Image default

Université au Canada : les trois meilleurs établissements

Université au Canada : les trois meilleurs établissements
4.5 (90%) 16 votes

L’idée de partir au Canada vous trotte dans la tête depuis un petit moment ? En qualité d’étudiant, vous avez plein d’opportunités et les possibilités d’apprendre dans le pays de la feuille d’érable sont nombreuses. Des programmes d’études existent entre la France et le Canada. Avant de boucler votre valise, nous vous classons les trois établissements les plus renommées pour intégrer une université au Canada.

Le top 3 des facultés où faire ses études au Canada

L’université de Toronto

Elle fait partie des toutes meilleures dans le monde. En effet, l’université de Toronto est classée comme étant la meilleure université canadienne en 2017. C’est notamment le cas dans le domaine des sciences et de la médecine. Grâce à des enseignants-chercheurs de renommée, l’école s’est distinguée pour la réalisation de progrès scientifique. C’est dans la capitale de l’Ontario que le premier stimulateur cardiaque et le premier microscope électronique ont vu le jour. L’établissement d’enseignement possède une vie étudiante très riche avec plus de 400 associations et organisations, de nombreuses équipes de sport, des journaux et une radio locale. C’est aussi un campus immense équivalent à trois cités universitaires de la taille de petites villes. Par exemple, l’université de Toronto a la particularité de posséder un réseau de bibliothèques important avec la Robarts Library qui détient la plus grande réserve d’ouvrages du Canada. Le meilleur dans tout ça ? L’université du Canada est totalement publique et laïque.

L’université McGill

Seconde dans notre classement des meilleures universités canadiennes, l’Université McGill n’a pas grand chose à envier à celle de Toronto. Ses deux campus situés respectivement au centre-ville de Montréal et à Sainte-Anne-de-Bellevue font d’elle la plus grande université au Canada. L’université québécoise est l’une des meilleures dans les domaines de la médecine et du commerce internationale. Elle compte pas moins de 40 000 étudiants dont une grande partie sont internationaux. La faculté jouit également d’une vie étudiante très riche, grâce à ses équipes de sport et à ses médias étudiants bien développés. De nombreuses personnalités de tous les domaines y ont fait leurs études, dont trois premiers ministres canadiens, quatre dirigeants étrangers, neuf personnalités oscarisées ainsi que vingt-huit médaillés des Jeux Olympiques. Rien que ça ! Un palmarès dont l’université de Montréal est très fière, surtout si l’on prend en compte ceux qui ont fondé la troisième plus grande université du Canada. Celle de la Colombie-Britannique…

L’université de la Colombie-Britannique

En troisième place du podium, nous retrouvons l’université de la Colombie-Britannique, située à Vancouver et à Kelowna, bien entendu, dans la province la plus à l’ouest du Canada. Cette faculté est plus récente que ses deux autres concurrentes. Elle compte plus de 61 000 étudiants étrangers de diverses nationalités. C’est une université unique en son genre qui propose à tous ses occupants – étudiants comme professeurs et chercheurs – à mener des expériences nouvelles et découvrir de nouveaux modes d’apprentissages, loin des méthodes conventionnelles que l’on peut retrouver ailleurs. Elle est donc basée essentiellement sur la recherche en médecine – encore et toujours – ainsi que sur les technologies de pointe.

Faire une demande et obtenir une bourse d’études au Canada

Pourquoi faire ses études dans une université au Canada ?

Un coût de la vie plus faible

Outre-Atlantique, les Etats-Unis ont beaucoup plus la côte que le Canada. Pourtant, le pays a la feuille d’érable offre une meilleure expérience. D’un point de vue financier, le coût d’inscription à une université au Canada est réputée plus faible que dans le pays de l’oncle Sam. Même constat pour le coût de la vie où le logement et les transports en commun s’avèrent relativement abordables. Vous pouvez vous aider du comparateur Le Coût de l’Expat pour estimer vos prochaines dépenses selon votre ville de résidence et celle visée.

Un permis d’études accessible

Les démarches administratives pour obtenir un visa au Canada sont simplifiées et moins coûteuses. En effet, la France et le Canada ont passé de nombreux accords pour encourager les programmes d’échanges entre les deux pays. Le permis d’études est, en outre, très accessible. Comptez environ 150$ dollars, soit une centaine d’euros. En revanche, ce coût ne comporte pas le prix du visa temporaire.

Une intégration facilitée

Le Canada est autant ouvert aux étudiants soucieux d’améliorer leur pratique de l’anglais qu’à ceux qui ne sont pas à l’aise avec la langue de Shakespeare. Le territoire nord-américain a l’avantage d’avoir des régions anglophones et une zone à dominance francophone, à savoir celle de Québec. Dans le pays, on compte près de 22% de personnes dont le français est la langue natale. Ce qui peut grandement faciliter l’intégration de l’autre côté de l’Atlantique.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Comment travailler pendant ses études au Canada ?

Etudiant : comment partir au Canada ?

Etudier au Québec serait plus avantageux qu’en France !