Image default

Océane est partie au pair en Irlande pendant 8 mois

Notez cet article

Au pair en Irlande : le début d’une nouvelle vie pour Océane !

Après Emmanuelle c’est au tour d’Océane de nous raconter son expérience en tant que fille au pair en Irlande. Un séjour qu’elle n’est pas prête d’oublier puisqu’il représente le point de départ d’une vie qu’elle a toujours imaginé pour son avenir… Cette vie, elle la voit à l’étranger et plus particulièrement en Irlande, pays pour lequel elle a de suite accroché ! Aujourd’hui elle revient rien que pour toi sur son quotidien depuis son arrivée au pays, et te donne ses conseils pour une expatriation réussie !

Salut ! Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Hey ! Je m’appelle Océane, j’ai 24 ans et je viens de Corse. J’ai passé un BTS Management en 2014 mais je n’ai pas réussi à trouver un boulot qui me convenait par la suite. Et puis, pour parler franchement, j’avais plus envie de voyager que de me poser en France ! J’ai toujours été passionnée par l’Anglais et par les pays Anglophones en général, mais aussi par la musique, la lecture, les nouvelles rencontres/découvertes….

Au Pair en Irlande amies

Partir en Irlande était-ce un choix ou un hasard ?

Un peu des deux. En fait, adolescente, je rêvais de m’installer près de Londres, ville où j’ai été pas mal de fois en vacances. A la fin de mes études, j’ai commencé à chercher un moyen pour concrétiser ce rêve. Après avoir exploré plusieurs possibilités, j’ai fini par me renseigner sur la vie d’Au Pair. Je me suis inscrite sur un site de rencontre entre au pairs et familles d’accueil. J’ai parlé a beaucoup de familles venant du Royaume Uni et d’Irlande, et celle avec qui j’ai immédiatement eu le coup de foudre était une famille Irlandaise ! Je suis partie une semaine à Dublin avec ma mère et je ne suis jamais rentrée.

« C’est ainsi que j’ai réalisé que mon rêve était peut-être ailleurs… »

Lorsqu’elle a repris l’avion vers la France, moi j’ai pris le bus vers Greystones, où m’attendait ma famille d’accueil. Comme je l’ai dit plus haut, j’aime les nouvelles découvertes !

Peux-tu nous parler de ce que tu as fait lors de ton séjour à l’étranger ?

J’ai été au Pair pendant 8 mois. Je devais principalement m’occuper des deux plus jeunes filles, aller les chercher à l’école, les aider pour les devoirs, leur faire à manger et passer du temps avec elles. Mais le but d’être au pair, c’est aussi d’avoir l’occasion de découvrir la culture du pays, de pouvoir se faire des amis internationaux, de visiter un coin du pays chaque week end. C’est donc ce que j’ai fais !  Je suis toujours en Irlande à l’heure actuelle, à la recherche d’un « vrai » job. Le début d’une nouvelle expérience donc !

Qu’as-tu retenu de ton expérience en Irlande ?

Je pense avoir beaucoup grandi durant cette expérience. Je me suis occupé d’enfants, c’est une responsabilité bien plus importante que n’importe quel boulot ! Je suis beaucoup moins timide qu’avant, beaucoup plus sociable et ouverte aux autres. J’ai aussi des amis aux 4 coins du monde à présent, certains d’entre eux représentent bien les clichés existants sur leur pays, alors que d’autres s’en éloignent totalement. Cette expérience m’a donc réellement ouvert l’esprit. Le fait d’avoir atterri en Irlande alors que je visais l’Angleterre m’a appris que le hasard fait souvent très bien les choses !

Au Pair en Irlande expérience

Que peux-tu nous dire sur la vie en général dans la ville où tu es et sur ses habitants ? As-tu eu un choc culturel ? Une anecdote à raconter ?

Je n’ai pas eu de « choc culturel » mais il y a quand même pas mal de différences entre la vie française et la vie irlandaise… J’habite à Greystones (à une quarantaine de minutes au sud de Dublin), qui est en fait un gros village, et les gens communiquent beaucoup entre eux, se disent bonjour lorsqu’ils se croisent. Les enfants sont très polis aussi !

« Les Irlandais sont TOUJOURS heureux de vivre ! »

Ils voient toujours le verre à moitié plein. Il est aussi facile d’être bien dans sa peau ici, car les gens ne font pas spécialement attention à toi. C’est simple de se faire des amis, car les irlandais sont très sociables et en général, ils aiment rencontrer de nouvelles personnes. A la fin d’une journée de travail, le passage au pub est quasi-obligatoire, peu importe que l’on ait 20, 30, 40 ou 50 ans ! J’aime beaucoup cet état d’esprit de toujours se sentir jeune à l’intérieur !

Il y a bien sûr quelques défauts, ici aussi. Les transports, par exemple. Il est inutile de regarder les horaires d’un train ou d’un bus sur internet, car il y a 99,9% de chance que le bus arrive bien plus tôt ou bien plus tard ! L’alimentation, aussi. En 8 mois, je n’ai jamais réussi à me familiariser avec le lunch à 13 h (un petit sandwich, un fruit, et un légume), le dîner à 17.30 et donc, forcément la GROSSE collation à 21h00 . C’est le seul point sur lequel je suis restée à 100% Française ;) Les adolescents ont aussi des goûts alimentaires particuliers; un peu comme en France, mais en pire ! Je me rappellerai toujours de cet été, où j’ai fais des pattes carbonara à mon « host teenager » à 8h30 du matin….

Qu’est ce que tu y as aimé ?

La liste est longue ! Les paysages, les gens, le mode de vie, le calme et la tranquillité, les magasins ouverts tard, les pubs, la Guinness…. J’ai particulièrement aimé l’ambiance de Noël à Dublin ! Les nombreux marchés, l’odeur de cannelle de partout, les chants de Noël….

Quels endroits as-tu pu découvrir pendant ton séjour en Irlande ?

J’ai un peu visité tout le pays, en particulier cet été, car la météo était particulièrement chouette (oui, oui, on parle toujours de l’Irlande !). Ce que j’ai préféré, ce sont les Cliffs of Moher. Ces immenses falaises à l’Ouest de l’Irlande qui te donnent l’impression d’être minuscule…C’était magnifique, encore plus beau que sur les photos que j’avais pu voir avant. J’ai aussi visité les îles d’Aran, Galway, Belfast, Cork, Glendalough, Kerry…. Je ne connaissais pas du tout ce pays, donc tout à été une découverte !

Au pair en Irlande paysage

Quels sont les conseils pour tous ceux qui envisagent de partir comme toi à l’étranger ?

Bien préparer son voyage. D’un coté, j’envie les jeunes qui sont capable de partir sans boulot, sans appartement… Mais c’est risqué, et la déception a plus de chance d’être au rendez-vous ! Je ne regrette pas d’avoir mis plusieurs années à planifier ce voyage, car je ne pense pas que j’aurais autant eu envie de rester ici, trois ans en arrière.

Prendre en compte les conseils d’autres français sur internet, mais être capable de se faire sa propre idée sur les choses, et ne pas oublier que certaines personnes ont un esprit plus négatif que d’autres.

Comment as-tu entendu parler de l’Etudiant Voyageur ?

Je suis abonnée à un groupe sur Facebook, « les Français à Dublin« , et j’ai vu une annonce provenant de l’Etudiant Voyageur.

Recommanderais-tu l’Etudiant Voyageur à tes amis ? Et pourquoi ?

Bien entendu ! J’ai lu quelques-uns de vos articles et je trouve cela fascinant. Certains des témoignages me parlent directement, et d’autres m’apprennent tout un tas de choses et me donnent envie de faire le tour du monde !

Un grand merci à toi Océane pour ce témoignage très complet qui va en encourager plus d’un pour franchir le pas ! Si tu souhaites tenter l’aventure d’au pair à l’étranger, viens consulter tous nos autres témoignages et conseils sur le blog !

Articles en relation

L’expérience de Jeanne partie en Alaska avec Work and Travel

Claire

Le récit de Léna partie à l’aventure en Chine

Claire

Au Pair aux USA : le témoignage de Charlotte

Claire