Image default

Erasmus+ bourses d’études : un programme pour les étudiants européens

Erasmus+ bourses d’études : un programme pour les étudiants européens
4.7 (94.12%) 34 votes

Erasmus+ est un programme d’études destiné aux étudiants européens. En tant que Français, nous avons la possibilité de poursuivre notre formation dans une université européenne partenaire. Des aides à la mobilité comme les bourses d’études sont disponibles pour profiter au mieux de cette expérience. Faisons le point sur un programme scolaire très populaire en France et ses différents bourses : Erasmus.

Un programme de mobilité européen pour les étudiants voyageurs

Faire ses études à l’étranger

La coopération des pays d’Europe permet aux jeunes de suivre leurs études à l’étranger pendant plusieurs mois. Pour que le programme Erasmus+ apporte une valeur ajoutée à votre parcours scolaire, il faut bien choisir la destination de son séjour. On ne part pas étudier à l’étranger pour faire du tourisme mais pour acquérir une expérience à l’international. Un stage de quelques mois c’est l’idéal pour booster son CV. Mais bien sûr, toute expérience vous aidera plus tard dans le cadre de votre cursus et de votre vie professionnelle.

Le projet s’inscrit dans l’obtention du diplôme universitaire. Les cours sont donc adaptés pour que la formation ne soit pas perturbée par votre séjour. Tous les étudiants, issus d’un pays d’Europe, et inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur peuvent candidater à une mobilité. Il est ainsi possible de partir faire ses études pendant un semestre ou une année, mais aussi d’effectuer un stage en entreprise à l’étranger.

Stage à l'étranger

Qui propose le programme Erasmus+ ?

Outre les universités, de nombreux établissements d’enseignement supérieur mettent ce programme à disposition, notamment les lycées qui préparent leurs élèves au BTS, mais pas seulement. Les grandes écoles de commerce et d’ingénieur ont des partenariats et sont aussi concernées par ce programme. De plus, des secteurs très variés peuvent proposer l’expérience Erasmus+, tels que les Instituts d’Études Politiques, les Instituts Agronomiques, les écoles d’art ou de musique par exemple.

Ce sont plus de 33 destinations qui sont proposées aux étudiants européens ayant envie de s’envoler vers d’autres horizons. Parmi elles, les pays de l’Espace Economique Européen : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Macédoine, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Turquie.

Comment avoir une bourse Erasmus ?

Pour pouvoir déposer une candidature et obtenir une bourse Erasmus, il suffit de vous rapprocher du service des relations internationales de votre établissement (école, université ou lycée).

Le formulaire d’inscription administrative

Chaque établissement d’accueil propose un formulaire à remplir. Selon l’université, les dates butoirs de candidature sont différentes. C’est donc au cas par cas que sont livrées les informations nécessaires. Le bureau des relations internationales est le plus apte pour vous renseigner sur votre séjour à l’étranger et sur vos droits.

Les critères d’admissibilité

Là encore, les critères d’admissibilité aux bourses Erasmus varient selon le pays de destination et les établissements européens. Les étudiants peuvent partir étudier à l’étranger à compter de la deuxième année universitaire et ce jusqu’à l’obtention du doctorat. Pour les stages c’est différent, car on peut jouir d’une mobilité internationale dès la première année.

Il est possible de partir, dans le cadre du programme Erasmus+, un an par cycle universitaire (une fois en licence, une fois en master et une fois en doctorat). Ces 12 mois peuvent être répartis sur l’ensemble du cycle. Par exemple, vous pouvez partir 6 mois en Master 1 et 6 mois en Master 2.

Un bon dossier scolaire

La plupart des établissements demandent un bon dossier de candidature dont un bon dossier scolaire pour accepter les candidats à une mobilité au sein de leur cursus. On attend par exemple :

  • Une moyenne générale de 12/20
  • Un bon comportement, de l’assiduité et de la motivation pendant les cours
  • La maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est fortement appréciée

Parfois, des tests linguistiques sont à passer. Certains établissements d’enseignement supérieur requiert un minimum de 750 au TOEIC pour être accepté, tandis que les universités anglophones les plus réputés exigent une note supérieure à 100/120 au TOEFL.

Les aides financières dans le cadre d’Erasmus+

Pour vous aider à gérer le coût de la vie qui peut être élevé selon le pays, ainsi que les frais de scolarité, des aides à la mobilité sont disponibles. Différents types de bourses Erasmus sont proposées et il est possible de les cumuler. Voici comment financer votre séjour à l’étranger.

La bourse selon les pays de destination

La commission européenne a établi une aide financière dont les montants sont différents selon la destination. Voici ce qu’il en était pour la demande de bourses Erasmus en 2018 :

200 à 300 euros par mois pour les études

et

350 à 450 euros pour les stages

en Autriche, au Danemark, en Finlande, en Irlande, en Italie, au Liechtenstein, en Norvège, en Suède et au Royaume-Uni.

Pour faire ses études dans les autres pays participants, c’est entre 150 et 250 euros.

Pour les stages, vous avez droit à un montant un peu supérieur autour de 300 euros par mois.

La bourse sur critères sociaux

En plus d’une bourse Erasmus, vous pouvez obtenir une bourse sur critères sociaux de la part du CROUS. Si vous en bénéficiez déjà, sachez que vous pourrez tout à fait les conserver lors de votre période d’études à l’étranger. Pour ceux qui ne l’ont pas, vous pouvez toujours faire une demande.

En effet, l’échelon zéro est attribué à tous les étudiants qui partent étudier ou faire un stage dans un autre pays que la France. Peu importe les revenus de vos parents. Cela permet d’obtenir un soutien financier non négligeable lorsqu’on déménage loin de ses proches.

Les bourses de la région, du département et de la commune

Selon votre lieu de résidence, la région, le département ou même la ville peut vous proposer une aide à la financière. Il suffit de se renseigner sur les aides à la mobilité directement auprès du Conseil Général pour le département, du Conseil Régional pour la région, et de la mairie pour ce qui est de la commune.

Chacune de ces bourses d’études est traitée avec soin et le montant se calcule en fonction de critères précis. Il est primordial de faire des demandes en amont pour pouvoir obtenir son dû dans les meilleurs délais.

La France, grâce au programme et aux bourses Erasmus, souhaite accroître la mobilité des étudiants, en allant chercher une expérience à l’étranger.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Erasmus plus : des universités européennes dès la rentrée 2019 ?

Erasmus : tout savoir pour étudier à l’étranger

Erasmus Days 2018 : 500 événements attendus en France