Image default

L’expérience d’Olivier parti au pair aux Etats-Unis

Notez cet article

L’expérience au pair, un véritable apprentissage

L’expérience d’au pair est aujourd’hui de plus en plus plébiscitée par les étudiants qui désirent avoir une première expérience enrichissante à l’étranger. C’est en effet souvent le moyen le plus économique et le plus accessible pour s’expatrier quelques mois. Olivier s’est confié à nous dans un témoignage en toute sincérité, sur son expérience en séjour au pair à New-York.

Image Manhattan et brooklyn bridge blog olivier.RDMpng

Une première expérience à l’étranger

Olivier est un étudiant de 20 ans qui comme beaucoup, se trouvait indécis quant au choix de ses études après son baccalauréat Économique et Social. A ce moment-là, il a décidé de suivre certains de ses amis et d’aller étudier en fac de droit. Il confesse : « En France, on nous demande de nous orienter très tôt et nous subissons ainsi une certaine pression qui nous pousse à faire des choix dans la précipitation sans avoir pris le temps d’y réfléchir au préalable. Mon année de droit n’a pas été couronnée de succès et j’ai alors fait le choix de me poser une année afin de réfléchir sérieusement à mon projet professionnel ».
Pendant cette année, Olivier n’avait pas envie de rester sans rien faire. Pour lui, c’était l’occasion de réaliser certain rêves tout en murissant ses projets. L’idée de partir en tant qu’Au Pair est alors apparu comme une évidence pour lui. Cela assouvissait à la fois son désir de découvertes et son envie d’acquérir une première expérience professionnelle. « Depuis mon plus jeune âge, j’étais fasciné par les États-Unis, cela me semblait être un continent inaccessible de l’autre côté de l’Atlantique ! La terre de toutes les possibilités ! A ce moment-là, j’ai pensé que c’était le moment de partir mais pour faire quoi ? A ce stade, je n’avais encore aucune expérience professionnelle, il était donc difficile de trouver un stage ou un job qualifié. La seule expérience que j’avais était d’avoir gardé de nombreuses fois mes petits cousins et fais du baby-sitting pendant mes vacances. La solution de partir Au Pair s’est alors présentée ».

Comme tous les étudiants qui désirent partir Au Pair, après la phase du rêve, viennent les démarches concrètes pour en faire une réalité. Parfois complexes, il est souvent utile d’avoir recours à un organisme. Pour les USA, Olivier n’a pas eu le choix. Aussi pour obtenir le visa J-1, le recours à un organisme certifié est obligatoire. Nombreux sont ceux à proposer leurs services en la matière mais lequel choisir ? Il nous fait part du choix qu’il a fait : « Quand ma décision a été prise, il a fallu rechercher un organisme. J’ai ainsi entendu parler d’une nouvelle agence qui venait d’ouvrir et elle m’a paru très sérieuse ! Une fois contactée, l’agence Let’s Go Pair s’est occupée de tout ! Grâce à leur réseau très étendu, j’ai pu choisir la famille et le lieu qui me correspondaient. J’ai choisi la ville emblématique de New-York ! Une fois cette étape terminée, tout ce qu’il me restait à faire était de rêver à l’aventure que j’allais avoir la chance de vivre ! Aussi Let’s Go Pair a pris en charge le reste des démarches comme le visa, les assurances et même les billets d’avion ! »

« Je savais que j’allais vivre l’aventure de ma vie »

Pour lui, tout s’est rapidement enchaîné par la suite : « Quelques semaines après, j’étais dans l’avion pour les USA ! C’était l’expérience des premières fois : première fois à prendre l’avion, premier long voyage à l’étranger, première fois que je partais seul. J’appréhendais mais j’étais serein car je savais que j’allais vivre l’aventure de ma vie. A l’atterrissage, je découvrais New-York telle que je la voyais dans mes films et séries préférés ! J’étais euphorique. J’ai très bien été accueilli dans la famille et fait la connaissance des enfants dont j’allais m’occuper durant les 4 mois suivants. L’aventure commençais. J’avais osé et je ne le regrettais pas« .

Une expérience unique

Une fois arrivé à destination, Olivier s’est rapidement vu confié de multiples responsabilités qui lui ont appris à être organisé et à gérer son temps. Il témoigne : « Sur place, je m’occupais des deux enfants de 3 et 12 ans, 5 jours sur 7. J’avais tous mes week-ends ! Pendant la semaine, j’étais bien occupé. Une fois que j’avais conduit les enfants à l’école, je devais m’occuper des courses pour la famille, prévoir le repas du soir et faire la lessive des enfants. Il m’a fallu être organisé et j’ai appris de cette façon à gérer mon temps et mes priorités« .

Au pays de l’oncle Sam, les espaces sont si vastes que les déplacements en voiture sont inévitables. Voilà pourquoi le permis de conduire est nécessaire si tu désires être Au Pair la-bas. Olivier l’admet volontiers : « Au regard des distances aux États-Unis, les déplacements en voiture sont inévitables d’où la nécessité d’avoir son permis de conduire. Pour ma part, j’avais une voiture à ma disposition ce qui m’a permis d’être beaucoup plus libre ! »

Quand on envisage une expérience au pair, on espère également un échange culturel. Olivier aspirait depuis des années à découvrir les USA et en particulier la ville de New-York. Pendant ces quelques mois sur place, il a pu en profiter. Il témoigne : « Le week-end était l’occasion pour moi de découvrir la ville qui m’avait tant fait rêvé ! A chaque pas, j’étais émerveillé ! J’étais tellement enthousiaste que je n’avais pas le temps d’avoir le mal du pays ou de me sentir seul !

« La métropole offre tellement de choses différentes à voir ! Je n’avais jamais vu ça. J’étais comme sur une autre planète. »

Grâce à mes $200 de gratification par semaine, je pouvais profiter des nombreuses activités et attractions que propose la Grosse Pomme toute l’année ! Le contraste culturel avec la France est très important mais les américains sont très accueillants et m’ont mis très rapidement à l’aise ! Pour eux, chaque occasion est bonne pour faire connaissance, cela peut-être dans les transports, en faisant les courses ou tout simplement en se promenant dans la rue ! Ils sont très sociables ».

Image central park blog olivier RDM

Des souvenirs inoubliables

Avec du recul, Olivier repense à ces quelques mois passés à New-York avec nostalgie. Cela aura été pour lui une occasion d’en apprendre beaucoup non seulement sur le mode de vie américain mais également sur lui-même. Avec émotion, il nous fait le constat de son séjour Au Pair et nous donne la preuve concrète que cela a été bénéfique pour lui : « Je suis revenu il y a maintenant deux mois et au moment de faire le bilan de ces 4 mois aux États-Unis, je n’arrive toujours pas à réaliser à quel point cette expérience aura été enrichissante pour moi ! J’ai énormément appris et je sais que cela a été bénéfique et le sera d’autant plus dans le futur. Le voyage remet tout en perspective et nous permet d’avoir du recul sur sa vie. J’ai ainsi pu dessiner mon projet professionnel et je viens d’être accepté dans une école d’hôtellerie. Durant les entretiens que j’ai pu passer, mon expérience d’Au Pair à l’étranger a été extrêmement valorisée. Ces quatre mois ont été pour moi l’étape pour devenir un adulte. Même si cela pourrait sembler très idéaliste, il faut le vivre pour le croire. Merci Let’s Go Pair de m’avoir permis de faire de ce rêve, une réalité ».

Image Flat Iron Building blog Olivier.RDMpng

Et si toi aussi tu es tenté pour faire une année sabbatique, n’hésite plus, fonce !

Articles en relation

Cyprien nous raconte son échange universitaire en Suède

Claire

Road-trip de Clément en Amérique Latine : le Guatemala

Claire

Récit de Louise, étudiante à Québec

Claire