Image default

SVE : comment partir en Service Volontaire Européen ?

Notez cet article

Vous souhaitez vivre une expérience unique, enrichissante et valorisante pour votre futur ? Pourquoi ne pas envisager un Service Volontaire Européen ? Si vous ne savez pas ce que c’est, on vous éclaire tout de suite.

Qu’est-ce que c’est ?

Le SVE est un programme qui est né sur le marché du volontariat en janvier 2014. Il fait partie intégrante du programme Erasmus+ France Jeunesse et Sport. Il permet aux jeunes de s’engager dans des actions liées à des associations à but non lucratives comme le sport, l’environnement, la culture, les loisirs, entre autres, et ce au sein de l’union européenne ou des pays avoisinants.

Ce programme Erasmus est géré par l’Agence Française Erasmus+ et Sport qui fait partie de l’Agence du service civique. Il est donc ouvert à l’ensemble des pays membres de l’Europe. Pour partir, il faut se rapprocher d’un organisme d’envoi agréé. Prenez-vous y à l’avance car le délai de sélection peut atteindre 6 mois.

Sur le site officiel, vous découvrirez toutes les offres de Service Volontaire Européen. Vous aurez ensuite la possibilité d’envoyer directement votre CV et votre lettre de motivation. C’est ce dossier qui sera étudié et qui te donnera la possibilité ou non de partir. Pour ce qui est de l’administratif, les organisations s’occupent de tout.

Pour qui ?

Le SVE est ouvert à tous les jeunes âgés entre 17 et 30 ans. Il est nécessaire de résider dans un pays de l’union européenne participant au programme européen. Pour lutter contre les exclusions, aucune formation, ni diplôme, ni expérience ne sont requis.

Vous n’avez même pas besoin de parler la langue du pays dans lequel vous souhaitez partir vivre votre expérience. Il est vraiment fait pour ouvrir des portes et proposer des opportunités à chacun.

Le SVE est gratuit pour tous les volontaires. Ils sont également nourris, logés et surtout assurés tout au long de la période de mission. Vous recevrez même une indemnité pour le service que vous rendez.

A quoi ça sert ?

Pour le volontaire l’intérêt est double : il découvre une nouvelle culture tout en acquérant de nouvelles compétences. Le développement personnel mais aussi l’intérêt professionnel se retrouvent.

L’entreprise d’accueil est également gagnante. Elle bénéficie d’une aide pour le développement d’activités locales et à but non lucratives. Cela encourage également la création de nouveaux partenariats hors des frontières.

Quels sont les domaines d’intervention ?

Si vous souhaitez vous orienter vers l’art et la culture, le social, l’environnement et la protection du patrimoine, les médias et l’information des jeunes, la lutte contre les exclusions et le racisme ou encore la xénophobie, la santé, l’économie solidaire, le sport, la diversité culture ou bien l’avenir de l’Europe… Vous pouvez trouver votre bonheur.

Vous pouvez aussi bien présenter un projet individuel que collectif tant que celui-ci est à but non lucratif. Cette initiative doit être utile à la communauté d’accueil. Enfin, la durée peut s’étendre de 2 à 12 mois.

Vous correspondez aux critères ? Alors lancez-vous sans plus attendre dans l’aventure du Service Volontaire Européen.

Articles en relation

Qu’est-ce que le Volontariat International en Entreprise (VIE) ?

Claire

Comment faire du volontariat au Mexique ?

Claire

Comment faire un volontariat en Grèce ?

Claire