Image default

Bourses pour étudiants : les aides à la mobilité à l’étranger

Bourses pour étudiants : les aides à la mobilité à l’étranger
5 (100%) 2 votes

Partir faire ses études à l’étranger n’est malheureusement pas donné à tout le monde pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un véritable investissement financier que peu d’étudiants peuvent se permettre d’assumer seul. Parfois, les parents sont derrière et peuvent assumer un tel budget mais ce n’est pas toujours le cas. De nombreuses aides sont disponibles, et elles ne s’adressent pas seulement aux étudiants boursiers. Avant de contracter un prêt, renseignez-vous bien.

Les bourses d’études à l’étranger

La bourse Erasmus+

La bourse Erasmus+ concerne les études faites dans un pays européen. Bien évidemment, cette bourse ne paiera pas l’intégralité des frais liés à vos études dans l’enseignement supérieur à l’étranger mais servira à vous compléter une petite partie. Ce qui devrait vous alléger un peu.

Le montant des allocations de la bourse Erasmus+ varient en fonction des pays qui sont classés en trois groupes par rapport au coût de la vie sur place. À titre d’exemple, dans certains pays où la vie est plus chère (Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Liechtenstein, Norvège, Royaume-Uni, Suède) le montant de la bourse sera de 200 à 300€ par mois. Dans tous les autres pays, le montant sera compris entre 150 et 250€.

L’aide à la mobilité internationale

L’aide à la mobilité internationale est une aide de 400€ par mois pour des études à l’étranger comprises entre deux et neuf mois. Cette bourse sur critères sociaux est proposée à des étudiants au statut spécifique. Donc si vous êtes boursier et que vous voulez suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international. Elle est rattachée au dossier social étudiant du CROUS.

Attention, si ce programme d’échanges ou ce stage n’entre pas dans votre cursus universitaire, l’attribution d’une bourse vous sera sûrement refusée.

La bourse Egide

La bourse Egide sert à vous aider à la préparation de votre départ ainsi que durant votre séjour pour l’année universitaire en cours. Elle prend en compte des aspects comme l’hébergement ou encore les différentes démarches administratives… Elle se découpe en deux bourses différentes attribuées aux étudiants souhaitant étudier à l’étranger :

  • Lavoisier : elle s’adresse aux étudiants de moins de 35 ans (40 ans pour les étudiants en médecine). Ils peuvent prétendre à cette bourse pour leurs études à l’étranger à condition qu’ils soient diplômés d’un Bac +5 et qu’ils partent en dehors de la France pour faire une recherche doctorale ou bien une thèse. La durée s’étend de 5 mois à 1 an.
  • Univers : cette bourse concerne les étudiants de niveau BAC + 4 qui veulent faire un Master 2 doctorat ou recherche post-doctorale ainsi qu’aux autres élèves de niveau BAC + 2 partant pour 2 semaines à 6 mois.

Les aides citées ci-dessus sont nationales. Elles s’adressent à tous les jeunes français. Cependant, certaines régions, certains départements et parfois même certaines communes, ont des fonds réservés aux habitants qui veulent étudier en dehors de nos frontières. Qui ne tente rien n’a rien alors autant demander pour ne rien rater.

Les bourses d’études à l’étranger spécifiques

L’Allemagne

Selon l’endroit où vous décidez de faire vos études, il existe des bourses spécifiques. Pour étudier en Allemagne, par exemple, il existe la bourse de l’OFAJ qui permet aux jeunes de 18 à 30 ans, de séjourner en Allemagne pour y suivre des cours de langue. Le montant de la bourse varie en fonction de la durée de votre voyage (150€ pour deux semaines, 300€ pour trois à quatre semaines).

Les Etats-Unis

Si vous souhaitez faire vos études aux États-Unis, il existe l’aide financière Fulbright. Son montant est de 20 000 $ pour une année académique (soit 9 mois) est peut vous être attribuée si vous avez un niveau Bac +3 minimum. Il est nécessaire d’avoir également un excellent niveau d’anglais, ainsi qu’un bon dossier scolaire. Par ailleurs, il faudra démontrer une forte motivation à vouloir étudier aux États-Unis pour être crédible et obtenir gain de cause.

Le Canada

Pour faire ses études au Canada, il existe des bourses mais malheureusement elles sont très difficiles à obtenir et il faudra faire votre demande longtemps, voire très longtemps, à l’avance.

Les aides pour le Canada servent notamment à financer une partie des frais d’inscription à l’université. En effet, l’année universitaire au Canada est assez chère. L’inscription peut coûter entre 3 000 et 20 000€. N’hésitez donc pas à vous rapprocher des universités canadiennes afin de connaître la liste des bourses que chacune propose.

L’aspect financier des études à l’étranger peut être un frein pour beaucoup. Mais lorsqu’on se renseigne bien, il y a de forte chance de trouver des aides financières qui allègent un peu le budget.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Tout savoir sur les bourses d’études au Canada

Claire

Mobilité : quelle bourse d’étude choisir pour partir à l’étranger ?

Anthony

Les bourses d’études en Australie

Claire