Image default

Top 5 des pays où passer un Noël original

🕒 Lecture 4 minutes
Notez cet article

Noël c’est un peu le moment où tout le monde « il est gentil » tout le monde « il est mignon ».. Ah, l’esprit de Noël nous envahit, que veux-tu, on est comme ça à la rédaction. Et puis on s’est dit, et si on essayait quand même de te faire voyager derrière ton petit smartphone ou ton écran d’ordinateur ? Car oui Noël ne se fête pas partout de la même manière et nous allons te le prouver !

Le « Caga Tio » pour fêter Noël en Catalogne

Si tu pars faire ton stage à Barcelone, tu t’apercevras vite que les Catalans ont des traditions plutôt insolites… Là-bas, la bûche de Noël que tout le monde connaît, prend un tout autre sens. Eh oui en Catalogne, on créé un genre de piñata en forme de… caca ! Ce « Caga Tió » ou « Tió de Nadal » comme il est appelé, est prolongé par un sac rempli de cadeaux.  Le soir de Noël, toute la famille se réunit autour et frappe l’objet en chantant « caga, tió ! » (littéralement « chie, bûche ! ») afin de lui faire…sortir les présents !

 

Où partir en Europe pour un Noël original ?
De nos jours, les catalans donnent un visage enfantin à la bûche et la recouvre d’un drap rouge jusqu’à Noël pour ne pas qu’elle prenne froid. (crédits photo : Cyrielle Marlet, Flickr)

 

Faire du roller au Venezuela

Clairement, si là on ne te fait pas voyager alors autant arrêter tout de suite notre site ! Passer Noël au Venezuela c’est carrément folklorique ! Pour celles et ceux qui aiment le roller, les vénézuéliens vous ont entendus !

À Caracas (capitale du Venezuela), les habitants de la ville se rendent à l’église dès le matin du réveillon de Noël. Rien d’étonnant à cela tu nous diras, si ce n’est que, pour des raisons inconnues, ils s’y rendent en…roller. Cette tradition est si populaire que les routes du centre-ville sont fermées aux voitures afin que la population puisse se rendre à l’église en toute sécurité pour ensuite rentrer à la maison et déguster des tamales (une farce à base de viande enroulée dans une pâte de maïs, le tout cuit à la vapeur).

Manger un hamburger au Japon

Avant toute chose, il faut savoir qu’au Japon, 1 à 2% seulement de la population est chrétienne. Noël n’est donc pas une fête très ancrée dans le folklore du pays. Cependant depuis plusieurs décennies, une tradition un peu particulière a vu le jour. Explications.

Cette tradition consiste à aller manger en famille au… (roulement de tambours) KFC ! Oui tu as très bien lu, les japonais se rendent chaque Noël dans cette chaîne de fast-food pour déguster un repas au poulet. Cela change des repas de Noël traditionnels, n’est ce pas ?

À l’origine, c’est un groupe d’expatriés au pays du soleil levant, qui, dans les années 1970, ne trouvant nulle part de la dinde pour leur repas traditionnel, se sont finalement rabattus sur un menu de poulet frit. L’enseigne des Poulets Frits du Kentucky a immédiatement sauté sur l’occasion en lançant menu spécial Noël !  Pas mal l’esprit marketing là-bas hein ?

 

D'où vient la tradition de manger au KFC à Noël au Japon ?
Au Japon, à Noël, le poulet frit est roi !

 

Un barbecue pour un Noël australien

Fêter Noël en Australie, ça ne doit pas être de tout repos ! Vivre dans un pays où il fait souvent (pour ne pas dire tout le temps) chaud, ça doit avoir des vices non ?

Alors d’après toi, que font nos amis les kangourous pour le 24 décembre lorsque les températures avoisinent les 30 degrés ? Eh bien ils font un barbecue ! Parfois sur la plage même ! Pendant que l’hémisphère nord passe les fêtes emmitouflé sous un froid glacial…

Alors, des brochettes grillées pour Noël, ça te tente ?

Faire Halloween pour Noël en Autriche, c’est possible

Au début on s’est dit, « quand même en Autriche ils sont en retard, fêter Halloween à Noël c’est un peu comme fêter Pâques en juin quoi … où est l’utilité ? ». Mais ça n’est pas vraiment ça. On t’explique.

Si tu as l’occasion d’être en Autriche durant la période de Noël, tu rencontreras une créature aux allures de démon qui chasse les enfants dans les rues, qui les effraie et qui les punit s’ils n’ont pas été sages…

Non, il ne s’agit pas d’Halloween en retard, mais de Krampus, l’équivalent démoniaque et bien plus effrayant du Père Fouettard. Dans la tradition autrichienne, Saint Nicolas récompense les enfants sages tandis que Krampus kidnappe et enferme dans son sac ceux qui font des bêtises. Le 24 décembre, la veille du passage de St Nicolas, des jeunes revêtent des masques de bois et des peaux de bêtes et annoncent leur sinistre passage à grands coups de cloches.

Ce top 5 se termine, et toute l’équipe de l’Étudiant Voyageur te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année ! Enjoy !

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Exclusif : deux étudiants vont partir dans l’espace

Tous les signes à ne pas faire à l’étranger

Les restaurants les plus fous de la planète