Image default

Claire expatriée au Japon pendant 10 mois

Témoignage d’une fan de sushi

Après avoir vécu pendant 3 semaines au sein d’une famille japonaise à Kobe, Claire, cette sushi-loveuse a décidé de retenter l’expérience du Japon mais cette fois-ci pour 10 mois. Elle a accepté de nous livrer ce témoignage.

Coucou Claire ! Peux-tu nous nous en dire un peu plus sur toi ?

Hello! J’ai 21 ans et j’entame ma première année de Master Marketing et Communication Digitale. Auparavant, j’étais en licence de Japonais/Relations Internationales à Paris.

Partir à Tokyo étais-ce un choix ou un hasard ?

Un choix, totalement ! Je voulais vraiment perfectionner mon japonais alors je suis partie pour Tokyo pendant 10 mois.

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait durant ton séjour ?

Je suis partie avec un PVT ou Working Holiday pour améliorer mon niveau de japonais qui laissait franchement à désirer. Du coup, j’étais inscrite dans une école de langue le matin à raison de 4 heures par jour puis l’après- midi je profitais pour explorer la capitale nippone … quand je ne travaillais pas.

Que retiens-tu de ton expérience ?

Que vivre à Tokyo est une expérience très enrichissante. Les Japonais sont accueillants mais jusqu’à un certain point je dirais … Vivre au Japon et visiter le Japon en tant que touriste pour 3 semaines par exemple ce n’est pas la même chose. Certains Japonais vous font comprendre que vous n’aurez pas votre place ici. Mais heureusement les mentalités tendent à changer et d’autres vous accueillent au sein de leur famille et vous apprennent beaucoup de choses sur leurs coutumes (ce qu’ils font au Jour du Nouvel An, comment fêtent-il Noël alors que c’est une fête chrétienne etc).

Que peux-tu nous dire sur la vie en général dans la ville où tu es, et sur ses habitants ? As-tu une anecdote à raconter ?

Que Tokyo n’est pas une ville cosmopolite comme on pourrait l’attendre d’une capitale. Les Tokyoïtes sont des gens assez pressés et travaillent constamment car travailler à Tokyo c’est quelque part synonyme de réussite. Mais la ville a beaucoup plus à offrir qu’un défilé de costumes noir se rendant au travail : de nombreux parcs sont présents où il est très agréable de se promener et d’admirer les cerisiers en fleur (Hanami) et le spectacle des feuilles d’automne changeant de couleur (Momij). Le palais impérial qu’il n’est possible de visiter qu’une seule fois dans l’année est lui aussi magnifique ! Tokyo est également composée de quartiers très différents les uns des autres et de multiples restaurants où il est possible de bien manger pour moins de 5 euros. Pour l’anecdote, je me rappelle avoir bataillé pendant 10 minutes avec la serveuse qui semblait ne pas me comprendre pour commander un café alors que je m’adressais à elle en japonais !

Qu’est-ce que tu y as aimé ?

Etant une inconditionelle de la nourriture asiatique et notamment japonaise je testais sans cesse de nouveau restaurants et découvrais des plats que l’on ne trouvait pas en France (mamekan, oden, chirashi…). J’ai également apprécié l’architecture très différente de celle que l’on peut voir en Europe.

Quels endroits as-tu pu découvrir durant ton séjour ?

Du fait de mon travail et de la présence obligatoire à l’école je n’avais pas beaucoup de temps pour explorer le Japon mais heureusement j’ai pu me libérer quelques week-ends pour aller rendre visite à des amis habitant à Kobé et Nagoya dont cette dernière compte un château magnifique. J’ai également pu visiter le château d’Himeji qui était tout à fait magnifique. A Tokyo je me concentrais surtout à explorer les environs : Kamakura où il est possible de visiter le Grand Bouddha et de s’y baigner, Nikko, un endroit très naturel entouré d’Onsen (sources chaudes) et de temples, la ville portuaire de Yokohama et j’en passe !

Quels sont tes conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi ?

Qu’il faut apprendre à parler le japonais ne serait-ce que 2, 3 mots et connaitre leur écriture. La langue anglaise est répandue mais peu de Japonais l’utilisent, par pudeur. Alors lorsque vous leur demanderez votre chemin dans leur langue, ils se feront un plaisir de vous aider. Faites attention aux adresses aussi : ce n’est pas comme en France et on peut rapidement se perdre même avec Google Maps !

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes ami(e)s ? Et pourquoi ?

Oui, carrément, il y a plein de conseils dans leurs articles et j’adore lire les témoignages des autres étudiants partis voyager dans le monde entier. Cela me donne à moi aussi l’envie de visiter ces pays-là !

Merci à  Claire pour ses conseils et son expérience de vie à Tokyo! Et si tu partais au Japon toi aussi ?

N’hésite pas à télécharger gratuitement et au format PDF notre guide du séjour linguistique !

 

Articles en relation

Sixtine nous raconte son séjour linguistique à Malte

Claire

Lucille nous raconte son aventure en Corée du Sud

Claire

L’expérience de Keran en Bulgarie

Claire