Séjour linguistique anglais : les 10 meilleures destinations

Le séjour linguistique est une manière répandue d’apprendre une langue à l’étranger. L’anglais est bien souvent appris durant ces excursions à la mode. Les destinations pour un séjour linguistique anglais ne manquent pas. Revue des meilleures places to be pour devenir le parfait bilingue dans la langue de Shakespeare.

Pratique des langues : la France encore mal classée

Parlez-vous couramment anglais ?”. Surprise ! Tu as peut-être déjà entendu cette phrase durant un entretien téléphonique ou pendant un entretien d’embauche avec un recruteur. Cette question sous-entend bien souvent une pratique de quelques phrases pour que l’employeur décèle ton niveau. Elle n’intervient pas systématiquement mais dans certains domaines, la pratique courante de l’anglais sera une condition pour exercer. En effet, il est nécessaire d’être polyglotte dans les secteurs du commerce international, de la médiation culturelle ou de l’enseignement des langues étrangères. Devenir guide conférencier, vendeur à l’international ou professeur d’anglais passe par la maîtrise de la deuxième langue.

Pourtant, il est courant de crier sur tous les toits que les « Français sont nuls en anglais ». C’est un fait : l’Hexagone n’est pas le meilleur élève international en langues étrangères. En 2017, la France se situait à la trente-deuxième position, intercalée entre le Nigéria (31ème) et le voisin italien (33ème). Bien loin des pays nordiques – les Pays-Bas (1er), la Suède (2ème) et le Danemark (3ème) – qui composent le podium. Pour autant, soyons clair, il n’y a pas de prédisposition biologique particulière pour que les Néerlandais soient meilleurs que les Français. La réputée nullité des Hexagonaux n’est, en définitif, pas une fatalité.

Une compétence indispensable pour être recruté

Afin de casser ce stéréotype encore très répandu, les séjours linguistiques se sont fortement développés et modernisés ces dernières années. Environ 130 000 jeunes français âgée de 10 à 18 ans partent aux quatre coins du globe chaque année avec ce programme. En pratique, il s’agit d’un voyage de quelques semaines à quelques mois permettant d’apprendre ou d’approfondir une langue. Le séjour linguistique a la particularité avantageuse de proposer des cours le matin et des activités l’après-midi. En clair, c’est lier l’utile à l’agréable. Que demander de mieux ? Pour les plus assidus, il est possible de suivre des cours intensifs qui accélèrent l’instruction. Pour les cadres ou les employés, des cours de type business s’adaptent aux secteurs d’activités de chacun.

Un candidat peut même envisager de faire certifier son niveau à l’issue de son excursion linguistique en passant l’un des nombreux tests de reconnaissance internationale (certificats de Cambridge, TOEFL, TOEIC, etc.). C’est une belle ligne à inscrire sur un curriculum vitae. Le mentionner est même crucial car, de nos jours, les offres d’emplois requièrent une seconde voir une troisième langue. Près de 11% des annonces de Pôle Emploi et de l’Apec mentionnent aujourd’hui la pratique d’une langue. L’anglais est celle qui est la plus demandée pour être embauché.

Le top 10 des destinations pour un séjour linguistique anglais

De nombreux pays permettent d’apprendre l’anglais. C’est le résultat de l’Empire colonial britannique florissant qui a exporté la langue de Shakespeare un peu partout dans le monde. L’anglais est une langue officielle dans près de 67 pays, qu’ils soient sur le continent asiatique, africain, ou américain. Cinquante-trois de ces états composent aujourd’hui l’organisation du Commonwealth, fruit du passé colonial britannique. Pourtant, l’anglais n’est pas la langue la plus parlée au monde. Si l’on s’en réfère aux millions d’habitants dont c’est la langue native, elle ne se situe qu’à la troisième place derrière le mandarin (près d’1 milliard de personnes) et l’espagnol (plus de 400 millions). « Seuls » 360 millions d’habitants pratiquent l’anglais comme une langue maternelle. En revanche, la langue anglaise peut se rassurer sur un point : elle est, bel et bien, la première langue utilisée dans les milieux diplomatiques, financiers, politiques et d’affaires. De nos jours, son rôle dans les instances internationales n’est plus à prouver.

  1. L’Angleterre
  2. L’Ecosse
  3. Le Pays de Galles
  4. L’Irlande
  5. Les Etats-Unis
  6. Le Canada
  7. L’Australie
  8. La Nouvelle-Zélande
  9. L’Afrique du Sud
  10. L’île de Malte

Première destination : l’Angleterre

L’Angleterre est sans contestation le pays idéal pour apprendre l’anglais. C’est un excellent rapport qualité/prix pour sa proximité avec l’Hexagone. Le pays du Rock’n’Roll dispose de nombreuses écoles de langues pour réussir son séjour linguistique anglais. Tu en connais certainement deux ; l’une pour avoir donné son nom à une évaluation de langue certifiée. Et, l’autre pour avoir donné son nom à une marque de cahiers d’écriture. Tu as trouvé ! Cambridge et Oxford sont les deux prestigieuses écoles universitaires implantées outre-Manche. Ces deux villes sont parfaites pour les candidats au séjour linguistique anglais qui sont en quête d’authenticité et d’histoire. Oxford a, par exemple, la réputation d’accueillir des écoles et des écrivains depuis huit siècles. Londres est l’autre point névralgique des étudiants francophones. L’avantage de choisir la capitale anglaise est de pouvoir visiter les grands sites touristiques à l’image du Buckingham Palace ou de Big Ben, l’horloge emblématiques de Londres.

Second pays : l’Ecosse

Pour un séjour linguistique anglais à la saveur celtique, l’Ecosse est le point de chute idéal. Tout comme l’Angleterre, le pays écossais promet une immersion totale. Avec tout de même quelques écarts d’accent par rapport à Londres, à Manchester ou à Brighton. En effet, l’accent local – parfois moqué comme peuvent l’être ceux de Marseille et des Ch’tis – a l’avantage d’être authentique. La majorité des écoles se basent à Edimbourg et Glasgow. La première, capitale du pays, se distingue par son architecture et son passé chargé d’histoire. Glasgow est davantage industrielle même si la ville est réputée pour son football – avec les légendaires clubs du Celtic et des Rangers – et son art contemporain.

Troisième destination : le Pays de Galles

Restons au sein du Royaume-Uni pour évoquer un troisième pays important pour réaliser un séjour linguistique anglais hors-pair. Le Pays de Galles n’est pas le pays le plus commun. En effet, les candidats ont tendance à privilégier l’Angleterre, le Canada, les Etats-Unis ou l’Australie. Le Pays de Galles s’adresse donc aux anticonformistes qui souhaitent apprendre la langue de Shakespeare loin des sentiers battus. Le pays qui compte un peu plus de trois millions d’habitants a beaucoup de charme. La culture celtique y est l’une des plus importantes, imprégnée dans un paysage naturel. Le Pays de Galles, c’est aussi une terre de rugby. Les habitants patriotes ont d’ailleurs la particularité d’être assez fiers de leur équipe nationale. Ne t’amuse pas à les chambrer si tu es, toi aussi, un inconditionnel du ballon ovale en France. Les villes de Cardiff et de Brecon sont à découvrir à travers des musées et des expositions qui retracent l’histoire du pays fondé en 1056.

Quatrième état : l’Irlande

Qui ne connaît pas la région du Connemara grâce à la chanson de Michel Sardou ? Les Lacs du Connemara sont suffisamment entonnés lors des soirées étudiantes pour ne pas avoir envie, un jour, d’y faire un détour. La vue imprenable sur des étendues d’eau encerclées de montagnes est la carte postale idéale qui décrit le mieux l’Irlande. C’est une terre riche en histoire et en coutumes locales. Les Irlandais ont par ailleurs la réputation d’être accueillants. Il est, par exemple, recommandé d’effectuer son séjour linguistique anglais en Irlande dans une famille d’accueil pour le réussir. Et, les habitants paraissent encore plus sympathiques à l’intérieur des fameux pubs où ils dégustent leurs célèbre bière brune. La République d’Irlande a la particularité d’avoir deux langues officielles : l’anglais – qui est la plus utilisée – et le gaélique. Ce dialecte celtique est même enseigné dans les écoles de Cork ou du Dublin.

Cinquième destination : les Etats-Unis

Vivre une expérience outre-Atlantique fait rêver de nombreux Français. Est-ce dû à la culture américaine toujours plus présente en Europe ? Quoiqu’il en soit, la présence français aux Etats-Unis est importante. Selon l’ambassade américaine basée à Paris, elle est estimée à environ 300 000 personnes. Le pays de l’oncle Sam est la terre des possibles pour ceux qui désirent toucher du doigt l’American Dream. Les Etats-Unis offrent une diversité de villes et de paysages appréciés par les expatriés temporaires. L’anglais américain est différent de l’anglais britannique sur plusieurs points : au niveau de la grammaire, des expressions et surtout de la prononciation. Il est par exemple plus courant de parler de surname en Grande-Bretagne et de last name aux Etats-Unis pour évoquer le nom de famille. Au Royaume-Uni, le métro se nomme underground Aux Etats-Unis, il est plus courant de parler de subway. Ces petites différences sont à prendre en compte pour les jeunes français qui apprennent davantage l’anglais britannique sur les bancs de l’école. « Les Anglais et les Américains ont tout en commun, sauf la langue », ironisait l’écrivain irlandais Oscar Wilde à ce sujet.

Sixième pays : le Canada

A l’instar de son voisin américain, le Canada est une destination multiculturelle en vogue pour réussir un séjour linguistique anglais. Entre 2016 et 2017, le pays de la feuille d’érable a connu une hausse de 2,39% en termes d’expatriés français. Le Canada a même dépassé les 100 000 personnes en provenance de l’Hexagone depuis deux ans. La province du Québec est la plus prisée. En revanche, elle n’est pas idéale pour effectuer un séjour linguistique anglais. En effet, les Québecois sont plus de 85% à parler quotidiennement le français. Un candidat doit donc privilégier les villes de Toronto, Vancouver ou encore Victoria pour parfaire sa pratique courante. La province du Nouveau-Brunswick a la caractéristique d’être bilingue. Cette région s’adresse donc aux débutants qui craignent de ne plus parler français pendant quelques semaines. La province de l’Ontario et la « Queen City » de Toronto permettent d’approcher les incontournables chutes du Niagara, site à voir pendant ton séjour linguistique.

Septième état : l’Australie

L’Australie est l’une des destinations les plus exotiques qui existent. Des paysages très divers composent l’île-continent. Il est très simple de jongler entre une nature inhabitée et des métropoles cosmopolites à l’américaine. Les déserts australiens, connus pour leur couleur ocre tapissent près de 20% du territoire australien. L’anglais pratiqué dans le pays des kangourous est différent du britannique ou de l’américain. C’est même parfois un savant mélange des deux. Les Australiens emploient un argot très spécifique. Par exemple, pour qualifier un habitant australien, il est courant de parler d’aussie. Goodbye n’est pas très employé en Océanie pour dire au revoir à quelqu’un. Il est plus coutume de dire hooroo. Les villes de Southport, Surfer’s Paradise et de Cairns abritent des écoles de langue. La dernière localité est considérée comme un petit bijou paradisiaque permettant de se rapprocher de la fameuse Grande barrière de corail.

Huitième destination : la Nouvelle-Zélande

Non loin de l’Australie, à quelques quatre mille kilomètres, se tient la terre des Hobbits ! La fameuse Comté du la trilogie Le Seigneur des Anneaux a pour cadre la Nouvelle-Zélande. C’est un territoire riche en histoire et en mythes en tout genre. La mythologie néo-zélandaise provient essentiellement des peuples maoris. En effet, les populations polynésiennes sont les plus anciennes à occuper le pays deux fois plus petit que la France. L’anglais est la langue la plus parlée en Nouvelle-Zélande, par près de 98% de la population. Ce qui fait du pays des All Blacks la résidence temporaire idéale pour un séjour linguistique anglais. Danilla Charini fait partie des privilégiées qui ont pris le pari de partir à l’aventure néo-zélandaise. La jeune femme de 25 ans l’a effectué à Auckland, dans la deuxième pus grande ville du pays. Elle décrit un « lieu idéal pour tous les amateurs de pleine nature et de longues randonnées ». « C’est un pays qu’il faut découvrir au moins une fois au cours de sa vie », conseille celle qui travaille dans le domaine de la finance.

Neuvième pays : l’Afrique du Sud

On ne pouvait pas compléter ce top des destinations idéales pour un séjour linguistique anglais sans évoquer une autre terre de rugby : l’Afrique du Sud. Le pays situé au pied du continent africain s’adresse aux âmes de voyageurs. Mais, aussi aux amoureux d’histoire contemporaine. La terre des Springboks a connu un passé mouvementé teinté de ségrégation et d’indépendance. Nelson Mandela est l’un des personnages emblématiques de la réconciliation entre les populations blanches et noires qui composent le pays. En terres sud-africaines, la langue la plus pratiquée n’est pas l’anglais. En effet, il s’agit du zoulou, langue maternelle pour 9 millions de Sud-Africains. Néanmoins, l’anglais – parlé par moins de 10% de la population – connaît une expansion non-négligeable chez la jeunesse du pays encline à s’expatrier une fois qu’elle sera adulte. La ville idéale pour effectuer son séjour linguistique anglais est la ville du Cap. Autrement appelée Cape Town, elle est connue pour être la plus ancienne cité du pays. Pour plus de la moitié de ses habitants (51%), l’anglais est la langue maternelle. La cité portuaire offre des activités différentes à effectuer après les cours du matin : plage, randonnée, surf ou encore plongée sous-marine.

Dixième destination : l’île de Malte

Le dernier pays de ce classement est, pour le moins, original et inattendu ! Qui envisagerait sérieusement de partir sur l’île de Malte pour un séjour linguistique anglais ? A première vue, pas grand monde. Pourtant, la petite île méditerranéenne est à moins de trois heures de vol de Paris. Et, comme au Royaume-Uni, les Maltais roulent à gauche ! Elle est idéalement placée, située en dessous de la Sicile italienne. Son climat avantageux et ses plages exotiques en font la destination estampillée « Coup de cœur » de l’immersion linguistique. Deux langues officielles sont pratiquées sur l’île : le maltais, la plus ancienne, et l’anglais. La majorité des habitants utilisent la première langue. Mais, en raison du passé britannique de l’île, l’anglais s’y est développé. Près de 40 écoles de langue se sont ainsi établies à Malte pour faire face à une demande croissante de séjour linguistique. Toutes ne sont pas situées à La Valette, la capitale au nom très francophone. La station balnéaire de Tas-Sliema et l’ancien village de pêcheur de St. Julians (ou San Giljan) offrent des cadres idylliques pour apprendre ou intensifier son anglais.

Articles en relation

Top 5 des destinations pour un séjour linguistique en Angleterre

Claire

10 expressions de San Francisco à connaître !

Claire

L’expérience de Constance en séjour linguistique à Oxford

Claire
avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Anthonyremy Recent comment authors
  Recevoir les réponses  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
remy
Invité

Pourquoi la plupart des liens pointent-ils vers le site holingo ? C’est quoi le rapport avec l’étudiant voyageur ?