Image default

Travailler à l’étranger : quels bénéfices pour les jeunes ?

Notez cet article

Les étudiants et les jeunes diplômés français sont, chaque année, de plus en plus nombreux à vouloir explorer le monde qui les entoure. Bien plus que partir en vacances, ils souhaitent avoir une réelle expérience professionnelle à l’étranger. Mais pourquoi aller si loin quand on connait la qualité de vie que l’on possède en France ? Voici cinq bonnes raisons.

Raison number one : pour soi-même

Quand on part vivre une expérience à l’étranger, on en revient forcément changé. Qu’on le veuille ou non, nos habitudes sont bousculées et on se voit dans l’obligation de s’adapter à un environnement différent. On apprend beaucoup sur soi-même et c’est ce qui rend l’expérience encore plus belle.

On gagne en indépendance. On vit seul, dans un autre pays, souvent assez éloigné de son cocon familial et amical. On apprend à évoluer dans un milieu qu’on ne connait pas, avec une façon de vivre qui peut changer du tout au tout avec celle qu’on a l’habitude de mener. Pas facile de s’appuyer sur quelqu’un lorsqu’on recommence tout de zéro.

On apprend également la patience et la tolérance. Les coutumes, les normes sociales, les règles sont dissemblables de celles que l’on a toujours côtoyé et suivi. Il faut donc être patient, tolérer certains comportements qui nous paraissent inhabituels. C’est un travail sur soi qui est bénéfique pour une bonne intégration à l’étranger.

Raison number two : pour apprendre ou renforcer une langue étrangère

La raison principale pour laquelle on choisit l’étranger pour travailler c’est, évidemment, l’apprentissage ou l’amélioration d’une langue étrangère. Il n’y a pas beaucoup de solutions pour apprendre une autre langue et l’immersion totale semble la meilleure. Poussé hors de sa zone de confort, nous sommes dans l’obligation de communiquer pour comprendre et se faire comprendre.

En France, tu peux être amené à parler en anglais pour un projet ou avec un client par exemple. Mais cela reste tout de même ponctuel. Si tu veux vraiment acquérir un bon niveau, tu sais ce qu’il te reste à faire : trouver un emploi à l’étranger. Si tu ne te sens pas trop à l’aise dès le départ, tu peux commencer par t’entrainer avant de partir.

La pratique quotidienne accentue le processus, le cerveau s’habitue à cette langue qui ne lui était pas courante auparavant. Que ce soit au travail ou en dehors, tu vas devoir adopter le langage que la majorité des personnes utilisent.

Raison number three : pour booster son CV

Un CV qui mentionne une expérience professionnelle à l’étranger, c’est toujours un bonus. Face à d’autres candidats, tu auras une longueur d’avance. Les employeurs recherchent de plus en plus des profils partis en dehors de l’hexagone.

D’un point de vue compétences c’est un atout puissant pour se positionner par rapport à ses concurrents. Mais c’est également une bonne chose au niveau de la personnalité. Une personne revenue de l’étranger a forcément de nouvelles choses à apporter à sa nouvelle entreprise.

Raison number four : pour découvrir un nouveau marché

Il y a tant à découvrir de l’univers professionnel à l’étranger. Que ce soit au niveau du fonctionnement au sein de l’entreprise, des techniques de vente, ou même de l’environnement en général, des différences sont à prévoir et à appréhender. Au fil de ton adaptation, tu sauras repérer les bonnes et les mauvaises facettes de ce nouveau monde.

Du côté de l’entreprise d’accueil, c’est un énorme avantage d’avoir une personne venant de l’étranger dans son équipe. Et à l’inverse, lorsque tu rentreras en France, ton futur employeur appréciera que tu partages ton expérience.

De réelles opportunités peuvent s’offrir à toi comme à lui. Tu peux proposer des idées nouvelles et innovantes pour donner un second souffle à une entreprise qui tourne en rond. Ou bien si un problème persiste, tu peux essayer de proposer une solution en t’appuyant sur une technique apprise lors de ton expérience à l’étranger.

Raison number five : pour étendre ses connaissances et son réseau

Qui dit nouveau départ, dit nouvelles connaissances. Te retrouver seul face à l’immensité d’une nouvelle ville ou d’un nouveau pays peut te faire peur. Mais il ne faut pas s’arrêter là pour autant et oser franchir le pas. L’expérience professionnelle à l’étranger comporte beaucoup plus d’aspect positif que négatif.

En tout quittant, tu t’engages à te créer un nouveau cercle d’amis. Lorsqu’on est à l’étranger, loin des siens, les rencontres se font beaucoup plus naturellement. Il y a tellement d’autres personnes qui sont dans la même situation que toi. Les liens se créent plus facilement autour de cette expatriation. L’entraide est de mise !

En plus, ici tu pourras également faire des rencontres dans un cadre professionnel. Conserve-les précieusement car elles peuvent t’être très utiles tout au long de ta carrière. De nombreuses entreprises sont désormais demandeuses de références. Un contact professionnel à l’international peut être très attrayant pour un recruteur. Cela prouve que tu t’es vraiment investi et que tu as su t’intégrer à une équipe même en dehors de ta zone de confort.

Plus qu’un simple emploi, l’expérience professionnelle à l’étranger te transformera radicalement. Dans le bon sens du terme évidemment. Si tu as envie de tenter l’aventure, n’hésite pas et fonce ! Il y a tant à découvrir au-delà de nos frontières.

Articles en relation

Comment trouver un job à l’étranger ?

Claire

Travailler à l’étranger : quel job choisir ?

Claire

Comment trouver un job d’été étudiant en Allemagne ?

Claire