Image default

Comment économiser son argent durant ses études à l’étranger ?

Notez cet article

La vie étudiante n’est pas toujours facile car elle est faite de compromis et d’économies. Certains doivent trouver du travail à côté de leurs études afin de subvenir à leurs besoins. Lorsque l’on fait ses études à l’étranger, cette nécessité de maîtriser ses finances devient encore plus réelle. Quelles sont donc les moyens qui permettent de réaliser des économies ? Nous te diront tout dans cet article !

Bien préparer son départ

N’attends pas d’être arrivé (e) sur-place pour t’interroger sur les moyens de faire des économies. Tout cela se prépare en amont. Avant de partir, il conviendra donc de planifier un budget dans lequel tu feras une estimation de tes dépenses. Cette évaluation n’aura pas besoin d’être très précise car tu ne pourras évidemment pas tout prévoir. En revanche, elle devrait te donner un bon aperçu de tes frais mensuels. Une fois que cette appréciation sera faite, tu auras une vision beaucoup plus nette et tu sauras alors quelles démarches effectuer par la suite. Par exemple, tu pourras commencer à chercher un job si cela s’avère nécessaire. Aussi, sache que les demandes de bourse se font plusieurs mois à l’avance (pour en savoir plus, tu peux lire cet article consacré aux différentes bourses d’études à l’étranger) ! Egalement primordial avant de partir, pense à te renseigner sur ta couverture sociale afin de ne pas payer de frais de santé sur-place qui pourraient être très élevés ! Certains sont mêmes obligés de rentrer au vu des frais médicaux exorbitants appliqués en dehors de nos frontières ! Pour certaines destinations comme les USA, il sera obligatoire de prendre une assurance privée qui te remboursera la totalité ou une partie des frais de santé. Pour te donner une idée, une consultation chez un médecin généraliste te coûtera entre $70 et $300 aux Etats-Unis (cela peut doubler si tu décides d’aller voir un spécialiste). Une simple hospitalisation te coûtera minimum $60 000 et peut aller jusqu’à $300 000 ! Tu l’auras donc compris, une assurance pendant tes études à l’étranger, peu importe le pays, est fortement conseillée. Puisque l’objectif est de t’aider à faire des économies, nous te faisons bénéficier de 5% sur Chapka Assurances en cliquant sur ce lien !

Ouvrir un compte bancaire

Egalement important, la question d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger se pose chez de nombreux étudiants. Quelques années auparavant, les banques Françaises ne proposaient rien d’avantageux pour ceux qui désiraient s’expatrier. Au regard du nombre grandissant de globes trotteurs, les politiques ont changées et des offres intéressantes sont désormais proposées. Généralement, les établissements qui offrent ce genre de services internationaux sont également présents dans le pays. Commence donc à t’orienter vers des banques connues à l’étranger comme HSBC, BNP Paribas, la Société Générale ou encore le Crédit Agricole. Certaines banques en lignes peuvent aussi proposer des services intéressants aux expatriés. Ces établissements proposent par exemple les retraits gratuits à l’étranger ou la possibilité de pouvoir payer par carte ou par chèque dans le pays d’accueil. Attention cependant, ce choix de rester dans une banque Française ne concernera que ceux qui n’ont pas le projet de travailler à l’étranger. En effet, pour les entreprises, il n’est pas du tout avantageux de devoir faire chaque mois un virement international pour te verser ton salaire. Dans la plupart des cas, elles exigeront que tu aies un compte dans le pays. Ouvrir un compte bancaire à l’étranger est relativement simple. Si tu veux en savoir plus et connaître toutes les étapes, voici un article qui te guidera dans tes démarches. Dans tous les cas, lorsque tu restes pour une longue durée à l’étranger, ce qui est le cas pour tes études, il est souvent beaucoup plus pratique et économique d’ouvrir un compte bancaire dans le pays que tu pourras clôturer très facilement au moment de ton départ.

Trouver un job à l’étranger

Enfin, afin de bien préparer ton départ, si tu en as le besoin, il te faudra également trouver un job à l’étranger. Les démarches ne sont pas simples mais si tu es persévérant et que tu t’y prends correctement, il n’y a aucune raison pour que tu ne trouve pas ! Pour te donner toutes tes chances, si tu postules dans un pays anglo-saxon par exemple, il faut que tu saches que le CV n’a rien en commun ou presque avec le CV Français ! En plus du fait qu’il devra bien-sûr être écrit en anglais, la présentation sera elle aussi très différente de la notre. Pour t’aider, voici un article qui te donnera tous les conseils pour bien rédiger un CV en anglais ! Ta lettre de motivation devra être personnalisée en fonction de l’entreprise que tu auras choisi. Cet article sur les démarches pour trouver un job étudiant à l’étranger t’aiguillera dans ton choix.

Trouver son logement

Tu as tout préparé ? Te voilà en route vers ton nouveau pays d’accueil ? Ne te reste plus qu’une chose afin d’être totalement installé(e) et serein(e) : trouver ton logement. Cette étape cruciale n’est pas à négliger car elle peut être source de nombreux soucis. En outre, beaucoup d’arnaques sont présentes sur internet et c’est la raison pour laquelle, je te déconseille fortement de finaliser ta recherche de logement via ce canal. Bien-sûr, rien ne t’empêche d’avoir un aperçu sur internet et de prendre des adresses et des numéros de téléphones mais il serait en revanche imprudent de payer quoique ce soit en ligne. Pour ne pas te retrouver à la rue à ton arrivée, tu peux miser pour des solutions provisoires. En Angleterre par exemple, Liberty Living te propose des logements étudiants pour tes durées flexibles allant généralement d’une semaine à deux mois voir plus selon le taux d’occupation. Les tarifs sont très avantageux. Dans ce type d’appartement, tu disposes de ta chambre avec douche et WC et tu as la cuisine et le salon en commun avec environ cinq autres personnes. C’est un bon moyen de sympathiser avec d’autres jeunes venant des quatre coins de la planète ! D’autres alternatives existent comme le fameux Airbnb et la nouvelle plateforme Yestudent qui, sur le même principe, a pour but de te faire rencontrer des jeunes du monde entier qui te feraient visiter la ville, t’emmèneraient sortir, te feraient connaitre les bonnes adresses etc. Moins cher qu’Airbnb, c’est un excellent moyen pour s’intégrer dans une nouvelle ville ! L’hôtel est à éviter car cela te coûterait beaucoup plus cher. Dans ta recherche de logement, afin de faire des économies, la colocation est à privilégier et elle te permettra de faire connaissance avec les locaux !

Les dépenses pour manger et boire

Lorsque l’on est à l’étranger, qui plus est étudiant, il est très tentant de manger à l’extérieur pour faire connaissance avec les locaux et pour se familiariser avec la gastronomie locale. En revanche, bien que tu puisses t’autoriser ces petites sorties de temps en temps, cela ne doit pas devenir une habitude si tu veux maîtriser ton budget. Quoi de plus convivial que de cuisiner et d’inviter ses amis chez soi ? Cela prend plus de temps, mais la soirée est souvent aussi réussie ! Si tu n’es pas un bon cuisinier, c’est un excellent moyen d’apprendre ! Évite d’acheter des plats tout prêt qui sont très onéreux et souvent de piètre qualité. Lorsque tu sors avec tes amis le soir, comme en France, les bars proposent des « Happy Hours » pendant lesquelles les boissons seront moins chères (à consommer avec modération évidemment) ! Un bon moyen pour bien commencer la soirée !

Les transports en commun

Pour te rendre à l’université, à moins d’habiter tout proche, il sera nécessaire de prendre les transports en commun. Les prix des abonnements varient en fonction du pays et de la ville mais dans certains endroits, le budget peut rapidement en pâtir. Si tu veux épargner ton porte-monnaie, il peut être astucieux d’investir dans un vélo. Certaines métropoles proposent des vélos en libre service. Les prix sont très attractifs. N’oublie pas non plus de te renseigner sur les transports gratuits. En effet, des villes comme New-York par exemple offrent la possibilité aux citoyens d’emprunter certains transports sans débourser un centime !

Te voilà désormais paré pour partir étudier à l’étranger en toute sérénité ! Malgré le fait qu’un étudiant doit souvent faire attention à son budget, ces années sont souvent les meilleures de notre vie alors profites-en et n’oublie pas d’explorer un maximum !

Articles en relation

Vivre en Angleterre : l’ouverture du compte en banque

Claire

Comment obtenir son permis de conduire international ?

Claire

Tous les signes à ne pas faire à l’étranger

Claire