Image default

Les différents types de visa J-1

Notez cet article

Obtenir un stage aux États-Unis, c’est le rêve de bien d’étudiants. Mis dans un CV, cela permettrait d’avoir la clé vers les postes les plus importants d’une entreprise locale, car un stage aux USA est tellement prestigieux aux yeux des sociétés françaises. Pour pouvoir l’effectuer, il faut obtenir le visa J1 ou visa J-1. Découvre ici tout ce qu’il faut savoir sur ce document légal.

Le visa J-1, qu’est-ce que c’est ?

Le visa J-1 a vu le jour en 1961. Depuis, il est obligatoire pour pouvoir partir en stage aux États-Unis que le stage soit rémunéré ou non. C’est également le visa à demander auprès du gouvernement américain si tu veux tout simplement effectuer un job d’été ou ton 1er emploi aux USA. Il faut avoir entre 18 et 38 ans pour le demander.

Qu’est-ce que tu peux faire avec ?

Avec un visa J1 en poche, tu peux partir en toute légalité aux États-Unis dans un cadre strictement professionnel. Vous obtiendrez de la même façon un numéro de Sécurité sociale américaine. Pour vos besoins personnels ou professionnels, vous pouvez passer le permis de conduire local. Il est d’ailleurs possible de sortir et d’entrer à plusieurs reprises sur le territoire américain avec ce visa selon les termes de votre contrat avec l’un des sponsors légaux. À la fin du séjour, vous avez droit à 30 jours de plus sur le sol américain en tant que touriste, c’est-à-dire à l’expiration du DS -2019.

Qu’est-ce que vous ne pouvez pas faire avec ?

Le visa J-1 ne vous permet pas de changer d’employeur durant le séjour. Il existe tout de même des cas bien définis où vous pouvez faire une exception à cette règle. En même temps, il est interdit d’accepter un autre emploi à part le stage décrit lors de la demande de ce visa. Le plan de stage ne pourra pas être prolongé. Quand c’est fini, ce sera bel et bien terminé.

Les différents types de visa J-1

  • Le visa J1 Intern : Adressé aux étudiants ayant un diplôme obtenu moins de 12 mois ou en cours d’obtention d’un diplôme. La durée de stage sera de 2 à 12 mois et elle peut s’étendre à toute période de l’année. C’est le document délivré aux étudiants fraichement diplômés qui n’ont encore aucune expérience professionnelle.
  • Le visa J-1 Work & Travel : Si vous êtes un étudiant à la recherche d’un job d’été, c’est ce visa qu’il vous faut. Le plan de stage durera entre 2 et 4 mois. Il sera effectué entre le mois de juin et de septembre. Cependant, vous devez être rémunéré à hauteur de 7,25 dollars par heure, soit 1200 dollars par mois minimum.
  • Le visa J1 Trainee : Vous avez besoin de ce document si vous êtes diplômé depuis plus de 12 mois et que vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle. C’est le cas aussi d’une personne sans diplôme, mais disposant d’une expérience professionnelle de 5 ans minimum. Ainsi, le stage durera entre 2 et 18 mois et s’étend à toute période de l’année.

En fait, le stage devrait correspondre au domaine étudié et à l’expérience acquise hors du sol américain.

Comment obtenir ce visa ?

Pour demander le visa J-1, commencez par trouver le stage en question. Ensuite, il faut contacter l’un des organismes sponsors validés par le gouvernement américain afin d’obtenir le certificat d’éligibilité DS -2019. Choisissez bien votre sponsor en fonction de votre type de visa. Enfin, vous pouvez fournir les dossiers requis auprès de l’ambassade américaine. Passez par une agence (Visa J-1, Parenthèse, etc…) si vous voulez vous simplifier la vie !

Articles en relation

Top 10 des accessoires indispensables à emporter en voyage

Claire

Comment perfectionner son anglais avant de partir en stage à l’étranger ?

Claire

Comment s’y prendre pour obtenir un visa voyage travail au Canada ?

Claire