Image default

Devenir prof à l’étranger : Yes you can

Notez cet article

Si enseigner en France est déjà une passion pour beaucoup, alors enseigner à l’étranger sera très certainement une expérience formidable et inoubliable pour toi. L’expérience de Marianne en Angleterre en est un exemple ! Aussi, pour toi, nous faisons aujourd’hui le point pour réaliser ton rêve et devenir prof à l’étranger.

Être prof à l’étranger, c’est quoi ?

Afin de devenir professeur sur un autre territoire, tu dois tout d’abord savoir que plusieurs profils sont proposés. En effet, l’Éducation Nationale offre aux professeurs des postes dans 490 institutions qui ont été autorisées par celles-ci. Pour cela, deux manières de faire sont possibles : en passant par l’AEFE ou hors AEFE.

  • Passer par l’AEFE

L’AEFE signifie en fait « Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger ». Celle-ci est une institution publique qui est agréée par l’État, et qui recense à elle seule 230 établissements. D’ailleurs, tu peux retrouver la liste des organismes en cliquant ici. Ces 230 établissements sont eux-mêmes divisés en deux catégories : ceux qui sont administrés par l’AEFE elle-même, et ceux qui relèvent du privé, et qui sont administrées par une association ou une fondation. Tu nous suis ?

Les postes qui sont présentés sont à pourvoir pour les enseignants de premier et de seconde degré. Tout comme il existe deux catégories d’établissements, il existe également deux types de postes : pour les expatriés et pour les résidents.

Quant aux expatriés : le recrutement se fait par rapport au profil du candidat, en dehors du pays de destination. C’est alors que le candidat sera rémunéré par l’AEFE elle-même, pour une durée de 3 ans. Tout en sachant que cette période peut être renouvelée.

Pour les résidents : c’est l’inverse, puisque l’embauche se fait directement au sein du pays de destination. Pour cela, le candidat doit être présent sur le territoire de destination depuis 3 mois. Le salaire sera aussi versé par l’AEFE.

Ne pas passer par l’AEFE : comme cité plus haut, tu peux aussi faire le choix de ne pas passer par cette agence. De nombreuses institutions sont tout autant agréées, car il en existe tout de même plus de 250. Ces organismes permettent de recevoir du personnel titulaire en service détaché, ainsi que du personnel non titulaire dans les limites de contrats établis localement.

Les démarches nécessaires

Maintenant que tu en connais un peu plus sur le système pour enseigner à l’étranger, il est bon de savoir quelles sont les modalités pour pouvoir faire une demande. Pour cela, nous allons nous focaliser avec toi sur les démarches indispensables à effectuer pour postuler à travers l’AEFE, en tant qu’expatrié.

Premièrement, tu dois savoir que les postes à pourvoir sont publiés au début du mois de septembre, pour l’année scolaire suivante. Tu devras alors :

  • remplir ton dossier précisément et attentivement sur le site de l’AEFE (CV, lettre de motivation, note pédagogique etc). Attention, pour pouvoir postuler, tu dois être titularisé auprès du ministère de l’éducation nationale et avoir exercé pendant un minimum de 3 ans
  • imprimer le dossier muni des justificatifs puis le remettre en deux fois à ta hiérarchie
  • formuler tes vœux de postes (5 sont possibles) en même temps que ton dossier

Une fois ton dossier effectué, cela sera au tour de l’AEFE de l’examiner. Pour cela, il y aura d’abord une présélection, puis un entretien à effectuer. Pendant l’entretien, il peut être demandé un test de langue.

Une commission est ensuite réalisée pour examiner les candidatures. À la suite de celle-ci, la direction sélectionne les dossiers retenus et appelle les candidats pour leur annoncer la nouvelle. La sélection définitive est enfin soumise à accord de l’ambassadeur.

Derniers conseils

Afin de mettre toutes les chances de ton côté, nous te conseillons de t’y prendre à l’avance en ce qui concerne les documents à préparer. La lettre de motivation sera par exemple importante, ainsi qu’un CV bien préparé. N’hésite pas non plus à préparer ton entretien, auprès d’une personne qualifiée ou qui a déjà passé l’entretien auparavant. L’essentiel est de se mettre en condition.

Articles en relation

Travailler en voyageant : les emplois pour faire le tour du monde

Claire

Enseigner à l’étranger : pourquoi pas toi ?

Claire

Comment trouver un job à l’étranger ?

Claire