Image default

Sarah, Au Pair à Barcelone, t’invite au voyage

Notez cet article

C’est un phénomène grandissant, de plus en plus d’étudiants décident de s’expatrier pendant leurs études. Pourquoi cette attraction vers l’étranger ? Quels sont les bénéfices ? Nous avons demandé à Sarah de nous raconter son expérience et de nous éclairer sur ces questions.

Partir Au Pair, une pause bénéfique pour les études

A 25 ans, Sarah fait des études de management en économie internationale. En ce moment, elle travaille sur son mémoire de master sur le thème du TTIP (partenariat transatlantique de commerce et d’investissement). Malgré le fait qu’elle soit très occupée, elle a accepté de nous livrer son témoignage d’Au Pair.

Les souvenirs sont tout récents dans sa tête puisqu’elle fut Au Pair de juin à septembre 2016 dans la très belle ville de Barcelone ! Partir à l’étranger pendant ses études était pour elle comme une évidence. Elle y pensait depuis déjà quelques années, cependant, elle n’a pas eu le courage de partir juste après l’obtention de son baccalauréat. Quelques années plus tard, elle s’est dit que la période d’études serait idéale pour concrétiser son rêve d’expatriation. Bien décidée, elle s’est inscrite sur le site d’AuPairWorld et sa famille l’a trouvé ainsi. Elle témoigne : « Il était important pour moi de décider moi-même de la période pendant laquelle j’allais partir Au Pair. Beaucoup d’agences proposent des séjours de six mois à un an et j’ai apprécié cette flexibilité chez AuPairWorld« . Elle nous confie que la recherche sur le site n’a duré que quelques jours : « J’ai tout de suite été contactée par plusieurs familles et c’est ainsi que j’ai pu choisir la mienne. Nous nous sommes entretenus plusieurs fois par Skype et le contact est bien passé. Nous avons par la suite discuté des modalités de mon séjour, de ma date d’arrivée et de ma date de départ puis nous avons conclu le contrat ».

Sarah à Barcelone
Sarah à Barcelone

Sarah voulait avant tout partir à l’étranger alors à la question de savoir pourquoi elle a opté pour partir Au Pair elle répond : « Pendant mes études, j’avais déjà effectué un semestre à l’étranger à Istanbul et malgré le fait que ce fut une expérience géniale, je regrette de n’être restée la plupart du temps qu’avec mes camarades car cela ne m’a pas permis de découvrir en profondeur la culture du pays ! J’étais donc un peu déçue. De ce fait, j’ai voulu renouveler l’expérience à l’étranger mais en étant totalement immergée dans la culture du pays. Partir Au Pair m’a semblé être la solution idéale d’autant plus que j’aime les enfants et j’ai déjà fait beaucoup de baby-sitting ».

Dans sa famille à Barcelone, Sarah s’occupait de Marlen qui avait 4 ans. Elle nous avoue que ça n’a pas été facile tous les jours : « Les enfants de cet âge sont très exigeants. Au départ, j’avais du mal à suivre le rythme de la petite ! Marlen a bien entendu testé mes limites comme le font la plupart des enfants … Après quelques jours, les règles furent établies. Je dirais que le « mot magique » pour réussir son séjour Au Pair est la patience ! C’est absolument nécessaire pour être Au Pair ! ».

Comme Sarah nous le disait, elle n’a pas eu le courage de partir à l’étranger après son bac et c’est le cas pour beaucoup de jeunes. Pour elle, c’est encore plus bénéfique de partir pendant ses études car en étant plus mâture, on profite davantage de l’expérience.

« Parfois, il faut faire un pas en dehors de son environnement habituel pour pouvoir à nouveau voir les choses plus clairement »

De ses deux expériences à l’étranger nous avons demandé à Sarah laquelle a été la plus plaisante. Elle témoignage : « Avec du recul, je dois dire que les deux expériences m’ont beaucoup apporté pour l’avenir. Cependant, mon séjour au pair m’a particulièrement plu parce que j’avais la possibilité de complètement me libérer l’esprit et de faire quelque chose de tout à fait différent. Il n’était pas seulement question de toujours étudier, d’apprendre ou même d’effectuer le stage obligatoire pendant les vacances semestrielles. D’ailleurs, j’avais consciemment décidé de ne pas faire un stage et d’effectuer un séjour au pair. Cette pause m’a donné la chance de penser et de réfléchir, et je sais dans quelle direction je dois aller. Parfois, il faut faire un pas en dehors de son environnement habituel pour pouvoir à nouveau voir les choses plus clairement » »

Sarah avec l'enfant qu'elle gardait, Marlen
Sarah avec l’enfant qu’elle gardait, Marlen

Lorsque l’on décide de partir à l’étranger, il y a toujours des sceptiques et des personnes qui veulent nous décourager. Certains en effet ne comprennent pas cette décision de s’expatrier et considèrent cela comme une perte de temps. Sarah nous confie que ce fut le cas pour elle aussi : « Bien sûr, il y a toujours eu des sceptiques. De nos jours, presque tout le monde veut finir l’école le plus rapidement possible, faire des études et puis hop au travail. Durant mon séjour en tant qu’Au Pair, la pression de toujours faire tout encore plus vite, m’a définitivement quittée. Je crois plutôt que, grâce à cette pause, j’ai pris de l’avance sur les autres. Je sais ce que je veux et dans quelle direction je dois aller, et je pense que cela séduira aussi mes futurs employeurs. »

Après son séjour Au Pair, Sarah a prit confiance en elle et son projet professionnel a prit forme. Avant son séjour en Espagne, elle avait pour ambition de travailler dans le secteur des Ressources Humaines car c’était l’activité qui lui était la plus familière. Cependant, pendant son séjour à Barcelone, Sarah a prit le temps de réfléchir et elle s’est rendue compte que ça n’était pas cette activité qui l’a passionnait réellement. Le marketing l’avait toujours fasciné mais elle n’osait pas s’aventurer dans cette branche car elle n’avait pas encore d’expérience. Après son séjour Au Pair, ayant gagné confiance en elle, elle a finalement décidé d’aborder sereinement et activement cette voie.

Partir Au Pair, un atout dans la vie professionnelle

Quand on vit une expérience à l’étranger, c’est un atout sur le long terme comme en témoigne Sarah : »Durant mon séjour en tant qu’Au Pair, j’ai appris à me sentir rapidement à l’aise dans des situations complètement nouvelles. Je suis devenue plus patiente, j’ai davantage confiance en moi et je sais désormais comment m’imposer ce qui me sera très certainement utile dans le monde du travail. Je suis persuadée que les employeurs réagissent de manière très positive lorsqu’ils voient une expérience à l’étranger sur le CV. Cela leur démontre en effet que l’on a confiance en soi et que l’on saura relever de nouveaux challenges. »

Sarah nous confie qu’elle recommande cette expérience à tous les jeunes qu’elle rencontre. « Mon séjour en tant que jeune au pair m’a apporté le recul nécessaire pour savoir maintenant dans quelle direction professionnelle je dois aller et cela, exactement au bon moment, pendant mes études. Par conséquent, je ne pourrais qu’encourager chacun à vivre aussi cette expérience. Une telle pause permet d’avoir un nouvel angle de vue et parfois même de découvrir de nouvelle voies. Une telle expérience n’est absolument pas une perte de temps bien au contraire ! »

En mars, Sarah achèvera sa thèse de master et postulera dans le domaine du marketing en ligne. Elle a déjà envie de repartir en Espagne mais cette fois-ci pour découvrir les villes de Madrid et de Valence !

Merci à Sarah pour son très beau témoignage qui nous prouve encore une fois qu’il faut oser ! Partir à l’étranger ne peut être qu’une expérience enrichissante !

Articles en relation

L’aventure Au Pair de Loréna à Londres

Claire

21 ans, 50 pays visités, deux ans d’aventure

Claire

Le quotidien magique de Marion, fille au pair aux Etats-Unis

Claire