PRÉPARER SON DÉPART

Calendrier

10 façons de préparer son stage à l’étranger

Ton stage à l’étranger en 10 étapes

Réaliser un stage à l’étranger est l’une des façons les plus excitantes de découvrir le monde sur le court terme. Non seulement cela rend l’expérience de voyage moins chère (car stage rémunéré), mais cela transforme le quotidien banal, comme la visite de la banque ou l’achat de course, en une aventure exotique. Envie de travailler à Londres, Dublin ou encore Pékin ? Pour te garantir cependant la meilleure expérience possible à l’étranger, nous te recommandons de prendre les mesures nécessaires afin de te préparer au mieux. Bah oui, c’est aussi ça un stage à l’étranger !

Préparatifs et Administratif

Chercher au bon endroit

Avant toute recherche, il est toujours bon de se poser la question suivante : « où faire son stage à l’étranger ? ». Envie d’avoir une expérience professionnelle dans la finance ? ça tombe bien de nombreux stages à l’étranger en propose ! Mais il ne suffit pas que de chercher le domaine dans lequel nous allons effectuer son stage à l’étranger ; la dynamique du marché de l’emploi et des opportunités professionnelles ont elles aussi toute leurs importance !

Reprenons l’exemple du stage dans la finance. Si tu recherches un stage dans ce domaine, sache que la concurrence sera rude à Londres, mais à l’inverse, il sera plus facile d’en trouver un à Édimbourg qui est le quatrième centre de gestion d’actifs d’Europe pour le commerce et la finance. Ton expérience à l’étranger en sera d’autant plus gratifiante, car si les entreprises cherchent activement des stagiaires, cela veut dire que tu auras plus de responsabilités !

> LIRE AUSSI : Témoignage de Julie en stage en Ecosse

Se couvrir avec une assurance maladie internationale

Nous nous plaignons de beaucoup de choses nous autres Français et pourtant, les factures médicales peuvent être extraordinaires dans d’autres pays – je pense notamment au système de santé américain ! Il n’y a rien de pire que d’être malade ou blessé dans un autre pays, loin de la sécurité de son système médical et de l’amour de sa famille. Ne panique pas à ce sujet, et choisis une assurance maladie internationale qui correspondra à tes projets de vie à l’étranger.

Préparer ses papiers

Quand on part pour l’étranger que cela soit pour 1 an, 6 ou encore 2 mois ; certains papiers pour construire notre candidature sont primordiale et doivent rester en notre possession et ce, de manière permanente! On ne réalise jamais à quel point c’est important jusqu’au jour où on en a besoin. Toi aussi tu connais cette sensation ? Convention de stage, contrat d’habitation, billet d’avions, curriculum vitae, certificats d’études, références…. Tous sont importants durant ton stage à l’étranger. Assure-toi d’obtenir toutes les références et tous les relevés de services de ton agence de stage à l’étranger, ainsi que de toute les informations relatives au stage que tu effectueras. Pour plus de sécurité n’hésite pas à faire des duplicata et d’enregistrer les originaux sur ton ordinateur et sur un disque dur.

Préparer ses affaires avec attention

Une année à l’étranger, loin de toutes nos possessions nous oblige à faire un tri sur le type d’affaire à emporter. Il y a une tendance à vouloir tout emporter avec soi : de notre peluche que l’on a depuis nos six ans jusqu’à notre mug préféré dans lequel on a pris l’habitude de boire notre café du matin. Stop ! C’est agréable d’apporter le confort de la maison avec soi ; mais tu réalises justement ce stage à l’étranger pour sortir de ta zone de confort. Et sortir de cette zone de confort commence justement par le fait d’apprendre à voyager léger. Tu peux économiser beaucoup de tracas et de frais d’expédition en achetant ce dont tu auras besoin dans ta nouvelle destination.

Et si vraiment tu ne peux pas te passer de tes affaires personnelles et que cela te revient moins cher que de tout racheter sur place, pense alors au transport de fret et organise l’envoi de tes objets personnels quelques semaines avant ton arrivée.

> LIRE AUSSI : Partir à l’étranger : Quelles sont les démarches que je dois envisager ?

Faire des recherches
Faire des recherches

Faire une recherche sur le lieu de ton stage

  • A quoi ressembleront les saisons?
  • As-tu besoin de vêtements ou d’équipements spéciaux pour ton stage ?
  • Quels sont les coûts de mode de vie et de matériel dans ta nouvelle destination?

Autant de questions qu’il te sera possible de te poser afin de préparer au mieux ton départ à l’étranger.

Une autre façon de faire une recherche sur le lieu de ton stage est de t’approprier au maximum les lieux. Pas besoin d’être déjà sur place pour te familiariser avec ton nouvel environnement, Internet et une bonne connexion suffiront amplement ! Fais des recherches sur ton prochain logement, ses alentours afin d’intégrer ces changements à ta nouvelle vie. Par exemple, tu pourrais aimer visiter les musées londoniens, ou courir à travers les parcs nationaux d’Asie. Trouve où ces endroits se situe dans ton pays d’accueil. Cela permettra d’économiser beaucoup de temps et d’énergie pour quand tu seras arrivé. Moins il te faudra planifier et courir dès ton arrivée, et mieux tu te sentiras.

Note également les options de transport. Il pourrait être une bonne idée de louer une voiture pour les premières semaines pour t’aider à t’organiser dans ta nouvelle vie. Et même pour meubler ton futur logement ! En louant une voiture ou tout autre moyen de transport, cela te permettra de mieux te familiariser avec la ville et ses alentours.

Argent

Avoir une réserve suffisante d’argent

Une condition à respecter obligatoirement si tu souhaites faire un stage à l’étranger, en tout cas dans certains pays. Il ne te sera pas rare en effet que l’on te demande un minimum d’argent présent sur ton compte en banque. Avant donc d’entamer les démarches nécessaires, regarde si tu es éligible de ce côté-là. Attention, tous les pays ne le demandent pas ! Mais il est préférable de voir son compte en vert avant que de partir à l’étranger. Pourquoi ? Peut-être que tu n’obtiendras pas ton premier salaire tout de suite (on ne sait jamais cela peut arriver !) ; et si tu dois payer sans plus tarder ton loyer et avancer la caution de celui-ci, tu risques de te retrouver dans une situation compliquée.

Et bien sûr, si tu souhaites découvrir le pays un peu après ton stage, quelques économies en plus te permettront de te créer de beaux souvenirs. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous te recommandons de le faire et de commencer sans plus tarder à épargner. Il existe d’ailleurs plusieurs façons d’économiser son argent pendant ses études à l’étranger.

 

Economies
Economies

Budgétiser en amont

Pas envie de payer pour des activités, objets, forfaits que tu n’avais pas prévu pour ton stage à l’étranger ? Il est très facile de connaitre les frais courants lors d’un stage à l’étranger comme ses billets d’avion ou son logement mais si tu veux éviter que ton compte ne devienne négatif il va te falloir détailler TOUS les types de dépenses que tu pourras engendrer à l’étranger. Comment faire ? Fais une liste de tout ce dont tu auras besoin pour vivre confortablement à l’étranger. Si tu ne sais pas par quoi commencer, regarde toutes les dépenses que tu effectues au quotidien : forfait téléphonique, loyer, courses mais aussi câble, forfait Internet, location de véhicule, essence… et retire de ta liste ces coûts qui ne te seront pas vraiment nécessaire durant ton année à l’étranger. Dans un second temps, commence tes recherches sur les coûts de ces choses dans ton nouveau pays. Je suis sûr qu’il y en aura qui ne vaudront même pas la peine et seront éliminés d’office de ta liste.

Vie sur place

Se préparer à un choc culturel

C’est quelque chose à laquelle on ne pense pas forcément et pourtant ! Cela porte même un nom (enfin tout du moins pour les Japonais). Tu ne le sais peut être pas mais les Japonais idéalisent beaucoup l’Europe et notamment la France. Ils ne tarissent pas d’éloges sur la ville lumière. Mais entre les attentes et la réalité, il n’y a parfois qu’un pas et nombreux sont les Japonais déçus de la vie parisienne. Ils en sont tellement déçus qu’ils ont même donné le nom d’une maladie pour exprimer cette désillusion : le syndrôme de Paris.

Etre dépassé par le choc culturel ne touche pas uniquement que la population japonaise et tu pourrais bien vite être déçu de ton pays d’arrivée ! Loin de moi l’idée de détruire tes rêves pour ton stage à l’étranger mais afin d’éviter de rentrer à la maison seulement quelques semaines après ton aventure à l’étranger, n’hésite pas à te documenter sur le mode de vie de ton pays d’arrivée. Etre stagiaire à l’étranger est excitant au tout début, car tout est si nouveau, mais très vite, tu vas remarquer à quel point tout est différent – et ce, d’une manière folle! C’est bon, cela fait partie du processus de changement.

Si tu comprends que c’est juste ce vieux choc culturel et que tu arrives à combattre le mal du pays, tu passeras au travers. La meilleure façon de passer au travers du choc culturel est de continuer à explorer et à expérimenter ce qui est si génial dans la région où tu auras emménagé. Garde les meilleures expériences de ton stage à l’étranger et ne t’embourbe surtout pas dans la vie quotidienne d’un autre pays. Plus facile à dire qu’à faire me diras-tu car il y a des horaires et une routine à respecter. Et bien pour casser justement cette routine-là, n’hésite pas à faire des sorties le week-end, à assister à des concerts et des festivals, et faire la fête avec tes nouveaux amis rencontrés. Cela rendra la transition beaucoup plus fluide.

Pré-arranger des Meet-Up

Arriver dans un pays où tu ne connais personne t’angoisse ? C’est normal ! Mais heureusement avec Internet, rencontrer du monde est devenu tellement plus facile ! Des médias sociaux et même des applications se sont spécialisées là-dedans. Et si tu déménages dans un nouveau pays avec un stage déjà trouvé (c’est le cas !) ; tu peux commencer à interagir avec tes collègues du boulot.

Petite astuce : Se lier d’amitié avec de nouvelles personnes est la meilleure façon de s’assurer de ne pas être surpris par le choc culturel. Des applications ont même été crée pour cela. Alors n’hésite surtout pas à sortir et à rencontrer du monde !

Se créer sa Bucket List

Partir faire un stage à l’étranger ne doit pas être synonyme que de travail, travail et encore travail. C’est aussi l’occasion pour toi de découvrir une nouvelle ambiance et de vivre une aventure hors du commun ! Par exemple, l’obtention d’un Visa j-1 te permet après la fin de contrat de travail aux Etats-Unis de rester 30 jours de plus sur le territoire américain. Si tu respectes la première condition (à savoir avoir suffisamment d’argent) tu as là de quoi te créer de jolis souvenirs avant de rentrer ! Alors pourquoi ne pas créer ta Bucket List avant de démarrer ton stage à l’étranger ?

Tu ne sais pas comment axer tes recherches ? Pas de souci ! Après avoir choisi ta destination, procure toi des livres sur la destination et installe-toi devant ton ordinateur pour faire tes recherches. Cette Bucket List ne doit pas être négligée mais surtout elle doit être réalisable. Car rien de pire que de devoir partir de son pays d’accueil (faute d’argent ou de temps) sans avoir testé toutes les activités que tu souhaitais faire. Ton but principal doit donc être de profiter durant ton stage à l’étranger et de cocher au fur et à mesure les éléments de ta Bucket List. Mais avant tout cette Bucket List est essentielle. Pourquoi ? Car pendant les moments difficiles, elle te rappellera pourquoi tu es venu découvrir ce pays et te gardera concentré sur l’épargne.

 

Bucket List
Bucket List

 

D’accord! Maintenant que tu te sens un peu plus rassuré pour ton futur stage à l’étranger, il est grand temps d’y aller! Attention. Des aventures incroyables sont à venir !

Et toi, de quelles autres façons préparerais-tu ton expérience de stage à l’étranger?

Claire

PARTAGEZ SUR
partager sur facebook partager sur twitter partager sur Google+ partager sur Pinterest