Image default

Etudier au Canada : le permis d’études

Notez cet article

Vous faites partie des milliers d’étudiants qui rejoignent le Canada pour y réaliser leurs études. Vous en avez de la chance ! Sachez tout de même qu’avant de rejoindre votre nouveau campus et votre nouvelle vie au pays des caribous, vous devrez réaliser plusieurs démarches. Et pour qu’elles ne soient ni longues ni sinueuses, nous vous faisons un petit topo sur les informations essentielles à connaître avant le grand départ !

Partir étudier à l’étranger, c’est bien…

S’envoler pour les études dans un autre pays, voire même un autre continent, est stressant. Entre les démarches administratives et la recherche de logement, tout n’est pas rose pour les étudiants qui souhaitent s’expatrier. Et pourtant c’est ce type d’expérience qui vous fera gagner en maturité. Et pour cause, vous avez sans doute déjà l’habitude de faire ce genre de recherche lorsque vous devez chercher un travail en France, remplir des papiers ou encore trouver un appartement.

En bref partir étudier à l’étranger est clairement une aubaine pour tous les étudiants qui en ont la possibilité, car en plus de cela ils auront côtoyé une culture différente et auront par la même occasion amélioré leur niveau de langue.

Faire ses études au Canada

Une année universitaire à moindre coût

Le Canada accueille chaque année des étudiants étrangers, de plus en plus nombreux, venus tester un nouveau système universitaire. La qualité d’enseignement qui est prodigué au sein des universités canadiennes à de quoi attirer. En plus de ce système éducatif canadien excellent, le pays affiche les frais de scolarités les plus bas pour les diplômés internationaux en comparaison aux pays anglo-saxons comme l’Australie, le Royaume-Uni et les USA.

On peut également ajouter que le coût de la vie est plus faible, et qu’étudier au Canada est économiquement une bonne affaire. Pour résumer, le Canada est vraiment l’endroit où il faut aller lorsque l’on veut faire son année d’études hors de la France.

Un large choix de destinations

Lorsque vous aurez choisi le Canada pour vos études et que vous aurez fait votre demande de Visa une seule chose doit vous venir à l’esprit : quelle ville choisir ?

Le choix est plutôt difficile : Montréal, Québec, Ottawa, Vancouver, Toronto ou Calgary ? Et encore on ne parle que des villes les plus « connues ». Il faut savoir qu’il existe des établissements d’enseignement un peu partout dans ce vaste territoire. A vous de faire un choix en fonction de votre profil.

Venir au Canada pour étudier

Les critères d’admissibilité

Sachez premièrement que si vous comptez effectuer vos études pour une période égale ou inférieure à 6 mois, le gouvernement canadien ne réclame aucun permis d’études. Néanmoins, vous devrez quitter le Canada dès lors que cette période sera terminée. Pour les études plus longues, la première étape de votre demande de permis sera de vérifier votre admissibilité sur le site du CIC. Pour cela, plusieurs documents seront demandés en plus du formulaire de demande. Ces derniers sont non négociables, pour les étudiants internationaux, du point de vue de l’immigration :

  • Obtenir une lettre d’acceptation par un établissement d’enseignement au Canada (liste des établissements désignés)
  • Avoir une preuve de revenu suffisant pour payer les frais de scolarité, et ceux liés directement au séjour (logement, nourriture, transport…)
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Passer un examen médical pour s’assurer d’être en bonne santé (séjours plus de 6 mois)
  • Ne pas vouloir rester au Canada à la fin de la période d’études (preuve billet A/R)

Les étapes après la demande de permis

Envoyer la demande

Une fois votre demande présentée, il vous faudra attendre que les services du CIC la traite. Les délais peuvent différer d’une année sur l’autre en fonction du nombre de demandes. Aussi, si la demande est incomplète, le bureau des visas ne la traitera pas et la renverra. Ce qui nécessitera des délais de traitement plus longs !

Attention donc à bien vérifier que votre dossier soit entier et à vous y prendre le plus tôt possible pour faire face à l’afflux massif de demandes chaque année. Dernièrement, le délai moyen était d’une semaine. Bien évidemment, ces informations peuvent changer dès lors que les quotas sont atteints pour délivrer les permis d’études.

Demande validée

Une fois votre demande approuvée, vous recevrez votre lettre d’introduction. Attention, cette lettre n’est en aucun cas un permis d’études, mais uniquement la preuve que vous êtes bien en règle pour venir étudier au Canada. Elle vous sera alors demandée lors de votre entrée au Canada par l’un des agents de l’immigration. Par ailleurs, un titre d’AVE (autorisation de voyage électronique) vous sera délivré en même temps que ta lettre d’introduction. L’AVE est obligatoire pour les étudiants français, elle est valide pendant une durée de 5 ans ou jusqu’à l’expiration de votre passeport.

Dans le cas où votre demande serait rejetée, une lettre de justification vous sera alors envoyée par le bureau des visas afin de vous expliquer les raisons du refus. Celles-ci peuvent concerner :

  • la preuve de vos revenus jugés insuffisants
  • votre examen médical
  • le motif de votre venue au Canada pour vos études.

Il est d’ailleurs tout à fait possible de contacter le bureau des visas pour obtenir d’autres éléments de justification.

Informations supplémentaires

Dans le cas où vous souhaitez prolonger votre permis d’études. Il est possible de faire une demande de modification de vos conditions de séjour. Votre nouvelle demande doit absolument être faite au moins 30 jours avant la date d’expiration de votre permis d’études, directement via le site du CIC.

Il se peut que vous ayez envie de travailler durant vos études. Pour cela, vous devrez une fois de plus passer au crible avec de nouveaux critères d’admissibilité pour obtenir un permis de travail. Sachez néanmoins que si vous souhaitez travailler hors campus, aucun permis de travail ne vous sera demandé. Il vous faudra alors faire la demande d’un numéro d’assurance sociale (NAS). Vous serez autorisé à travailler jusqu’à 20h maximum par semaine durant la période de cours, et à temps plein durant les périodes de congés.

Le permis d’études est donc le seul moyen pour pouvoir intégrer une université au Canada et pouvoir y étudier.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Quelle ville choisir pour faire ses études au Canada ?

Claire

Université au Canada : les trois meilleurs établissements

Claire

Université de Toronto : des études hors du commun

Clémentine