Image default

Road-trip de Clément en Amérique Latine : le Guatemala

Notez cet article

Clément continue de nous faire rêver à travers son aventure en Amérique Latine ! Cette fois-ci, il nous raconte son séjour au Guatemala !

Un nouveau pays, de nouvelles aventures

Durant mon road trip en Amérique centrale, mes attentes concernant le Guatemala étaient relativement élevées. Pourquoi ? Simplement car j’allais étudier intensivement l’espagnol durant 5 jours, dans une école à Antigua. Ce fut un certain coût financier alors il était hors de question que je quitte le territoire sans avoir amélioré de manière significative mon espagnol.

Mais avant d’échanger mon costume de voyageur pour celui d’écolier, j’avais 24 heures pour visiter la capitale, Guatemala City. Comme toujours, je m’attarde sur les principaux lieux touristiques de la ville : la Place centrale, le Palais national, quelques églises. Je flâne « le cœur ouvert à l’inconnu », comme dirait un certain Joe Dassin.

Je reste quand même relativement méfiant et sur mes gardes. Car oui, j’ai eu la mauvaise idée de regarder la veille un reportage sur les Maras, un gang qui fait sa loi dans la capitale guatémaltèque : racket, vol, braquage … gang considéré comme le plus dangereux de la planète. Grosse ambiance.

« Les spectateurs m’ont scruté tel un extra-terrestre venant d’une autre planète »

En début d’après-midi, j’assiste à un match de football de division 1. Après celui du Costa Rica, il s’agit de mon deuxième match dans un championnat d’Amérique centrale. Je passe un très bon moment, même si le niveau est loin d’être spectaculaire. Par contre, j’ai été l’attraction des gradins pendant 1h30, certainement à cause de mon maillot du Paris Saint Germain sur le dos. Les spectateurs m’ont scruté tel un extra-terrestre venant d’une autre planète. Quoi, tu veux ma photo ?

Je décide de terminer ma journée en douceur au zoo de la ville. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai découvert qu’il était possible de donner à manger à une famille de girafes. Trop bien, je veux les mêmes dans mon jardin.

Pour le lundi matin, place aux choses sérieuses : retour sur les bancs de l’école, à raison de 7 heures de cours par jour. L’école que j’avais choisie fonctionne sur le système : un professeur pour un étudiant. Parfait. J’allais donc passer 4 heures le matin avec Ledy, puis 3 heures l’après-midi avec Maria. Je devais mettre à profit cette semaine de cours ! Impossible pour moi de me cacher dans un coin de la classe sans parler. J’allais forcément devoir pratiquer.

Et bien pour être honnête, les choses se sont très bien passées. J’ai fait un grand bond en avant quant à l’apprentissage de l’espagnol. J’ai encore un long chemin. Certes. Mais ça a été très bénéfique. On est sur la bonne voie …

En dehors de mes heures de cours, j’avais quand même prévu de visiter Antigua Guatemala, une ancienne ville coloniale. Le charme de cette ancienne capitale repose sur ses rues en pavés, ses façades de maisons colorées et ses églises, le tout avec des volcans en arrière plan. Charmant !

Tikal

Après ma semaine de cours et avant mon escapade au Belize, j’avais la possibilité de visiter le nord du pays, le temps d’un weekend. Direction Flores et Tikal. Vamos !

Flores est un village sur une île au milieu d’un lac. Un simple pont relie l’île à Santa Elena. On a vite fait le tour des choses à voir et à faire. Mais l’endroit est calme. Parfait pour se ressourcer un peu. La plupart des touristes dans cette région méprisent un peu la ville et n’ont de yeux que pour Tikal. J’en fais partie.

Tikal est un des plus grands sites urbains de la civilisation maya précolombienne. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, Tikal est un must-see pour toute personne visitant le Guatemala. Pour les connaisseurs, le site de Tikal a été le décor de quelques scènes dans Star Wars : un nouvel espoir.

Je pars du Guatemala avec l’esprit léger : mon espagnol progresse et j’ai visité l’essentiel des choses que j’avais en tête. C’était parfait.

Maintenant, on profite des derniers jours de vacances au Belize. Mais avant ça … il y a 5 heures de bus qui m’attendent…

Articles en relation

L’expérience de Constance en séjour linguistique à Oxford

Claire

Récit d’une aventurière partie aux USA avec Work and Travel

Claire

Marie-Ange nous raconte son expérience Erasmus en Bulgarie

Claire