Image default

Comment postuler à l’aide à la mobilité internationale ?

Comment postuler à l’aide à la mobilité internationale ?
5 (100%) 5 votes

Si toi aussi tu souhaites partir à l’étranger pour effectuer tes études, ou accomplir un stage obligatoire dans le cadre de tes études, le coût souvent élevé des frais est régulièrement un frein. Et nous comprenons parfaitement que devoir dépenser plusieurs milliers d’euros pour une seule année n’est pas donné à tout le monde. Bien heureusement, une solution existe pour toi. Il s’agit de l’aide à la mobilité internationale.

Qu’est-ce que l’aide à la mobilité internationale ?

Mais qu’est-ce que la mobilité internationale au juste ? C’est ce que nous allons tout de suite t’expliquer. Conscient que de nombreux étudiants n’ont pas, ou que très peu de moyens financiers, l’État a décidé de mettre un place un système de bourse, permettant à ceux-ci de les aider grandement, monétairement parlant.

C’est ainsi que l’aide à la mobilité internationale, qui était appelée auparavant « bourse de la mobilité », vient en aide aux jeunes qui sont déjà bénéficiaires d’une bourse d’études, par le biais du CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires). Afin de favoriser l’égalité des chances, les étudiants ayant peu de moyens peuvent aussi se permettre de voyager à l’étranger.

Quel est le montant reversé pour la bourse de mobilité ?

Tout d’abord, il est très intéressant de noter que même si tu a droit à l’aide à la mobilité internationale, tu continueras encore à toucher ta bourse d’études. Grâce à cette bourse de mobilité, tu toucheras environ 400€ par mois. Cela signifie donc que si tu touches environ 200€ ou 300€ par mois de bourse d’études, la somme totale perçue par mois commencera à devenir très intéressante pour toi.

Elle te permettra de couvrir une bonne partie de tes frais, que ceux-ci soient liés aux études, mais aussi au logement ou encore à d’autres frais. Pour une année universitaire, la bourse d’aide à la mobilité internationale sera plus ou moins équivalente à 3600€.

De plus, si tu pars pour effectuer tes études, d’autres bourses complémentaires auxquelles tu as droit peuvent être ajoutées. Si tu pars pour un stage, une rémunération lors de celui-ci pourra aussi t’aider dans le financement.

Quelles sont les démarches pour obtenir cette bourse ?

Comme dans toute chose, tu auras certaines conditions à respecter si tu souhaites obtenir la bourse d’aide à la mobilité internationale. Dans un premier temps, il est important que tu saches que l’établissement dans lequel tu te rendras doit être reconnu par l’État. Le cas échéant, il te sera sûrement difficile d’obtenir cette bourse. Ton futur établissement qui t’accueillera devra donc proposer des certificats ou des diplômes officiels.

Quant à ton dossier, tu devras le déposer au service concerné de ton université ou de ton école française. Tu devras aussi exposer tes motivations à travers un projet, afin de mettre toutes les chances de ton côté. C’est ensuite le directeur de ton établissement qui décidera si oui ou non, ton dossier est accepté.

Également, tu dois savoir que la bourse d’aide à la mobilité internationale peut être versée pour une durée de séjour de 2 mois minimum, et de 9 mois maximum. Cependant, tu as la possibilité de demander plusieurs fois cette bourse, pendant ton cursus universitaire.

Tu l’auras certainement bien compris. À partir du moment où tu es exigible à la bourse universitaire, recevoir la bourse d’aide à la mobilité est assez simple. Toutefois, il est crucial que tes notes scolaires soient favorables, et que tu montes un projet solide afin de pouvoir l’obtenir sans problème. Pour plus d’informations, tu peux te rendre sur le site du CROUS de ton académie, ou sur le site du service public.

Articles en relation

Bon à savoir sur les assurances de séjour linguistique

Claire

Faire un prêt étudiant pour étudier à l’étranger

Claire

Peur de l’avion ? Les alternatives pour partir en stage à l’étranger

Claire