Image default

Devenir fille au pair : comment bien préparer son entretien ?

Devenir fille au pair : comment bien préparer son entretien ?
4.6 (92%) 5 votes

Partir au pair est devenu en quelques années le rêve de nombreuses jeunes filles. Que tu sois encore étudiante ou que tu souhaites simplement te perfectionner dans une autre langue en te constituant une véritable expérience internationale, tu as tout à fait ta place ici. Mais si les séjours au pair offrent des avantages à tout point de vue, les candidatures se bousculent sur tous les fronts. Ainsi tu peux remplir les critères demandés mais ne pas être retenue lors de l’entretien avec ta futur famille d’accueil. On te donne toutes les clés pour faire l’unanimité et partir au pair dans la famille de tes rêves !

Un premier contact se prépare

Tu as finalisé ta candidature et tu es en pleine attente. Nombre sont celles qui appréhendent le premier entretien avec leur future famille d’accueil. Et pour cause, tu as déjà passé un premier cap en t’inscrivant via un organisme, et il ne te reste plus qu’à passer le second, celui qui va te permettre finalement de vivre une expérience incroyable dans un autre pays en t’immergeant dans une famille pour l’espace de quelques mois.

Et si tu remplis déjà les critères pour devenir fille au pair, sache que la plupart des jeunes qui souhaitent partir disposent des mêmes critères que toi. Il est alors important de se démarquer davantage pour mettre toutes les chances de ton côté et convaincre la famille d’accueil de ta loyauté et sincérité pour espérer décrocher le OUI tant espéré ! Aussi, prépare ton entretien via Skype ou téléphone du mieux possible en t’aidant d’une petite liste de mots clés pour bien t’en sortir à l’oral.

Et même si on te demandera de parler de manière la plus spontanée possible, il faut tout de même que tu sois capable d’apprendre quelques phrases de base pour paraître naturel par la suite.

Par exemple pour parler de toi, tu pourras commencer par : « Hello, am I speaking to Mr xxx ? My name is xxx, I come from France. I am interesting in becoming an Au Pair for you. Do you have time to speak with me ? May I ask you some questions ? »

Le plus simple est de te préparer une trame comprenant ton introduction : présentation de toi, tes hobbies, ta famille, tes projets à court/long terme… Puis dans une seconde partie tes questions pour la famille, que tu peux lister et reprendre pour chaque entretien, concernant des informations propres à la famille, mais aussi tes activités une fois au pair :

  • Combien d’enfants y a t-il ? Quels âge ont-ils ? Quelles sont leurs activités ? …
  • Quelles seront les tâches que tu seras amené à faire ? Quelles sont leurs attentes vis-à-vis de toi ? etc…

Pour la troisième partie, prépare toi aux questions éventuelles que la famille pourrait te poser (comment te décrirais-tu ? As-tu déjà gardé des enfants ? Pourquoi as-tu décidé de devenir au pair chez notre famille ?…) et entraîne toi à y répondre en incluant des connecteurs (first,finally, then…), ainsi que des mots clés pour t’exprimer le plus aisément possible.

Enfin, n’oublie pas de terminer l’entretien par des petites phrases de politesse : « It has been lovely talking to you ! » « I am looking forward to hearing from you soon ! »

Le petit plus qui fait toute la différence

Tu le sais déjà, bien parler l’anglais et avoir une expérience avec les enfants va constituer 2 atouts supplémentaires pour faire l’unanimité auprès de la famille d’accueil. Mais si tu ne remplis pas encore bien l’un de ces critères sache que tout peut encore se jouer via l’entretien.

Durant celui-ci, sois le plus naturel possible, et bien sur sois poli ! Le tout est de faire bonne impression et de créer une relation de confiance. En fonction des questions que l’on te pose, essaye de toujours trouver une solution à ton problème : par exemple, ton niveau d’anglais n’est pas encore au top niveau mais tu comptes bien suivre des cours de langue lorsque tu seras au pair… Ou encore, tu n’as pas beaucoup d’expérience avec les enfants en bas âge mais tu as déjà eu à gérer plusieurs enfants à la fois et tu sais comment t’organiser et tu n’as pas peur d’avoir des responsabilités… Le tout est de montrer ta motivation à tous les niveaux !

N’hésite pas non plus à sourire au maximum ! C’est le maître mot pour transmettre une image de toi la plus positive possible ! Il faut que tu plaises non seulement aux parents de la future famille, mais aussi aux enfants avec qui tu passera la majorité de ton temps ! Et c’est bien eux qui risquent d’avoir le dernier mot !

Tu peux bien-sur demander à avoir plusieurs entretiens avec la/les famille(s) espérée(s), pour donner davantage d’informations sur toi mais aussi pour obtenir toutes réponses à tes questions. Cela te permettra d’être aussi rassuré sur la famille pour ne pas te tromper et éviter les mauvaises surprises s’il y a début d’incompatibilité.

Rappelle toi aussi que convaincre une famille de te prendre c’est un peu comme un entretien d’embauche : il faut la rassurer sur ta personnalité et tes compétences !

Tu as maintenant toutes les cartes en main pour partir dans la famille tant espérée !

Articles en relation

Comment rédiger une lettre de motivation pour un stage à l’étranger ?

Claire

Bien préparer son entretien Skype pour un stage à l’étranger

Claire

Comment faire ton CV australien ?

Claire