Image default

Les différentes bourses de stage étudiant à l’étranger

Les différentes bourses de stage étudiant à l’étranger
4.6 (92.22%) 18 votes

Partir en stage à l’étranger est une opportunité rêvée que beaucoup d’étudiants français cherchent à acquérir. Si les offres internationales se multiplient d’année en année, effectuer un stage en dehors de la France peut parfois coûter cher selon la destination. Heureusement, des bourses de stage existent et sont faciles à obtenir.

L’expérience magique d’un stage à l’étranger

Le stage à l’étranger, une aventure riche

Qu’on se le dise, partir faire un stage à l’étranger est quasiment devenu une nécessité lorsque l’on entend les responsables des universités françaises s’exprimer à ce sujet. Et en effet, le stage à l’étranger est aujourd’hui un atout considérable pour un étudiant. Vivre en autonomie dans un endroit méconnu, apprendre sur soi et grandir, progresser dans la langue du pays d’accueil… tant de facteurs positifs qui font mouche sur un CV.

Les destinations sont nombreuses et variées. Selon votre domaine d’études, les offres peuvent être plus ou moins intéressantes à l’étranger. Les secteurs qui recrutent sont différents selon les pays et intégrer une entreprise peut simplement vous ouvrir des portes pour le futur.

Un financement à prendre en considération

Cependant, c’est aussi un coût considérable auquel les étudiants sont malheureusement confrontés. Parfois, l’aspect financier peut s’avérer être un véritable frein qui empêche un joli projet d’aboutir.

Afin de pallier le manque de ressources pour financer les frais de transport, de logement, et tous les autres coûts relatifs au stage à l’étranger, de nombreux étudiants n’hésitent pas à contracter des prêts pour financer leur projet. Même si les jeunes diplômés ont cette idée dans la tête, selon les conventions, ils ne sont pas tous rémunérés.

Heureusement, tout comme les bourses d’études à l’étranger, les stages bénéficient eux aussi d’aides pour les personnes désireuses de partir à l’international.

Les bourses de stage, un sacré coup de pouce !

Voici un état des lieux des différentes bourses de stage accessibles aux étudiants français.

La demande de bourse, auprès du service des relations internationales de votre établissement, peut être une solution pour tous ceux dans le besoin.

Découvrons maintenant le récapitulatif des bourses auxquelles vous pouvez avoir droit

La bourse Erasmus

Conditions d’éligibilité

Également appelée bourse de mobilité étudiante, elle concerne les étudiants présents dans un établissement d’enseignement supérieur adhérent à la Charte universitaire Erasmus+. Afin de pouvoir prétendre à cette aide, l’étudiant doit être au minium en 1ère année d’études supérieures et elle s’étend jusqu’au doctorat inclus.

Durée

Le financement maximal de cette aide est fixé à 12 mois par cycle d’études, c’est à dire un an par licence, un an par master et encore un an par doctorat.

Pays concernés

Tous les pays de l’Espace Économique Européen sont concernés par la bourse Erasmus+. C’est aussi le cas pour la Turquie ainsi que la Macédoine.

Démarches à suivre

Il suffit de se rapprocher du service des relations internationales de votre établissement ou encore du bureau Erasmus, s’il y en a un. La bourse est cumulable avec les indemnités que perçoivent les étudiants boursiers du CROUS.

Erasmus +

L’aide à la mobilité internationale du CNOUS

Conditions d’éligibilité

L’aide à la mobilité est une bourse du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui permet aux étudiants boursiers de réaliser un stage à l’étranger tout en bénéficiant d’une bourse de 400€ par mois.

Pour cela, il faut absolument être boursier de l’enseignement supérieur sur critères sociaux. Ou encore bénéficier d’une allocation annuelle qui appartient au dispositif des aides spécifiques.

Durée

Le stage à l’étranger doit durer entre 2 et 9 mois consécutifs. Elle se compte en nombre de mois, et les étudiants ne peuvent pas cumuler plus de 9 mois d’aide à la mobilité sur l’ensemble de ses études supérieures.

Démarches à suivre

Il faut déposer un dossier au service des relations internationales de son établissement d’études. Il sera demandé un projet de stage international afin de valider la candidature à la bourse de mobilité internationale.

➡ L’aide à la mobilité internationale du CNOUS

La bourse de stage CIERA

Conditions d’éligibilité

La bourse de stage CIERA, René Lasserre, s’adresse spécifiquement aux étudiants de master qui souhaitent faire un stage à l’étranger. Les domaines d’études doivent concerner les sciences humaines et sociales.

Pays concernés

Les pays concernés sont surtout l’Allemagne, ainsi que l’Autriche et la Suisse. Il faut donc avoir un bon niveau d’anglais ou d’allemand pour prétendre à cette aide financière.

Durée

Le maximum concernant la durée du stage ne doit pas dépasser 6 mois. Le montant est de 650 euros par mois.

Démarches à suivre

Deux sessions sont organisées chaque année :

  • En été : la réception des dossiers se fait entre mars et avril. Le financement prendra effet entre juillet et janvier.
  • En hiver : la réception des dossiers se fait entre octobre et novembre. Le financement prendra effet entre février et juin.

Pour valider votre candidature, vous devez impérativement :

  1. Faire une demande en ligne
  2. Envoyer le dossier de candidature complet par voie postale

➡ Bourse de stage CIERA

La bourse Fondation Ledoux

Conditions d’éligibilité

La Fondation Pierre Ledoux Jeunesse Internationale offre des bourses de mobilité à des jeunes étudiants voulant effectuer un stage à l’étranger. Elle permet aux jeunes de 16 à 35 ans de partir acquérir de nouveaux savoirs et compétences à l’international.

Les formations suivies doivent s’inscrire dans les univers de l’économie, du social, du médical et des sciences. De plus, les étudiants sont obligatoirement inscrits dans un des établissements partenaires c’est à dire : IUT, Institut Pasteur, HEC Paris, IHEDN, IEP Paris, EFEO, Fondation Sciences Mathématiques de Paris.

Les notes des élèves sont savamment étudiées et ces derniers doivent disposer de ressources modestes pour pouvoir postuler. La nationalité française est exigée.

Durée

La période du stage à l’étranger s’étend de 3 à 6 mois, ni plus ni moins. Le montant total est fixé à 2 500 euros. Pour établir ce chiffre, la Fondation prend en considération les ressources de l’étudiant ainsi que les frais occasionnés durant le séjour.

Pays concernés

Cette bourse concerne tous les pays hors Union Européenne.

Démarches à suivre

Les candidatures se déroulent en début d’année. Pour en faire la demande, il suffit simplement de se renseigner auprès de la scolarité de son établissement.

La bourse Fondation Ledoux

Ces bourses sont communes à tous les étudiants français, peu importe leur localisation. Mais il existe d’autres aides qui elles dépendent de la région, du département et parfois même de la ville.

Les bourses de stage spécifiques selon les régions

D’autres dispositifs existent pour les étudiants et peuvent être cumulables avec certaines aides. C’est à vous de bien vous renseigner avant votre départ en stage à l’étranger, auprès de chaque organisme pour connaître les modalités d’acceptabilité des dossier et toutes les conditions qui encadrent les bourses de stage.

Les conseils régionaux

Outre les bourses de mobilité à l’échelle nationale, il existe aussi des aides en fonction de la région où vous étudiez. En effet, selon ta formation, la région peut choisir de t’accorder une compensation financière afin de te permettre d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger et de te perfectionner en langues étrangères.

Auvergne-Rhône-Alpes

➡Bourse Région Mobilité Internationale

➡Pour les apprentis

Bourgogne-Franche-Comté

➡Dynastage, Aquisis,…

Bretagne

➡Bourse « Jeunes à l’international »

Grand-Est

➡Aide à la mobilité internationale

Hauts-de-France

➡La Bourse Mermoz

Île-de-France

➡Bourse Mobilité IDF

➡AMIE BTS

➡AMI Doctorants

Nouvelle Aquitaine

➡Stages

Normandie

➡Le Pass Monde

Occitanie

➡Aide à la Mobilité Internationale

Pays de la Loire

➡Envoléo

Provence-Alpes-Côte d’Azur

➡PRAME

Les conseils départementaux

Sur le même principe que les aides accordées par la région, certains Conseils généraux proposent d’aider les étudiants voulant partir en stage à l’étranger. Il suffit de se rapprocher de leur service en fonction de votre lieu d’habitation pour en connaître toutes les conditions.

Les conseils municipaux

A une échelle encore plus petite, les communes peuvent parfois être généreuses. De nombreuses villes mettent en place des dispositifs pour aider les jeunes. Elles ne sont pas toujours visibles et pourtant… N’hésitez pas à demander à votre mairie, on ne sait jamais !

Les bourses de stage peuvent vraiment aider les étudiants en quête d’une expérience à l’étranger. On ne va pas renoncer à une aide financière, alors à vos dossiers de candidature !

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Quelles bourses d’études aux Etats-Unis choisir ?

Claire

Tout savoir sur les bourses d’études au Canada

Claire

Bourses pour étudiants : les aides à la mobilité à l’étranger

Claire