Image default

Suivez les aventures de Marion en séjour au pair

Notez cet article

Voyager et partir en séjour au pair : le combo parfait !

Aujourd’hui c’est Marion qui succède à notre longue liste de témoignages sur le blog ! Et comme nous sommes impatients de vous faire lire cette super expérience, on ne vous retient pas plus… C’est parti pour se plonger dans l’univers du séjour au pair !

Salut ! Peux-tu nous nous en dire un peu plus sur toi ?

Je m’appelle Marion, j’ai 22 ans. Je vis actuellement aux Etats-Unis depuis 3 mois grâce à l’expérience d’au pair. J’ai quitté la Bourgogne, Montceau-Les-Mines, d’où je suis originaire depuis maintenant plus d’un an pour me lancer dans l’aventure d’au pair.

Après avoir obtenu mon baccalauréat économique et social, j’ai tenté mes concours d’entrée d’éducatrice de jeunes enfants. Je n’ai pas réussi à l’avoir alors je me suis rédigé vers la faculté de psychologie. J’ai vite réalisé que je n’étais pas prête à faire des études supérieures. J’ai alors envisagé d’autres possibilités, et celle de combiner voyage et travail me faisait rêver. Après avoir fait des recherches, l’expérience d’au pair était tout à fait ce qui me correspondait. J’ai décidé de m’inscrire sur un site d’au pair et de commencer mes recherches pour la famille avec qui j’aimerais partager l’expérience. Je n’avais pas de destination précise mais j’ai eu un coup de cœur pour une famille Espagnole dans un premier temps. Quelques mois plus tard mes valises étaient prêtes, direction Tarragona, en Catalogne, près de Barcelona pour une durée de 10 mois !

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait durant ton séjour au pair ?

Être au pair c’est tout simplement s’occuper des enfants de la famille qui nous accueille, et parfois même des tâches ménagères en lien avec les enfants. En contrepartie de votre travail, vous gagnez de l’argent de poche, une chambre, et vous êtes aussi nourri par la famille.
Les heures de travail dépendent du pays et de la famille, tout comme l’argent de poche. Par exemple, en Espagne la moyenne est de 60€ par semaine pour 35h de travail, alors qu’aux USA il est de maximum 45h de travail par semaine pour 195,75$ par semaine. Ce n’est pas un gros salaire, mais pour moi il y a plus enrichissent que l’argent. Comme par exemple le fait d’apprendre une langue, de découvrir une nouvelle culture, de nouveaux paysages, de rencontrer des personnes venant du monde entier, et bien sûr c’est aussi un plus pour le CV !

fb_img_1480190342223
En Espagne, je m’occupais de 2 petits garçons, de 1 mois et de 3 ans. Je ne faisais pas les tâches ménagères des enfants, mais je participais comme un membre de la famille aux tâches de la maison. Rien de compliqué ! Pendant que R. 3 ans était à l’école, je m’occupais de G. 1 mois !
Aux Etats-Unis, j’ai 3 enfants ! Deux filles âgées de 18 mois et 4 ans, et 1 garçon âgé de 6 ans bientôt. Je m’occupe des tâches ménagères en lien avec les enfants : machine à laver, ranger les jouets, préparer les fameux repas du midi appeler plus communément le « lunch » ici.. Rien de difficile avec un peu d’organisation !

Chacune de mes journées en Espagne étaient un apprentissage. J’ai eu la chance de participer aux fêtes traditionnelles catalanes comme par exemple « Santa Tecla » où les catalans s’entraînent toute l’année pour faire des pyramides humaines, appelées les « Castells ». Un grand spectacle ! J’ai eu aussi l’opportunité de communiquer avec des personnes venant du monde entier, de cultures différentes de la mienne. Grâce à l’espagnol nous avons pu bien communiquer. J’avais un professeur particulier 2 fois par semaine pour apprendre la langue. Mais surtout, j’ai été une grande sœur pour les enfants de ma famille d’accueil pendant 10 mois et ce sont des souvenirs inoubliables.

C’est finalement la raison pour laquelle j’ai décidé de poursuivre l’aventure d’au pair, cette fois ci, aux Etats-Unis, dans l’Etat d’Alabama, pour 1 an dans une famille Américaine. Je suis plongée dans le rêve américain. En effet, en 3 mois ici j’ai déjà voyagé dans 6 États différents, j’ai participé à la fameuse fête traditionnelle d’Halloween, de Thanksgiving, je suis aussi des cours d’anglais dans l’université de ma ville, et chaque jour je m’enrichi de cette culture américaine totalement différente de la nôtre.

dsc_0154

Que retiens-tu de ton expérience de fille au pair ?

Lorsque nous partons à l’étranger, nous quittons notre nid douillet et les gens que nous aimons. Mais d’avoir été livré à moi même loin de mes repères m’a donné l’opportunité de découvrir qui j’étais réellement. Avant j’étais réservée, je trouvais ma vie sans intérêt et j’avais peur de vivre sans n’avoir rien vécu d’extraordinaire. Mais depuis le 1er jour de mon départ, je n’ai plus peur de réaliser mes rêves et chaque jour je me répète que tout est possible. En effet, aujourd’hui j’ai mon identité, ma personnalité, mes opinions et mes ambitions.

« Grâce à cette aventure je suis devenue quelqu’un. C’est un vrai enrichissement personnel ! »

Il faut savoir, qu’il y a deux ans en arrière je n’étais pas prête à devenir étudiante, mais avec la maturité que j’ai gagnée au fil du temps, je me sens capable plus que jamais de réaliser mon rêve : devenir éducatrice de jeunes enfants. Outre l’apprentissage personnel, j’ai gagné 2 ans d’expérience auprès des enfants. Cela va m’aider pour obtenir l’oral des concours d’entrée d’EJE. Finalement, l’échec de mon concours m’a apporté deux années inoubliables. Donc ce que je retiens pour le futur, c’est qu’il faut toujours essayer car un échec peu contribuer à des opportunités encore plus grande !

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

L’Espagne est un pays frontalier à la France, mais j’ai bien distingué deux cultures totalement différentes. En France je vivais à la campagne, alors mon arrivée dans une ville anciennement romaine au bord de la mer à été une révélation pour moi. J’ai compris que ma vie ne se résumait pas seulement à ma ville natale, mais que le monde nous offre des paysages et des modes de vie différents ! Par exemple, là où je vivais, la ville était toujours animée jusqu’à très tard le soir, avec de la musique, toujours des petites fêtes, et bien sûr les bars à tapas ! Je me souviens qu’un soir il s’est mis à pleuvoir, nous sommes tous allés nous mettre à l’abri dans un bar restaurant, et nous nous sommes mis à chanter et danser sur un air de guitare ! Voilà comment je visualise mon année en Espagne: Être réuni, échanger sans se connaître, toujours s’amuser.. Un sentiment d’être toujours en vacances tout en travaillant…

dsc_0098

Ensuite c’était le dépaysement total quand j’ai mis les pieds à Birmingham en Alabama, dans le sud des USA ! État très peu visité par les touristes alors pour le coup, je baigne dans la culture Américaine. J’habite dans un quartier digne de la série américaine « Desperate Housewives »: les maisons n’ont pas de barrières de limitation et tous les voisins se connaissent ! Et puis j’ai été surprise, les Américains adorent le sport; le cliché du Starbucks à la main et la marche rapide se révèle vrai !

« Ma vie en Amérique est digne d’un film Américain ! »

Quels endroits as-tu pu découvrir durant tes séjours ?

Je n’ai pas beaucoup voyagé en Espagne car mon argent de poche ne me le permettait pas mais j’avais tout à proximité : La mer, les montagnes, un climat chaud l’été et doux l’hiver, parfait pour y vivre ! J’ai tout de même pu visiter Zaragoza dans le nord de l’Espagne, Valencia dans le sud, et L’île de Palma de Mallorca grâce à ma famille d’accueil. J’envisage de revenir pour visiter la capitale : Madrid, et aussi l’Andalousie, le sud de l’Espagne.

Pour les Etats-Unis, j’ai déjà mis les pieds dans 6 États: Atlanta (Géorgie), Panama beach city (Floride), Chicago (Illinois), Nashville (Tennessee), New Orleans (Louisiane) et New York (New York) où je vais aussi passer 5 jours pour le jour de l’an. Je prévois prochainement de partir pour le Mexique, qui n’est pas loin de là où je vis. J’ai aussi comme projet de visiter Seattle, Los Angeles, San Francisco, Las Vegas, le Grand Caynon, Washington DC, Dallas, la route 66… Des destinations inoubliables !

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir au pair comme toi ?

Si vous aimez travailler avec les enfants et voyager, lancez vous ! Tout le monde a peur de quitter ses proches et ses habitudes pour aller dans l’inconnu. Mais si vous ne vous lancez pas, vous allez passer votre vie à le regretter. Sachez que vous avez le droit à l’erreur ! Dans les 2 situations, soit vous vous apercevez que cette expérience est faite pour vous où alors au contraire, vous vous rendez compte que ça ne vous correspond pas… Quoi qu’il en soit, cette expérience déterminera la vie que vous souhaitez plus tard !

received_10208909600447266

En 1 an vous allez vivre des sensations que vous n’avez jamais ressenti, vous allez rencontrer des personnes extraordinaires, vous allez découvrir, apprendre, et peut être même ne pas vouloir retourner dans votre pays d’origine… Et croyez-moi, 1 an ça passe plus vite qu’on ne le pense ! Quand j’ai décidé de me lancer, ce n’était pas évident pour mes proches de comprendre mon choix, mais en suivant le bon déroulement de mon aventure, ils ont tous été derrière moi. On me dit souvent « Marion tu as tellement de chance de vivre ça ! ».

« Cette chance, c’est à vous de la provoquer. Alors n’hésitez pas et foncez ! »

En choisissant d’être au pair, il y a seulement une chose très importante à savoir : Le choix de votre famille est déterminant ! Apprenez à connaître la famille, poser toutes les questions nécessaires, et faites plusieurs Skype. C’est super important pour vous sentir bien chez eux et ne pas tomber sur une « mauvaise » famille. Ne partez pas non plus en pensant que l’aventure d’au pair n’est faite que de bons moments, car vous allez avoir des périodes difficiles, telles qu’on en a dans la vie. Mais sachez qu’elles valent la peine d’être vécu, car les bons moments compensent largement les mauvais ! Si vous vous êtes déjà demandé « Pourquoi ne pas partir? » alors, n’hésitez pas et lancez-vous vite dans les démarches !

Comment as-tu entendu parler de l’Etudiant Voyageur ?

J’ai découvert le site de l’Etudiant Voyageur sur les réseaux sociaux. Je ne le connaissais pas mais j’adore l’idée des témoignages qui peuvent aider d’autres personnes qui s’intéressent aux voyages !

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes ami(e)s ? Et pourquoi ?

Je recommande le site Etudiant-Voyageur à 100% ! Je n’ai pas eu cette chance de connaître le site avant mon aventure, mais les témoignages préparent et répondent aux questions que l’on se pose avant un départ !

On est sûrs qu’après avoir lu ce témoignage tu voudras partir à ton tour en séjour au pair ! On se trompe ? Quoi qu’il en soit, un énorme merci à Marion qui a su trouver les bons mots pour nous faire prendre conscience de l’opportunité de partir à l’étranger et surtout de vaincre la peur de l’inconnu ! Et si tu souhaites rejoindre les USA, le site letsgopair.fr saura répondre à ta demande !

Articles en relation

Road-trip de Clément en Amérique Latine : le Guatemala

Claire

Enseigner le français à l’étranger : l’expérience de Marianne en Angleterre

Claire

L’expérience de Gwenaelle, fille au pair en Californie

Claire