’est un moment attendu. Autant par les professionnels du tourisme que par les amoureux de l’expédition temporaire. L’éditeur de guides de voyage Lonely Planet élabore son best-of des meilleures destinations à voir. Les experts de l’éditeur de guides de voyage se basent sur les nouvelles tendances de tourisme – notamment sur le tourisme durable ou l’éco-tourisme – ainsi que sur les grands événements. Il s’agit aussi de présenter des destinations parfois sous-cotées, souvent méconnues. Pour l’année qui arrive, les auteurs de la maison d’édition australienne créée en 1972 ont retenu dix pays à parcourir, dix régions à voir et dix villes à découvrir aux quatre coins de la planète. Seule destination française, la Normandie occupe la neuvième place des régions à visiter en 2019. Tour d’horizon des autres destinations à voir l’année prochaine.

Les 10 destinations à voir en 2019

  1. Sri Lanka
  2. Allemagne
  3. Zimbabwe
  4. Panama
  5. Kirghizistan
  6. Jordanie
  7. Indonésie
  8. Biélorussie
  9. São Tomé et Principe
  10. Bélize

Le Sri Lanka

Le Sri Lanka est souvent resté dans l’ombre de sa grande sœur indienne. Depuis des années, l’Inde est réputée pour offrir un dépaysement total aux voyageurs du monde entier qui foulent le sol de Bombay, de New Delhi ou de Bengalore. Le Sri Lanka, moins visité, s’inscrit dans la même logique. L’ancienne Ceylan regorge de vieilles cités et de plages de sable paradisiaques. Le petit pays qui a obtenu son indépendance en 1948 a également l’avantage de se visiter facilement. Sa petite superficie est appréciée des visiteurs qui privilégient un séjour de courte durée. Enfin, le « pays qui revit » est une destination pour les petits budgets tant le coût de la vie (hébergement, transports, activités) est faible. Lonely Planet précise que le pays aux éléphants « plaira aux familles, aux amateurs d’adrénaline, aux écotouristes, à ceux qui sont en quête de bien-être et aux gourmets de tous budgets ».

L’Allemagne

Lonely Planet a tendance à révéler des destinations difficiles à placer sur un planisphère. Pourtant, la deuxième place du top 10 des destinations à voir en 2019 est occupée par… l’Allemagne. Au contraire de la France, le pays n’est pas spécialement connu pour ses attraits touristiques. Si l’Allemagne est placé sur le podium, c’est avant tout pour sa marque de fabrique, la fameuse « Deutsche Qualität ». En particulier pour sa touche culturelle. Le tourisme local joue beaucoup sur l’histoire riche du pays tourmenté par deux guerres et une réunification récente. Parallèlement, l’Allemagne dispose de grands événements incontournables. C’est le cas de la fête populaire de l’Oktoberfest, plus communément appelée la fête de la bière. Cette année, c’est la célèbre école d’art moderne Bauhaus qui fête ses 100 ans le 1er avril prochain. Des expositions et des événements seront liés au courant artistique du modernisme qui a émergé outre-Rhin.

Le Zimbabwe

Situé dans l’Afrique australe, le Zimbabwe est présenté par Lonely Planet comme l’un des « pays d’Afrique les plus sûrs ». Frontalier à l’Afrique du Sud, le pays s’adresse surtout aux amoureux des safaris. En effet, près de 13% de son territoire est recouvert de réserves et de parcs naturels. Les chutes Victoria sont d’ailleurs l’une des attractions à faire pendant un séjour hors des sentiers battus entre la frontière du Zimbabwe et de la Zambie. A l’instar des chutes du Niagara, les Victoria Falls font partie des plus spectaculaires au monde. La fin du règne de Robert Mugabe, décrit comme un chef d’état autoritaire entre 1980 et 2017, a relancé le tourisme du Zimbabwe. La population locale est dépeinte par l’éditeur de guides de voyage comme « extrêmement accueillante » et « désireuse de tourner la page ».

Les 10 régions à découvrir en 2019

  1. Le Piémont en Italie
  2. Les Catskills aux Etats-Unis
  3. Le Nord du Pérou
  4. Le Centre Rouge en Australie
  5. Les Highlands et les îles écossaises
  6. L’Extrême-Orient russe
  7. Le Gujarat en Inde
  8. Le Manitoba au Canada
  9. La Normandie en France
  10. La Vallée de l’Elqui au Chili

La région du Piémont en Italie

De l’autre côté des Alpes, les visiteurs foulent les terres de la Sicile, de la Sardaigne, des Ouilles ou encore de la Toscane. Moins connue, la région du Piémont est pourtant un must-see pour les auteurs de Lonely Planet. La région de Turin est mis en lumière pour les milieux d’art contemporain et la musique électronique qui ont pignon sur rue dans la capitale du Piémont. La région italienne est aussi dotée d’une richesse naturelle avec une « série de villages et de vallées délicieusement bucoliques ». Le Piémont est autant une destination estivale qu’hivernale. En effet, les stations de ski et les sentiers de randonnées s’adressent aux touristes les plus sportifs. Pour les Français, la région du nord-ouest italien a un sacré avantage. Située près de la frontière, elle n’est qu’à quelques encablures de l’Hexagone.

Les Catskills aux Etats-Unis

Lonely Planet choisit régulièrement ses meilleures destinations à voir selon la programmation culturelle et historique. La région des Catskills dans l’état de New-York ne déroge pas à la règle. En 2019, cette région réputé pour ses plateaux et ses collines fêtera les cinquante ans du festival de Woodstock qui a eu lieu en 1969 en pleine guerre du Vietnam. L’événement à renommée mondiale a lancé l’emblématique mouvement de la culture hippie des années 1960. Visiter les Catskills, c’est l’assurance de revivre « la philosophie libertaire et le penchant pour la contre-culture » américaine. Le cinquantième anniversaire du festival de Woodstock s’annonce avant tout festif et musical. Mais le Catskill Park est également une région montagneuse pourvue de forêts sauvages idéales pour les adeptes de randonnées à réaliser loin du quotidien trépidant de la Big Apple new-yorkaise.

Le Nord du Pérou

Lorsqu’on pense au Pérou, on imagine forcément passer par le sud du pays et le fameux Machu Picchu. Au cœur des Andes, la citadelle inca est une étape incontournable pour les touristes étrangers. Mais, la fréquentation exceptionnelle du site a poussé les autorités péruviennes à promouvoir d’autres régions. C’est le cas du nord du pays qui développe des infrastructures touristiques comme la mise en service d’un téléphérique pour se rendre dans la forteresse de Kuélap. Les vols en partance de la capitale Lima et à destination du nord du pays sont également plus nombreux aujourd’hui. La beauté des paysages à couper le souffle comptant « parmi les plus sauvages du monde » s’avèrent plus accessibles pour les touristes qui aiment l’Amérique du Sud

Les 10 villes à voir en 2019

  1. Copenhague (Danemark)
  2. Shenzhen (Chine)
  3. Novi Sad (Serbie)
  4. Miami (Etats-Unis)
  5. Katmandou (Népal)
  6. Mexico (Mexique)
  7. Dakar (Sénégal)
  8. Seattle (Etats-Unis)
  9. Zadar (Croatie)
  10. Meknès (Maroc)

Copenhague au Danemark

Les pays scandinaves ont la côté. Réputées pour leur qualité de vie et leur système d’éducation, la Suède, la Finlande et la Norvège sont aussi des destinations européennes touristiques en développement. Situé plus au sud, le Danemark n’a pas dit son dernier mot. La capitale Copenhague est une destination branchée ouverte aux jeunes voyageurs. C’est dans cette optique que Lonely Planet en a fait la ville « la plus cosmopolite et la plus accessible de toutes les capitales scandinaves ». Copenhague est réputée pour être une ville verte et éco-responsable. La capitale danoise a également gardé son âme et son charme d’ancienne ville de pêcheurs. Copenhague est une ville facile à explorer. En effet, il est préférable de parcourir Nyahvn, le canal du centre historique, à pied ou en vélo pour en admirer les façades colorées des maisons.

Shenzhen en Chine

La Chine est l’une des plus grandes puissances touristiques du monde. L’Empire du Milieu a accueilli près de 59,3 millions de voyageurs en 2017. Ce qui fait de la Chine la quatrième plus grande destination de touristes derrière la France (82,6 millions), l’Espagne (82 millions) et les Etats-Unis (75,6 millions). La célèbre muraille n’est pas la seule attraction du pays. Lonely Planet encourage les touristes à tenter l’expérience de la ville de Shenzhen, située au sud-est du pays. Les auteurs du classement des destinations à voir en 2019 la qualifie de ville innovante et – excusez du peu -de « Silicon Valley du pays ». Prisé pour son faible coût de la vie, Shenzhen devient également une ville avec une « vraie scène musicale indépendante […] et un tout nouveau quartier artistique ».

Novi Sad en Serbie

Le tourisme en Europe de l’Est s’est développé après l’effondrement de l’URSS dans les années 1990. En Serbie, il a fallu attendre les années 2000. La faute à une région en proie aux guerres après l’éclatement de la Yougoslavie. La capitale Belgrade est le premier point de chute des touristes. La seconde ville du pays, Novi Sad, complète le podium de Lonely Planet. Le « Nouveau Jardin » de la Serbie deviendra la capitale européenne de la jeunesse en 2019. A ce titre, la ville qui compte près de 80 000 étudiants proposera des animations autour de la thématique de la jeunesse. Durant l’été, le festival EXIT sera l’un des points forts. C’est un événement musical qui se tient chaque année dans la forteresse de Petrovaradin. Novi Sad est assurément une ville branchée. Dans trois ans, en 2021, elle deviendra même capitale européenne de la culture.

Articles en relation

Études : des universités européennes dès 2019 ?

Anthony

Devenir Digital Nomad : la solution pour travailler et voyager

Claire

Top 5 des idées reçues sur le service civique

Claire