Image default

Comment traduire ses diplômes comme le BTS en anglais ?

Comment traduire ses diplômes comme le BTS en anglais ?
4.2 (84.71%) 17 votes

Les diplômes français n’ont pas la même appellation aux quatre coins du monde. Pour augmenter ses chances de décrocher une expérience à l’international, le candidat à l’expatriation doit exprimer ses certificats comme celui du BTS en anglais. Zoom sur la traduction des principaux diplômes français.

Emploi à l’étranger : adapter sa candidature

Candidater aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou encore en Australie pour un stage, un emploi ou une poursuite d’études requiert une certaine préparation. Comme en France, il est nécessaire d’envoyer une candidature composée d’un CV et d’une lettre de motivation. Si besoin, il vous sera demandé des références ou encore des travaux réalisés dans le passé. A la différence près que ces éléments incontournables devront être rédigés dans la langue de Shakespeare.

Dans le cadre d’une candidature à l’international, rien ne sert de spécifier ses diplômes telles que vous les avez acquis sur le territoire national. En effet, les recruteurs anglais, américains, canadiens ou même australiens ne connaissent pas le Brevet de technicien supérieur (BTS), le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou même le baccalauréat général. C’est pour cette raison qu’il est important de postuler dans un pays anglophone en adaptant au mieux sa candidature.

Stage à l'étranger

L’équivalence des diplômes français en anglais

A l’étranger, le système scolaire et universitaire n’est pas le même qu’en France. Pourtant, il est possible de trouver une équivalence anglaise à chaque certificat obtenu dans l’Hexagone.

Le brevet des collèges

Rares sont ceux qui précisent l’obtention du brevet des collèges sur leur CV. Pourtant, le tout premier diplôme peut être nécessaire quand on manque d’expérience ou de formation. En anglais, il ne serait pas pertinent de rédiger un CV en mentionnant le “brevet des collèges”. Préférez davantage le terme de General Certificate of Secondary Education (GCSE). Une autre traduction est tolérée à l’étranger. Vous pouvez inscrire l’obtention du French Certificate of General Education (FCGE).

Le baccalauréat

Si vous partez à l’étranger après le lycée pour apprendre l’anglais, vous aurez besoin de mentionner le baccalauréat que vous avez tout juste obtenu. Au Royaume-Uni, les élèves anglais, écossais, gallois ou encore irlandais passent ce que l’on nomme couramment le Advanced Level (ou A-Level). L’équivalent du baccalauréat dans un pays anglophone est donc le General Certificate of Education Advanced Level (GCE “A-Level”).

Les formations de niveau bac

En dehors du baccalauréat général, vous avez peut être passé un diplôme professionnalisant ou spécifique à l’âge de 18 ans. C’est ce que l’on appelle le baccalauréat technologique ou professionnel. A l’international, ces deux diplômes se nomment le Business and Technology Education Council National Diploma. Les autres diplômes professionnels reconnus à l’étranger se nomment le Youth Training (équivalent au CAP) et le BTEC First Diploma (comparable au BEP).

Les diplômes de l’enseignement supérieur

Niveau bac +2

Si vous êtes au début de vos études supérieures, vous passez peut-être un Diplôme universitaire technologique (DUT) ou un Brevet de technicien supérieur (BTS). Dans un pays anglophone, le BTS et le DUT ne font qu’un : c’est le BTEC Higher National Diploma. Même constat pour les moins répandus DEUG et DEUST qui se traduisent par le Diploma of Higher Education.

Une autre traduction de BTS en anglais est tolérée : le Diploma Advanced Technician.

Niveau bac +3

Au Royaume-Uni, la licence se décline de deux façons à l’université. Le terme de licence n’est pas approprié puisqu’il désigne un permis de conduire par exemple. Préférez plutôt le mot « bachelor” plus en vogue dans les pays anglo-saxons.

  • Le Bachelors of Arts (BA) : c’est l’équivalent d’une licence réalisée dans les domaines des arts, de l’audiovisuel et, en général, dans les sciences humaines (information, communication ou langues étrangères).
  • Le Bachelor of Science (BS) : ce diplôme s’adresse spécifiquement aux disciplines scientifiques (les mathématiques, l’informatique ou encore la physique).

Niveau bac +5

Si vous finissez vos études avec un master, vous pouvez le mettre en avant sur votre CV en anglais. Le terme master est également utilisé outre-Manche et outre-Atlantique. C’est la suite logique des Bachelors. Le Master of Arts (MA) et le Master of Science (MS) sont les deux principaux diplômes possibles cinq ans après le bac. D’autres masters existent à l’image du Master’s Degree of Engineering équivalent à un diplôme d’ingénieur en France.

Pourquoi il ne faut pas miser que sur les diplômes ?

Quand on est étudiant, la partie des expériences professionnelles est souvent celles qui pêche le plus dans un curriculum vitae. En effet, les premiers stages et les emplois saisonniers ne sont pas toujours les plus valorisants. Pourtant, à l’étranger comme en France, les recruteurs se concentreront davantage sur la partie « Work experience » que sur celle relatant les formations et les diplômes (« Education« ).

Si vous ne pouvez pas passer à côté des formations et des diplômes sur votre CV, misez plutôt sur vos expériences professionnelles dans votre lettre de motivation – ou cover letter. Les recruteurs anglo-saxons, en particulier aux Etats-Unis, sont soucieux du projet professionnel d’un étudiant ou d’un jeune diplômé. Il est donc conseillé de détailler ses compétences acquises et d’expliciter l’intérêt d’une expérience à l’international, notamment dans le cadre d’un stage à l’étranger.

bannière générale pour télécharger les guides

Articles en relation

Bien préparer son entretien Skype pour un stage à l’étranger

Comment bien rédiger un CV en anglais ?

Devenir fille au pair : comment bien préparer son entretien ?