Image default

L’aventure de Clément, frenchman Au Pair in USA

Notez cet article

Comme beaucoup d’autres (dont tu pourras relire les témoignages ici), Clément a décidé de sauter le pas en partant vivre une expérience à l’étranger ! Toujours actuellement aux Etats-Unis, il a accepté de nous livrer son témoignage riche en anecdotes !

Salut Clément ! Peux-tu nous dire en quelques mots qui tu es ? 

Je m’appelle Clément, j’ai 25 ans et je vis aux USA depuis Janvier 2015.

Après l’obtention de mon Master 1 de Droit Privé à l’université de Besançon (25), j’ai eu « la bonne surprise » de ne pas avoir été pris dans le Master 2 que j’envisageais. J’ai donc décidé de partir à l’étranger. Je ne savais ni où ni comment.

Durant mon Master 1, une amie était partie en tant que fille au pair aux USA. J’avais rêvé à travers ces récits de voyages, ces photos Facebook, Instagram pendant un an. Je me suis alors dis « Pourquoi pas moi ?« . J’ai pris contact avec une agence d’au pair qui accepte les candidatures pour les garçons (Interexchange). J’ai alors monté mon dossier et pris soin de soigner mon profil internet. Ça m’a pris deux bon gros mois, le temps de recueillir toutes les pièces nécessaires. Après quelques semaines, j’ai été en contact avec une famille et nous avons décidés de travailler ensemble. C’était officiel, départ pour San Francisco pendant un an début Janvier. Ma première année s’est merveilleusement bien passée. Mais aussi beaucoup trop vite. L’heure du retour en France arrivant, je n’avais pas réellement fait de plans concernant la suite de mes études. C’est alors que j’ai signé pour une extension d’une année supplémentaire, toujours en tant qu’au pair. Cette fois ci, changement de cap. Direction Washington DC. A nouveau, une expérience extraordinaire et enrichissante à tous les niveaux. L’aventure au pair s’est achevée pour moi il y a quelques semaines. Mais je vis toujours aux USA, où j’ai troqué mon visa d’au pair pour un visa d’étudiant. Aujourd’hui, j’habite en banlieue de Washington DC ou j’étudie l’anglais dans un premier temps pour ensuite envoyer ma candidature pour devenir steward chez Fly Emirates. Je me donne encore une année aux USA même si mon visa m’autorise à rester sur le sol américain jusqu’en 2022.

Était-ce un choix ou un hasard pour toi de partir aux USA ?

Je peux le dire, un peu des deux. J’avais toujours eu l’envie de partir à l’étranger mais je n’avais jamais eu le cran de le faire. C’était simplement des paroles. Le fait d’avoir été refusé à l’entrée d’un Master 2 m’a aidé à franchir le pas. Sans aucun doute.

Peux-tu nous détailler tes missions en tant qu’Au Pair ?

Je crois que j’ai été un réel couteau suisse pendant 2 ans. Je me suis occupé des enfants d’abord : petits-déjeuners / préparation des repas / les emmener à l’école ou aux différentes activités / devoirs / jeux / toilettes / courses pour la famille / apprentissage du français … Après, on m’avait parfois demandé plus que ce que le contrat d’au pair prévoit : entretien extérieur de la maison / ménage / entretien de la voiture / organisation de soirées / extra-hours …

Qu’as-tu retenu de ton expérience ? 

Aussi bien le positif que le négatif.

Les voyages évidemment. Mais aussi les rencontres avec des gens du monde entier. Maintenant, je suis content de pouvoir dire que si je veux loger gratuitement à Rio de Janeiro, à Rome, à Johannesburg ou à Mumbai, ce sera possible grâce à mes amis et connaissances.

J’ai également beaucoup progressé en anglais et j’ai adoré découvrir la culture américaine !

Que peux-tu nous dire sur la vie en général dans la ville où tu es, et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ? Une anecdote à raconter ? 

J’ai eu la chance de vivre une année complète dans chacune des côtes américaines.

La Californie est à mes yeux l’un des meilleurs endroits pour vivre et élever une famille. C’est un endroit très attractif avec des parcs nationaux, des plages. Et du soleil 360 jours par an, ça change un homme ! Dans cet état, les gens prennent soin d’eux et de leur environnement. Ils se reposent, vont courir, mangent sain et équilibré, recyclent en masse … Il y a aussi beaucoup d’entraide. On est très loin du stéréotype de l’américain obèse et égoïste.

Washington DC et la cote Est des USA en général est plus européenne. La vie est plus speed, on prend moins le temps d’apprécier la vie et la nature. Les gens y sont peut être un peu plus intéressants car ils occupent souvent des postes importants : je pense notamment aux nombreux diplomates qui y résident. C’est un sentiment assez agréable de se dire que je vis à quelques minutes de la Maison Blanche et dans une ville où le monde entier a les yeux rivés dessus.

Témoignage garçon au pair

Je n’ai pas eu de réel choc culturel. Bien sur, les USA n’ont rien à voir avec l’Europe mais ce n’est pas aussi dépaysant que de partir dans la Chine profonde ou dans un village au Burkina Faso. Je pense plus à un choc par rapport à l’éducation des enfants aux USA. Croyez moi, les enfants français sont des anges si on les compare avec ceux des USA !

J’ai une anecdote qui me vient en tête. On est tous d’accord pour dire qu’une journée, c’est 24 heures. Et bien non, pour les américains c’est 2 fois 12 heures. Et ça, j’ai eu du mal à m’y habituer. Après quelques jours à Miami, j’avais un vol pour les Bahamas pour y passer un weekend. Mon vol était prévu à 1h00. J’arrive tout frais et tout bronzé à l’aéroport quelques heures avant mon vol. Et là, grosse erreur, le vol décollait le lendemain à 1h de l’après midi : 1AM … 1PM … Du coup, j’ai passé la nuit a l’aéroport de Miami où pour être honnête, je n’ai pas très bien dormi !

Qu’est-ce que tu as préféré de ton expérience d’Au Pair ? 

Même si je me suis entouré d’amis ici, je dirais le fait d’être seul, d’être livré à soi-même constamment durant 2 ans. C’est quelque chose que je ne me serais jamais cru être capable de faire !

Quels sont les endroits que tu as eu l’occasion de visiter pendant ton séjour ? 

J’ai fais énormément de voyages durant ces 2 années. J’en suis à 27 états américains sur 50 pour le moment : Los Angeles, Las Vegas, Chicago, Phoenix, Miami, Seattle, Boston, New York … La liste est très longue ! Et j’en suis plutôt fier, sans vouloir être prétentieux. J’ai aussi pu aller au Mexique, au Canada plusieurs fois et au Bahamas. Je prévois un voyage en Amérique Centrale pour l’été 2017.

Je tiens d’ailleurs une chaîne YouTube sur laquelle j’essaie de faire découvrir des villes ou des sites du monde entier.

Quels sont les conseils que tu donnerais à celles et ceux qui envisagent de partir comme toi ? 

Être flexible, d’abord. Ensuite d’oser et de ne pas avoir peur de partir tout seul … On pleure en quittant la France pour un an et on pleure un an après en quittant les USA !

Comment as-tu entendu parler de l’Etudiant Voyageur ? 

Une personne avait posté un message sur un groupe Facebook d’au pair pour expliquer qu’elle recherchait des témoignages sur l’aventure au pair.

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes ami(e)s ? Et pourquoi ? 

Oui, clairement. Les articles sont bien écrits. On chope des supers infos et des conseils pratiques. Et la design du site web est très épuré, j’aime beaucoup.

Toi aussi tu as envie de vivre l’aventure Au Pair comme Clément ? N’hésite pas et lance toi car comme tu peux le constater, cela t’ouvrira à de nouveaux horizons et de nouvelles opportunités !

Tu es tenté ? N’hésite pas à t’inscrire dès maintenant sur Let’s Go Pair !

 

Articles en relation

L’expérience de Juliette au Québec depuis 3 ans

Claire

Témoignage d’Emilie, jeune fille Au Pair en Australie

Claire

Road-trip de Clément en Amérique Latine : le Nicaragua

Claire