Image default

L’expérience de David pour son stage en Bulgarie

Notez cet article

C’est aujourd’hui au tour de David de nous parler de son aventure dans un pays que l’on a pas trop l’habitude d’entendre parler : la Bulgarie ! Keran nous avait raconté son Erasmus à Sofia il y a quelques temps alors voyons si tous les deux s’accordent à dire que cette destination est incontournable en Europe…

photo1

Salut ! Peux-tu nous nous en dire un peu plus sur toi ?

Je suis étudiant en troisième année de Licence Information et Communication à Annecy, je suis passionné par l’actualité et la politique, j’aime prendre des photos et découvrir de nouvelles villes.

Partir en Bulgarie était-ce un choix ou un hasard ?

Le stage à l’étranger est obligatoire pour valider ma L3, nous avions pour obligation de partir dans un pays non francophone.

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait en Bulgarie ?

Je suis en stage au studio de cinéma Nu Boyana Film Studios à Sofia en Bulgarie. Je m’occupe de la communication du studio, à savoir la prise de photos, la réalisation de vidéos, l’écriture d’articles pour le site, le design de certaines affiches, etc… J’assiste à certains tournages de films, dont un français ! Les missions sont diverses et je ne m’ennuie pas !

Qu’as-tu retenu de ton expérience là-bas ?

Je suis encore en stage, je pourrai donc faire un résumé plus complet d’ici 2 mois. Je dirais qu’il y a deux choses essentielles : la vie dans un pays différent du nôtre, avec une culture et un mode de vie différents, et le fait de travailler dans une entreprise de renommée internationale, où ont été tournés des films comme Expendables, 300, Hercule, London Has Fallen, etc… Je reviendrai sur la vie dans le pays dans la question d’après.

« Concernant l’entreprise, c’est vraiment une expérience incroyable car je réalise des tâches diverses et j’apprends énormément ! »

Ma maître de stage me laisse une certaine liberté dans les horaires, mais je m’adapte à la charge de travail qu’on me donne. Il peut arriver qu’on me demande de faire certaines missions urgentes le soir, il faut donc savoir s’adapter. L’ambiance est vraiment très bonne, la plupart des salariés sont jeunes et tous sont motivés à travailler dans l’entreprise, ils ne comptent pas leurs heures !

Que peux-tu nous dire sur la vie en dans la ville où tu es et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ? Une anecdote à raconter ?

image4

Le maître mot en Bulgarie est l’adaptation. En France, on se plaint d’un grand nombre de choses (transports, prix, administrations, etc), et c’est en vivant dans un pays bien différent, car déjà beaucoup plus pauvre (2e pays plus pauvre d’Europe), qu’on remarque que le niveau de vie qu’on a en France est bien plus élevé et plus agréable qu’ici. Les rues sont bien entretenues, les trottoirs aussi, les voitures respectent assez les piétons et les cyclistes, etc…

« Ici, les gens sont plus positifs et souriants qu’en France alors que leur cadre de vie est parfois moins agréable »

Les transports sont en effet parfois très vieux, il y a aussi des embouteillages monstres aux heures de pointe, et certaines voitures sont garées constamment sur les trottoirs. Malgré tout, j’ai été très surpris par la gentillesse et la disponibilité des gens. Un jour, je cherchais au métro à me renseigner pour prendre un abonnement de trois mois. La personne au guichet ne me comprenait pas. Un homme qui passait par là et qui comprenait l’anglais a demandé pour moi où étaient les bureaux des transports, et m’a carrément emmené là-bas. Il voulait même me remplir les papiers qui étaient en bulgare ! Au restaurant, je remarque que ce qui peut nous sembler évident chez nous ne l’est pas forcément ici. Si je commande un apéritif, un plat chaud et un dessert, il est fort probable que mon dessert arrive avant le plat chaud et que l’apéritif soit servi en dernier. Les plats arrivent lorsqu’ils sont prêts, et nous ne sommes pas tous servis en même temps !

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

Le coût de la vie est deux fois moins cher qu’en France, ce qui me permet de sortir plus souvent, d’aller au restaurant, et de m’autoriser quelques achats. Bref, de se faire un peu plaisir. Les monuments sont très sympas, la ville se visite assez vite. Je conseille tout de même de se balader ailleurs en Bulgarie (Plovdiv par exemple) car les paysages y sont magnifiques.

Quels endroits as-tu pu découvrir durant ton séjour ?

image5

Plovdiv, 2e ville du pays, avec un patrimoine exceptionnel, est une ville beaucoup plus sympa que Sofia, car une grande partie se fait entièrement à pied et il y a une vieille ville très sympa également. Le Mont Vitosha qui surplombe Sofia est aussi superbe pour des randonnées.

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi ?

Avant votre départ, anticipez : scannez et photocopiez vos documents, renseignez-vous sur les retraits d’argent à l’étranger, les assurances, et même sur les trajets des transports en commun.
Sur place : adaptez-vous, n’hésitez pas demander des conseils aux habitants.

Comment as-tu entendu parler de l’Etudiant Voyageur ?

Grâce à Twitter : @EtudiantVoyagR

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes ami(e)s ? Et pourquoi ?

Oui car j’ai pu lire certains de leurs articles qui m’ont beaucoup plu !

Articles en relation

L’expérience d’Anna en séjour linguistique en Irlande

Claire

L’expérience d’Emilie, fille au pair au Royaume-Uni

Claire

L’expérience de Loris parti faire ses études à Pékin

Claire