Image default

Comment fonctionne le système éducatif américain ?

Chaque année, plus de 8000 étudiants français sur 600 000 étudiants du monde entier, décident de sauter le pas et de partir faire leurs études à l’étranger. Le rêve américain reste bien présent dans les têtes de ces jeunes et par conséquent, les USA demeurent la destination phare des étudiants désirant s’expatrier. L’image des immenses et luxueux campus nous vient immédiatement à l’esprit mais qu’en est-il du système éducatif américain ? Comment fonctionne t-il ? Nous décrypterons dans cet article,  cette organisation bien différente de la notre.

Des études plus chères, plus longues, plus prestigieuses

C’est bien connu, faire ses études aux USA coûte cher, bien que certaines bourses existent (si tu veux en savoir plus, tu peux consulter cet article), il est très commun de devoir faire un prêt pour fréquenter les universités américaines. Cependant, au regard de la réputation mondiale de beaucoup d’établissements aux USA, l’effort peut valoir le coup et se payer dans l’avenir ! Chaque année, un classement des meilleures Académies au monde est publié et les écoles Américaines se retrouvent invariablement en tête (pour connaitre les 10 meilleures pour l’année 2015, consulte cet article) ! Alors pourquoi ce leadership américain ? Quel est le secret ? Pour le savoir, nous tenterons de comprendre leur système.

A l’image de notre système LMD (licence, master, doctorat), les américains fonctionnent en 3 cycles qui sont Undergraduate studies, Graduate studies et Post-graduate studies. Pour l’instant, aucune différence à l’exception que chaque formation n’a pas la même durée !

Pour obtenir un Bachelor (licence) ou Undergraduate studies, il faudra effectuer 4 ans d’études alors qu’en France, 3 ans suffiront. Ce premier cycle est orienté sur la culture générale, il ne comprendra pas d’enseignement spécifique mais aura pour but de développer l’esprit critique de l’étudiant tout en développant ses connaissances dans divers domaines.  Pour le Master ou Graduate studies, il faudra faire 6 ans d’études au total soit un an de plus qu’en France. Enfin, afin d’avoir un doctorat ou Post-gratuate studies, cela nécessitera 10 ans d’études contre 8 chez nous. Ce deuxième et troisième cycle sont consacrés à l’étude de domaines plus spécifiques. L’étudiant devra à ce moment décider de son orientation afin d’avoir les cours appropriés. Nous détenons ici un premier indice qui nous montre pourquoi les universités américaines obtiennent de meilleurs résultats. En effet, en France, chacun doit décider de son métier juste après le baccalauréat. Beaucoup à cette période n’ont pas encore eu le temps de murir leur projet professionnel et cela entraine de nombreuses erreurs d’orientation. Aux USA, les étudiants ne se décident qu’après 3 ans d’études. Ce laps de temps leur permet d’avoir un projet sérieux et ainsi de ne pas se tromper dans leur orientation future. En plus de ça, il est très commun depuis de nombreuses années chez les étudiants américains de prendre une « gap year » ou année sabbatique (si le sujet t’intéresse, tu peux lire cet article) pendant laquelle chacun prend le temps de faire un point et d’avoir du recul sur sa vie et ses choix. De plus en plus commune en France, elle demeure néemmoins relativement peu fréquente.

L’emploi du temps des étudiants américains est dense. De fin août à septembre, les matières s’enchaînent et chacun doit trouver son rythme. Cependant, ils ont la possibilité si ils le souhaitent, de rattraper des matières dans lesquelles ils ont échoués pendant l’été. Aussi, des semestres d’été sont proposés à tous, soit pour les élèves en difficulté, soit pour ceux qui souhaiteraient alléger leur emploi du temps de l’année à venir en commençant le programme de manière anticipée.

Différents types d’établissements existent. Nous connaissons tous Harvard, UCLA, Princeton etc qui sont des Universités privées délivrant un enseignement d’excellence mais qui sont très difficiles d’accès et qui coûte très cher. Néanmoins d’autres types de structures existent comme les Colleges. Ces derniers sont souvent de taille plus modeste et s’arrêtent généralement au Graduate studies (Master). L’accessibilité est plus aisée de part son prix mais également de part sa sélection plus souple. En outre, les Colleges délivrent très souvent une bonne qualité d’enseignement. Si tu souhaites te préparer à un diplôme spécifique, tu pourras également intégrer un Institut (institute).

Si tu désires tenter l’aventure et partir étudier aux USA, rappelle-toi que le système est bien différent. Fait attention notamment à surveiller ton absentéisme. Aussi, alors qu’en France, tu à le choix d’assister ou non aux cours sans craindre de conséquences immédiates sur l’obtention de ton diplôme; aux États-Unis, chaque cours te donne le droit à des crédits qui sont indispensable pour valider ton année. Aussi, sache que tu devras être présent(e) en cours entre 12 et 15 heures par période. De plus, ne t’attends pas à avoir des notes de 0 à 20, cela peut s’avérer perturbant au départ mais tu seras évalué grâce à des lettres qui vont de A à F (A étant la meilleure note et F la pire).

Pas de panique, malgré la difficulté des études, toutes les conditions sont réunies pour que tu réussisses ! Magnifiques campus, terrains de sports, salles de classe très modernes, bibliothèque avec équipements dernier cri etc. ! L’expérience vaut le coup et tu le verras certainement dans l’avenir !

Te voilà désormais prêt pour partir faire tes études aux États-Unis ! La ville de New-York te tente ? Cet article te donnera toutes les clefs pour y faire tes études ! Et pour te prouver que d’autres l’ont fait avant toi, tu peux lire le témoignage de Léa partie faire ses études aux USA.

Articles en relation

Porto Rico : le lieu idéal pour faire un stage aux Etats-Unis

Claire

10 expressions de San Francisco à connaître 

Claire

Quelles alternatives pour étudier moins cher aux USA ?

Claire